Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:43
Une nouvelle année commence et tout est reparti comme si rien ne s’était passé ; il ne s’est d’ailleurs rien passé, sinon un changement d’année avec quelques jours de fêtes pendant lesquels tout semble arrêté et tout parait à nouveau possible. L’homme a besoin de ces arrêts sur image qui lui permettent de reprendre son souffle et de repartir, lui semble t’il, sur le bon pied.

Repartir sur le bon pied, c’est indispensable devant ce qui nous attend.
Je ne veux pas seulement parler de la crise économique mondiale, mais des évènements à venir à Clermont-Ferrand.

2008 nous a quitté dans un tintamarre de faits locaux scandaleux, de présumés insondables trous financiers dans les budgets de certaines collectivités, de démissions avérées, annoncées ou espérées, d’amis politiques de toujours qui voient leur vieille complicité tourner, sur la place publique, au pugilat fratricide, de soupçons de prévarication et de trafics d’influence.

Ce climat de fin de civilisation n’est pas de bon augure et cette nouvelle année ne pourra pas faire comme s’il ne s’était rien passé en 2008, à Clermont Ferrand.

Si on veut en sortir et aller de l’avant, il faut nettoyer les écuries ; cela ne peut se faire, bon gré ou mal gré, que par les jeunes … les jeunes qui montent et ont envie de s’impliquer dans les affaires de la cité. Il faudra à ces derniers de la volonté et du courage pour s’imposer … s’imposer aux anciens et leur faire comprendre qu’il n’est pas raisonnable de s’accrocher et s’enfoncer plus loin dans les « affaires ».

Ces « jeunes », l’important n’est pas qu’ils soient de gauche, de droite ou du centre, mais qu’ils soient animés de cette flamme qu’est l’envie d’œuvrer pour les concitoyens, flamme éteinte chez la plupart des anciens, remplacée par une envie irrépressible d’exister encore sur le devant de la scène publique et, pour certains, par le sentiments absurde mais compréhensible de se mettre ainsi à l’abri de critiques peut être méritées. 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Axou 06/01/2009 15:16

oui je sais que tu n'es pas Dieu lolplus sérieusement, j'ai bien compris que ton billet s'adressait à des "jeunes politiques" mais j'avais envie d'y répondre.pour ma part, je serai plutôt à mi chemin entre la 2ème et la 3ème solution.En tous cas, c'est clair qu'il ne faut pas abandonner et essayer de faire chacun de belles choses, dans son coin mais aussi ensemble. bon "ensemble" c'est un truc de Sarko mais bon, pour une fois... lool

jn delorme 06/01/2009 15:09

Je te comprends Axou, mais je ne suis pas Dieu et ne peut te répondre. l'important est de garder l'espoir et l'envie. Dans le billet je parlais surtout des "jeunes politiques", mais à te lire je comprend qu'il s'adresse à tous et on vous a tellement rebaché que c'était fini foutu, qu'il vous faut encoree une sacré dose de courage pour croire en l'Avenir. Mais dis toi que ceux qui prêchent la fin des temps heureux sont, eux, bien gras dodus et à l'abri pour l'avenir.Alors il reste trois solutions:Abandonner et c'est la rue; composer avec les maîtres du jour en essayant de ne pas y perdre son âme ou se battre bec et ongle pour ne devoir rien à personne

Axou 06/01/2009 14:55

Jean Noël, ton biillet est très intéressant. Tu vois, moi, je suis "jeune" mais la flamme dont tu parles je ne l'ai plus trop, comment se motiver et être optimiste face à la situation actuelle ? L'avenir me fait sérieusement peur. Dans 9 mois environ je suis sur le marché du travail et ça me fait peur... J'ai fait plusieurs années d'études et j'ai peur que ça ne me serve à rien au final...

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents