Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 20:33

L'UDF nous offre le spectacle affligeant d'un parti qui se veut rassembleur et qui, en fait a divisé, divise et tente de diviser encore plus la droite.

L'appel d'aujourd'hui de  François Bayrou à un grand rassemblement au centre ne peut nous laisser indifférents . C'est le rêve et, personnellement, j'y serais favorable si cela voulait dire  éliminer, une fois pour toute de la scène décisionnelle, tous les extrèmes et tous les dogmatiques et regrouper ceux qui travaillent effectivement et efficacement le terrain et n'ont en vue que l'intéret des citoyens du pays.

Mais le rêve se brise lorsque le patron de l'UDF appelle à voter pour lui aux présidentielles, lançant à la cantonade que, "s'il est élu, il y aura des places pour tout le monde, à droite, très loin à droite...comme à gauche, très loin à gauche..."

L'intéret des français semble bien loin de ses  préoccupations. C'est un appel à la desertion à la division plutot ! et pas de programme si ce n'est, "pour faire sortir le pays de l'ornière, travailler ensemble le  centre droit et le centre gauche""construire une majorité nouvelle" et...rien de ce qu'attendent les français, c'est à dire la relance et de vraies mesures pour l'emploi et les entreprises.

En résumé votez pour moi, je suis votre sauveur! Comment vais je faire,? Sans importance il suffit de m'élire, après on verra... Faites moi confiance! (on connait la chanson!)

Gilles de Robien se sent bien seul dans cet UDF qu'il ne reconnait plus! Il a le courage de monter à la tribune et de dénoncer cette alliance contre nature avec les ultras du parti socialiste, ce jeu de l'apprenti sorcier ! Il persévère à crier haut et fort son indignation de l'orientation que veut donner François Bayrou à son parti . Il tient bon, le Bougre et ne démissionne pas!

Sera t'il "démissionné"? Peu importe et si c'était le cas, il ne partirait pas seul! L'UDF ne serait alors plus qu'un outil de promotion personnelle du sieur Bayrou, avec comme unique philosophie: "la fin justifie les moyens"...un peu court comme idéal politique!

A Clermont Ferrand, me direz vous qu'avons nous à faire de cette cuisine politicarde?  

Beaucoup, énormément !

Au delà de l'élection présidentielle, il y a l'élection des députés et un peu plus loin l'élection municipale. Le représentant de l'UDF locale, Michel Fanget, n'est pas quantité négligeable et il a déjà annoncé que conformément aux directives de son patron Bayrou il va se présenter partout ou il le pourra! Ne serait ce que pour compter ses voix...!

La gauche va se friser les moustaches car elle est assurée de trouver en face d'elle, au moins deux candidats, qui représenteront quasiment la même sensibilité et vont certainement se déchirer, avant une alliance  pour un second tour hypothétique.

Quel beau spectacle ! Il ne manquerait plus que d'autres vélléités se manifestent pour retrouver un schéma électoral qui a fait ses preuves à Clermont Ferrand.

Merci Monsieur Bayrou!

Espérons que les électeurs clermontois ne se laisseront pas prendre à ses paroles et ses promesses de bonneteur et saisiront la chance historique que nous avons de mettre fin à  plus de 60 ans de rêgne marxiste à Clermont Ferrand

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

commentaires

dédé la came 16/06/2006 21:34

Quelle sont les circonscriptions, les cantons, les mairies, auxquels vos partis, Clermont avant tout et le parti radical vont se présenter ?

ZIZOU 12/06/2006 20:32

Bien envoyé par les dents à FB!

Flavien Neuvy 11/06/2006 20:13

En réalité je ne suis pas favorable à une grande union "sacrée" qui rassemblerait tous les républicains de droite , de gauche et du centre.
Pourquoi ne pas y être favorable alors que sur le papier l'idée semble séduisante? Il y va de la survie de notre république déjà mal en point. Que se passe-t-il aujourd'hui ? Lorsque le pouvoir en place ( de droite comme de gauche) arrive en fin de mandature, les électeurs décident l'alternance. Cette alternance c'est le bol d'oxygène de nos compatriotes repliés sur eux-mêmes, ayant peur de tout ( OGM, mondialisation, délocalisations.....) et ils sont nombreux !!
Si demain nous mettons en place une grande coalition des républicains "éclairés" et que ceux-ci échouent......Quelle alternative en dehors de Le Pen et Besancenot ?
Pour revenir au cas de l'UDF, F Bayrou joue son jeu pour exister sur la scène politique nationale. Je pense qu'il se trompe sur son potentiel aux prochaines présidentielles.
Amicalement,
Flavien Neuvy

Serge Weidmann 11/06/2006 11:38

Je n'ai rien à ajouter à ton analyse de la situation politique à l'UDF actuelle sous la houlette du sieur Bayrou. Ces gens-là sont toujours des "enfants de coeur qui ont bu les burettes" comme disait de Gaulle des ancêtres MRP de l'UDFactuelle.
Nous sommes revenus au régime des partis qui "cuisent leur petite soupe sur leur petit feu", situation aggravée par l'élection du président de la République au suffrage universel.
A Clermont, j'ai noté cependant une chose: François Bayrou y est venu dernièremenr en visite. Il a parlé de la ville qui "n'est pas une ville UMP" selon ses propres mots mais qui lui ont été soufflés, tu devines par qui. Mais il n'a pas dit qu'il y aurait une liste UDF aux prochaines municipales. Car les présidentielles, qui auront lieu avant,  peuvent bouleverser le paysage politique à droite et amener des alliances imprévues. La prudence est aussi de mise en politique.
 
 
 

Pfff 11/06/2006 02:23

"60 ans de rêgne marxiste à Clermont Ferrand" ... n'est-ce-pas un peu fort tout de même ? Que ce genre d'affirmation un brin outrancière satisfasse un certain électorat, soit. Mais il y a quand même des électeurs un peu éclairés, sans parler d'honnêteté intellectuelle.
Marx préconise, enfin plutôt prévoit, la disparition du capitalisme au profit du communisme ... les socialistes français ne partagent plus cette vision depuis fort longtemps et vous le savez.
La peur du rouge est un peu dépassée en ce début de 21è siècle, non ?
Quant à Bayrou, je ne suis pas son plus grand fan, mais je trouve sa démarche assez saine dans un pays qui n'en finit pas de se complaire dans un paysage politique bipolaire radical qui relève du dialogue de sourds (la récente joute oratoire télévisée entre Hollande et MAM en est un exemple affligeant, qui se résumait à "mon bilan et ben il est meilleur que le tiens, na !").
Je me prends à rêver de l'émergence d'un second Bayrou, à gauche, qui enfin permettrait cette union nationale refondatrice ... un peu comme en 1945, mais sans monarque gaullien.

Jean Noël Delorme 11/06/2006 07:00

Bien sur que je sais, qu'officiellement, le PS a abandonné la ligne marxiste depuis très longtemps, mais, dans les faits, par leur système d'alliances pour gouverner et en particulier la mairie de clermont ferrand le résultat est le même.
Bien d'accord aussi pour dire que la grand'peur du rouge est simpliste, par contre la volonté de détruire notre mode de vie, notre culture, nos institutions au profit d'un "altermondialisme" fumeux est  bien présente et marxisante..
Une union nationale fondatrice, sans tous ces extrèmes, beaucoup l'appellent de tous leurs voeux; une union sans les extrèmes dogmatiques, ou chacun se retrousse les manches et ou l'humanisme et le respect de l'individu priment l'intéret collectiviste (à ne pas confondre avec la collectivité)...une république  à la romaine ou cet antagonisme institutionel gauche/droite disparaitrait...un beau rêve!
Sans le rêve comment avancerions nous?

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents