Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2006 7 18 /06 /juin /2006 17:24

Etant un peu maso, comme tout bon judéo-chrétien qui se respecte, je me suis plongé danl le journal de Jacques Vergès, qu'un ami taquin m'a offert.

On comprendra que J.Vergès ne soit pas ma tasse de thé, mais j'admire ce téhoricien de la rupture et je m'amuse beaucoup à suivre sa stratégie dans les causes récentes dont il s'est occupé. Son parcours et son engagement antérieur m'amuse beaucoup moins. Et puis j'aime bien juger sur pièces quelqu'un avec qui je ne suis pas d'accord; aller le voir de l'intérieur en quelque sorte.

Or donc, depuis quelques jours, je me détend avec ses anecdotes et états d'âme.

J'ai eu confirmation à la page 243 que rien n'est tout blanc ou tout noir, à fortiori J Vergès.

Sous le titre de chapitre "qui est raciste" il rappelle les propos de Léon BLUM à la chambre des députés le 9 Juillet 1925:

" Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues aux mêmes degré de culture..."

A ces propos il oppose ceux de Léon DAUDET lorsqu'il était député à la chambre bleu horizon

"...Je trouve scandaleux que l'on n'ait rien fait pour les noirs après ce que les noirs ont fait pour nous...il faudrait absulument réparer cela,.La race noire monte et elle monte très vite. Gare à ceux qui ne le comprennent pas!..."

et de conclure : Léon DAUDET donnant une leçon de racisme à Léon BLUM, seuls s'en étonneront des ames simples.

Si ce n'est pas de la stratégie de rupture...!

Et j'avoue que j'aime bien ce type de rupture....

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

commentaires

Georges 21/04/2009 09:00

La stratégie de rupture implique forcément quelques accommodements avec l'histoire ou la littérature. Après tout Verges n'est pas professeur de littérature comparée mais avocat. Qui plus est, un avocat qui aime à passer pour le diable personifié et ceci explique sans doute cela. Monsieur Delorme ne saurait donc en aucun cas être tenu pour responsable de cette coupe franche dans le texte d'un honnête homme.

Frédéric Krivine 21/04/2009 02:01

La citation exacte de Blum en 1925 est : « Nous admettons qu'il peut y avoir non seulement un droit, mais un devoir de ce qu'on appelle les races supérieures, revendiquant quelquefois pour elles un privilège quelque peu indu, d’attirer à elles les races qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de civilisation »   (Débat sur le budget des Colonies à la Chambre des députés, 9 juillet 1925, J.O., Débats parlementaires, Assemblée, Session Ordinaire (30 juin-12 juillet 1925), p. 848.)

Laurent 27/02/2007 12:06

Découvrez le site de l\\\'affaire des disparus de Mourmelon :
www.disparusdemourmelon.org
Le 26 Janvier 2005, l\\\'état Français fut condamné pour fautes lourdes dans cette affaire.
 

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents