Mardi, lors de la séance du conseil régional, l'opposition a mis en cause, entre autres, les choix bugétaires dans le domaine de la culture.

Les conseillères régionales, Anne Courtillé et Anne Marie Delannoy, ont mis mis l'accent sur de nombreuses coupes sombres dans certains projets déja votés et bien démarrés, et les ont opposés à de nouvelles dépenses, pour le moins dispendieuses, afférentes à des changements de direction qui semblent être le "fait du prince". Le festival Europavox a été au coeur de l'interpellation.

La réponse de nos gouvernants a été, comme à l'accoutumée, impériale et le principal argument de la réplique lancée d'un ton qui se voulait assassin mettait en cause Clermont-Avant-Tout et le billet que nous avions mis en ligne à l'occasion du lancement du festival.

L'intention était manifestement de faire l'amalgame Clermont-Avant-Tout / UMP et opposition.
Nous y sommes habitués! C'est, sempiternellement, l'argument employé pour contrer l'Action de Clermont-Avant-Tout

Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage... Clermont Avant Tout est une association et cela dérange.
Clermont Avant Tout critique et critique, bien sur, certaines actions de la majorité. mais que voulez vous que nous critiquions d'autres?

On ne vas pas interpeller Valéry Giscard D'Estaing, Brice Hortefeux ou le docteur Canque ou un autre de l'opposition sur les choix en matière de tramway, de sécurité dans les quartiers, d'options culturelles etc. Ils n'ont pas de pouvoirs dans les prises de décisions!

Et puis clermont-Avant-Tout est là, pour dénoncer ce qui neva pas et non pas pour faire l'éloge des réalisations positives, celà n'aurait aucune utilité et les gouvernants en place s'en chargent fort bien eux même et à grands frais!

Revenons à notre billet à propos d'Europavox:

Le ton de ce billet est significatif de la position de Clermont-Avant-Tout. Même si nous ne sommes pas d'accord sur un choix culturel ou autre (et nous l'avions dit, en préambule), lorsque une décision est prise le buget voté et les frais engagés, il est de l'intéret de tous que l'on mette tout en oeuvre pour que toutes les chances soient réunies afin qu"une erreur de choix culturel ou autre ne se transforme pas en une catastrophe économique.

Quand le vin est tiré, il faut le boire!

De même que pour le tramway, l'heure pour Europavox, n'était plus à critiquer les décisions, mais à faire en sorte que ce gouffre financier annoncé ne se transforme pas en cataclysme et donner le maximum de précisions et de renseignements afin que les clermontois puissent se faire leur propre opinion et participer à leur niveau à renflouer les caisses du Conseil régional!

Alors, face aux critiques de l'opposition, notamment sur le montage financier d'Europavox, répondre, en argumentant que Clermont-Avant-Tout en avait fait la promotion, me semble petit, relever de l'amalgame et démontrer le manque d'aguments crédibles des Maîtres du Conseil Régional.

Ce non-évènement de la séance de Mardi nous donne envie d'aller voir d'un peu plus près ce qui s' est dit et décidé lors de cette session qui était principalement consacrée aux modifications budgétaires et plus précisément au réajustement des indemnités des élus.

Des chiffres et des infos fort intéressants nous ont été communiqués; nous attendrons donc leur validation pour vous les communiquer lors d'un prochain billet qui s'annonce croustillant!
Nous reviendrons aussi sur le budget de la culture

Un dernier point, messieurs et dames de la majorité régionale, municipale et autres, nous sommes heureux, à Clermont-Avant-Tout que vous suiviez attentivement notre action et que notre blog soit l'objet de votre affectueuse sollicitude.
N'hésitez pas! ? Notre porte est grande ouverte et nous prendrons avec grand plaisir votre cotisation ! Elle est si minime que vous n'aurez pas besoin de faire voter une énième rallonge d'indemnité!