Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 18:16
Hier j’étais l’invité, en « duplex », pour quelques minutes seulement, de l’émission Mots Croisés sur France2.

Sur le plateau, les 4 têtes de liste d’Ile-de-France des principaux partis désavoués au référendum de 2005 par 55% de Français. Quant aux deux uniques porte-parole du NON tolérés dans ce débat, votre serviteur et la représentante de Lutte Ouvrière, ils étaient bien entendu réduits à la portion congrue du duplex. Présent hier soir en Ile-de-France où je fais campagne comme tous les candidats, j’avais pourtant proposé à France2 de me joindre aux autres invités sur le plateau. En vain...

Mais ce n’est pas tout. Les experts appelés en qualité de grands témoins, à l’exception peut-être de Brice Teinturier, étaient tous plus représentatifs les uns que les autres de la pensée unique et des défenseurs de notoriété publique du OUI au référendum de 2005.

Pour son seul débat sur les élections européennes, Mots Croisés réussit donc l’exploit de ne réunir que les représentants d’un système désavoué par les électeurs. Le résultat ne s’est pas fait attendre. De très nombreux téléspectateurs ont été lassés par ce jeu convenu entre des acteurs faussement opposés qui, en vérité, s’entendent à Strasbourg, au Parlement européen, comme larrons en foire.

Etre lassé, il y avait de quoi. Le flou et la quasi gêne qui environnaient ce faux débat étaient plus que perceptibles : « Ah non, toi tu es de gauche », « c’est la droite qu’est méchante », « non, c’est pas vrai, j’ai jamais voté ça ! », etc. D’ailleurs, lorsque l’animateur a cru bon d’insister en interrogeant les personnalités présentes sur le fait de savoir si oui ou non les traités qu’ils avaient tous ratifiés ou soutenus lient les mains à la France, il n’y avait plus personne pour répondre, sauf Cohn Bendit qui n’est jamais en reste d’un gros mensonge tant qu’il s’agit de se faire valoir. Car qui, en France, croit encore que les traités n’obligent pas notre pays, ses lois et ses politiques ?

J’ai fait ce que j’ai pu pour exprimer mon indignation face à ce déni permanent de démocratie et j’invite tous les journalistes honnêtes qui, je le sais sont nombreux, à refuser de se laisser enfermer dans cette pensée unique qui tue à petit feu notre démocratie.

Il sera trop tard demain si l’abstention dépasse les 60% pour venir pleurer.

Quand comprendra-t-on qu’il est inacceptable de zapper la majorité du peuple français, c'est-à-dire le peuple français tout entier puisque la minorité, en démocratie, est solidaire de la majorité ?

Les 16 millions de nos concitoyens qui ont voté NON en 2005 ne doivent surtout pas s’abstenir le 7 juin. Ils feraient le jeu de ceux qui ont bafoué leur vote en ratifiant le traité de Lisbonne dans leur dos et en leur nom. Je leur propose, au contraire, avec Debout la République, de donner un sens à leur NON pour redonner de la liberté à la France et construire une Europe concrète, enfin !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents