Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 09:55

  Né le 27Juin 1953, Kem Sokha, juriste et chimiste de formation, dès 1991,  fut à l’origine de la première organisation cambodgienne de défense des droits de l’homme, la « Vigilance des droits de l’homme au Cambodge puis créa et dirigea de 2005 à 2007 l’alliance pour la liberté d’expression au Cambodge qui lança la campagne du ruban jaune en faveur de la liberté d’expression, et une marche historique de seize jours pour promouvoir la liberté d’expression, la non-violence et la tolérance politique.

Emprisonné le 31 décembre 2005 pour diffamation à cause d’une banderole qui, lors d’une manifestation du CCDH, critiquait un accord frontalier controversé signé en octobre 2005 entre le Premier ministre Hun Sen et le Viêt-Nam. Le 16 janvier 2006, il sera libéré suite à une forte mobilisation populaire et internationale et organisera une marche de trois jours, soutenue par les instances bouddhistes pour appeler le gouvernement à décriminaliser le délit de diffamation.
Il crée le 19 avril, avec Son Soubert, Kéo Rémy et Pen Sovan, le
Parti des droits de l’homme (PDH).
Aux élections législatives de 2008, le parti des droits de l’homme décroche 3 des 123 sièges en jeu, dont un dans la province de Kompong Cham, qui sera dévolu à Kem Sokha.
(source Wikipedia)

  Sa présence, à Clermont-Ferrand, après Limoges et avant Lyon coincidait avec la fête de bienfaisance du PNK organisée par la communauté Khmer clermontoise, et s'inscrivait dans le cadre d'une grande tournée européenne.

Cette soirée de bienfaisance était très sympathique et ressemblait beaucoup à nos traditionnelles Kermesses.
Les trois grandes travées de tables se sont très vite garnies et nous avons pu assister à de belles démonstrations de danses traditionnelles et de chants cambodgiens. Je n'ai pu rester jusqu'à la fin de la soirée et n'ai pas assisté à la démonstration de bose Thaï, mais au vu de l'affluence le pari de collecter des fonds pour
"Permettre à des étudiants khmers de poursuivre des études supérieures et de s'épanouir en participant financièrement aux frais d'inscription pendant tout le cursus de licence (4ans), ainsi que Promouvoir la francophonie au Cambodge en finançant des cours de langue française à nos étudiants au Centre Culturel Français (CCF) de Phnom Penh, raison d'être du PNK organisateur, était gagné.

(Sur la Photo: Mr Kem Sokha, à gauche de trois quart
dans quelques jours, je relaterai plus longuement, ici, l'entretien que j'ai eu avec lui sur son projet politique pour le Cambodge et les cambodgiens)

Pour suivre l'actualité au Cambodge et le procés des Khmers rouge c'est ici

(groupe Facebook du PNK (Pour La Nation Khmer)

Partager cet article

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents