Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 07:58
La réforme territoriale sera bien au centre des débats des prochaines élections régionales.
La plupart des listes d'opposition ( ...à Nicolas Sarkozy ) l'annoncent dans leurs intentions aux cotés du développement durable et de l'empoi..
Il est légitime de débattre de cette nouvelle disposition électorale qui va engager l'avenir de nos régions et de leurs habitants et, au delà, des freins naturels que rencontre tout changement l l'inquiétude portera  sur le mode de fonctionnement dui nouveau système et sur le reclassement professionnel des recalés. Les attaques les plus violentes porteront sur le système d'élection uninominale à un tour...
Ces attaques ont déjà commencé et, virulentes, elles sont le fait des portes parole des principaux partis car ces derniers espéraient que les nouvelles règles pérenniseraient les système de liste bloquée en usage jusqu'ici pour les régionales, système qui empèche tout quidam, aussi compétent soit, il de se présenter devant les électeurs sans l'adoubement d'un parti.
Cette survivance du suffrage universel direct ne plait pas aux états-majors car elle risque de permettre à certains d'échapper à leur influence et c'est pourquoi il y a quelques années je défendais le statut des conseillers généraux et des élus de petites municipalités, seules entités ou la véritable démocratie peut encore s'exercer librement en permettant à n'importe qui d'être élu sur sa notoriété et sur ses compétences sans influence extérieure.
Les partis, censés regrouper, syndiquer des valeurs communes et des moyens ont peu à peu dérivé pour ne plus s'occuper principalement qie de leur propre influence et expansion ou sauvegarde, tout comme les grandes multinationales capitalistes.... ne s'agit 'il pas d'un véritable néo-totalitarisme, voire d'un véritable néo-fascisme?

Il faut reconnaître à Alain Marleix, maître d'oeuvre de cette réforme  et donc à l'UMP et  à Nicolas Sarkozy, cette conscience républicaine, que l'on peut aussi qualifier de gaullienne qui leur a fait sauvegarder l'essentiel de notre système démocratique et même de le rétablir et de la consolider, malgré l'opposition acharnée des tenants du système des partis.

Ainsi, lors des prochaines élections territoriales, 80% des candidats pourront se présenter devant leurs électeurs avec ou sans l'aval d'un grand parti... Si, d'ici là des nouvelles dispositions parlementaires ne viennent pas neutraliser cette avancée démocratique...

Les 20% restants devraient donc, eux, être élus à la prroportionnelle pour permettre à toutes les mouvances politiques de pouvoir être représentées ...  bien aussi, quoi que ce soit du lest laché en direction du système des partis.
La proportionnelle, à être vraiment instituée, devrait, pour être juste,, être totale, mais n' en reviendrait on pas à l'avant 58, à un mode de gouvernance par alliances éphémère et parfois contre nature, c'est à dire instable et incapable de prendre des décisions fermes ou de conduire des projets à long terme.?

La quadrature du cercle....?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Georges 17/12/2009 12:03



Après la nuit des longs couteau
en Auvergne et les camps de concentration pour les UMP, les gaullistes, les radicaux, les centristes, les progressistes, etc... . Vous marquez une fois de plus des points. 



Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents