Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 08:16

urne.jpgPlus qu'une poignée de jours, avant ce deuxième tour des présidentielles qui scellera le destin de la France, et le notre , pour les cinq ans à venir


Au lendemain du premier tour qui nous a donné deux finalistes avec un point et demi d'écart entre les deux, les instituts de sondages nous ont donné François Hollande vainqueur sur Nicolas Sarkozy avec jusqu'à douze points d'écart ! allez y comprendre quelque chose, sinon le souci de complaire et d'aider le candidat socialiste...

Aujourd'hui, la tendance s'est infléchi et ce Lundi matin, 30 Avril, les memes instituts donne entre 4 et 5 points d'écarts...Ce doit être un crève-coeur pour eux mais prudence oblige...

En réalité cette premièere semaine de campagne du second tour a bien éclairci les choses

 

Coté candidat socialiste, l'arrogance et la posture présomptueuse de ce dernier qui a débattu comme s'il occupait déjà le fauteuil présidentiel ont déplu...

Son refus de répondre aux insistantes questions du journaliste d'A2 sur sa future politique concernant l'immigration illégale a déplu...

Le retour de DSK dans cette campagne puis le désaveu du candidat socialiste à son encontre on doublement déplus...

Ses fanfaronnades sur l'Europe et la crise économique ont plus que déplu...

Ses promesses d'embauche de 60 000 fonctionnaires supplémentaires et de retour de la retraite à 60 ans avec leurs corollaires, de formidables augmentations des charges sociales et des impots qui pèsent déjà lourdement sur les fameux "Travailleurs"..Ont fortement déplu...

L'obséquiosité de certains médias à son encontre et les villenies infondées distillées par l'officine gauchiste Médiapart ont souverainement déplu...

Enfin et cerise sur le gateau, sa gestion catastrophique du conseil Général de la Corrèze, lui qui prétend gérer la France,  donne "froid dans le dos" à plus d'un et son incapacité avéree dans le passé à trancher et à "se mouiller"  inquiète meme ceux de son propre parti...ce qui est très déplaisant pour un prétendant à la fonction suprême fonction qui demande précisément la capacité de faire des choix et dfe prendre des décisions face aux partenaires internationaux pplitiques et économiques.

A cela vient s'ajouter le "Mensonge" comme l'a si bien démontré Flavien Neuvy car toutes les mesures sociales racoleuses annoncées seront soumises, dixit le candidat socialiste, à un grand audit et à la cour des comptes, ce qui lui permettra d'esquiver ses promesses électorales et de ne pas les tenir...

 

Coté Nicolas Sarkozy, les choses sont plus simples, car il fait ce qu'il dit et il dit ce qu'il fait!

Cela lui est parfois reproché, mais on ne peut le lui retirer.....

Les Français se rendent aussi compte qu'il a protégé notre pays dans la grave crise économique que nous traversons, contrairement à ce qui se passe chez nombre de nos propres voisins.

La place qu'il a su conserver à notre pays au sein de l'Europe et dans les relations internationales nous permet de discuter d'égal à égal avec tous, ce que nous ne pouvons nous permettre de perdre.

Sa réactivité face aux urgences, ses prises de décisions rapides et efficaces ont parfois surpris ceux qui sont plus habitués à créer des commissions mais, en définiif, ont prouvé leur efficacité et plaisent aux français lambdas que nous sommes.

Les agression verbales et écrites gratuites et infames,  dont lui et ses proches ont été victimes pendant cette campagne ont beaucoup déplu...et sa réaction sereine et combattive a beaucoup plu.

Enfin il agit et parle au nom de la France et de tous les français, non  pour un seul parti et des intérets communautaristes.

 

Dimanche lors du vote pour le second tour, certains hésitent et envisagent peut être de voter blanc ou de s'abstenir. A ceux de ces derniers qui pensent que l'élection d'un socialiste leur permettra de devenir un recours lorsque la catastrophe sera accomplie, il faut dire qu'ils prennent de gros risques pour la France qu'ils aiment en jouant la politique du pire car les dégats alors seront irréversibles....

 

Alors dans six jours le choix est simple:

 

Voter pour François Hollande C'est à dire voter pour les socialistes, leurs compères, les compromissions et le déclin irrémédiable de nos valeurs et de notre pays.

ou

Voter pour Nicolas Sarkozy, c'est à dire voter pour la poursuite du redressement, la sauvegarde de nos valeurs et de la France.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents