Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:57
2.JPG  Encore et toujours un de ces débats qui vont empoisonner la société française et faire vendre du papier et de la connexion.

Faut il considérer le voile intégral, comme signe ostentatoire d'appartenance religieuse.?
Si oui, alors le sujet a été déjà débattu et il ne peut être question de l'interdire horrmis dans les écoles et les services publics car ce serait une atteinte à la liberté individuelle.... Et puis, il y pas si longtemps,beaucoup de nos mères seraient-elles sorties dans la rue, sans un foulard sur la tête ou un chapeau.?

S'agit il d'une provocation un peu comme le feraient des enfants face à leurs parents ou bien est ce une volonté délibérée de certains de s'appuyer sur notre mièverie démocratique pour introduire, aux forceps, dans notre culture une nouvelle "conception religieuse" avec comme but avoué de l'installer, à terme,  comme valeur dominante.?
Alors le débat doit être: souhaitons nous avoir, prochainement, une république religieuse en France.! Encore faudrait il qu'une majorité de français y soient favorables, ce qui n'est pas vraiment le cas.

Alors, si les musulmans français dans leur immense majorité ne se sentent pas plus concernés que les autres composantes de la sciété française, pourquoi débattre d'un sujet qui n'intéresse personne, mis à part ceux qui y ont intéret; c'est à dire les habituels extrèmistes de droite ou de gauche,  les professionnels des DH et quelques exaltés religieux en mal de reconnaissance.et de publicité.

La seule question qu'il convient n'est ce pas: Peux t'on laisser circuler dans l'espace public des individus, masculins ou féminins, masqués entièrement?

Est ce que cela peut représenter un danger pour la sécurité des biens et des personnes?
Nous sommes un état laïc et qui a payé cher pour l'être et la liberté religieuse en est un des piliers. Si des individus veulent se promener dans la rue avec une croix à l'endroit ou à l'envers, quelle importance, tant qu'ils ne troublent pas l'ordre public et les bonnes moeurs, mais de là à déambuler complètement masqués il y a une grande différence. Le voile qu'il soit islamique, catho ou autre, ne devrait pas poser de problèmes à nos attentes républicaines, tant qu'il laisse distinguer les traits essentiells du visage...

Or c'est bien de cela qu'il s'agit d'ordre public et de bonnes moeurs... .
... et non pas de délibérer pour savoir s'il est bon pour une femme de porter le voile; Ceci est du domaine des associations, du cultuel ou de la philosophie et non de la République.

Il y a quelques temps, en forme d'humour, je me demandais ce qui se passerait si nous nous promenions encagoulés aux abords d'une banque ou d'un service public...  Nous serions, certainement, très rapidement interpellés et emmenés manu militari au plus proche poste de police pour être soit mis en "garde à vue" soit dirigés vers un asile, en vertu d'un code de procédure pénal qui a, depuis Napoléon, prévu à peu près tous les cas de figure.

A des constitutionalistes et à des juristes chevronnés donc de répondre, en premier lieu, s'il y a lieu de débattre ou non.
Après, il sera toujours temps de légiférer....

Mais ne s'agit il pas encore des ces fameux "pain et jeux" dont les politiques sont persuadés que tout français raffole et qu'ils nous servent et reservent  avant chaque grande échéance électorale?

(source de l'illustration)
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 15:40
PICT0044.JPG  A tous mes amis, parfois dans la dêche, comme il m'arrive souvent d'y être, aux gourmands étudiants et autres...

 j'ai trouvé....
... ou faire un bon repas pour 3€50 !!!

Et oui c'est possible!

Enfoncés les cantines et autres restaus dit sociaux

Je cantine assez souvent, depuis quielques temps à l'angle de la place du Mazet et la la Rue de la Boucherie
L'enseigne vous na la trouverez pas mais je fcrois que c'est "Les Délices Orientaux"
Pas d'alccol, pas de fioritures non plus, mais la patronne qui roule la semoule devant vous et une bonne grosse assiette du plat du jour bien chaude et cuisinée du matin; parfois il faut même attendre un peu la deuxième
3€50 pour un couscous, une tajine de poulets aux olives, une chorba ou des tripes d'agneau etc bien garnis eau et pain à volonté.... Cela se passe de commentaires!

Samedi en rentrant du déballage, j'ai vraiment apprécié de pouvoir à 14Heures mettre les pieds sous la table.

Beaucoup prennent aussi le plat à emporter, à commencer par les commerçants...Justement Samedi, il y avait un charter d'étudiants chinois, appareil photo en bandoulière... ils sont sur tous les bons coups, ceux là!

Ce petit restau méritait un coup de chapeau et un coup de pouce! C'est fait !

PICT0045.JPG
(Un petit clin d'oeil à mes autres amis restaurateurs de la place du Mazet, je les apprécie beaucoup également, mais ils jouent dans une autre cour...service, nappage, carte abondante et de qualité, etc...)
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 18:04
Charles!  Ils sont tous devenus Gaullistes !!! C'est la première info qu'il faudrait donner au Grand Charles, s'il revenait ... Pour le reste, il ne trouverait pas grand changement avec ce qu'il avait trouvé en  1958... Le régime des partis, sauf, peut être un Président actuel qui tente de revenir aux fondamentaux de la Vème: Un président qui décide et des ministres qui appliquent.

Sinon tous les politiques de la gauche à la droite se réclament aujourd'hui du Gaullisme...Même le Front National y va de son petit couplet..

Il y a bien Nicolas Dupont-Aignan qui avec son parti, Debout La République, tente de représenter le Gaullisme historique, mais ce n'est pas partie gagnée dans la cacophonie de tous les autres qui lui disputent ce privilège, empétré qu'il est dans cet afflux de nouveaux militants, déçus du MPF, voir du FN, de l'UDF (ou du MODEM, si on préfère...), du front de Gauche communistes, PRG etc...

Quand aux barons, ceux qui ont été du gaullismees, l'ont vécu ou, encore mieux, sont compagnons de la libération, pour ceux qui sont encore parmi nous, ils se cantonnent dans un role d'observateurs amusés.

Alors oui, le Grand Charles serait, lui aussi, bien amusé, s'il revenait. Ils commencerait par retrousser ses manches, donnerait un grand coup de pied dans toute cette "chienlit" (ou un bon coup de gueule, si on préfère), renverrait les "quarterons" de "foutriquets" politiques à leurs chères études énarquistiques, tout rentrerait dans l'ordre et il s'occuperait, sans sourciller, des préoccupations des Français et surtout ... de la France.

C'est alors qu'on n'aurait plus besoin, nous, de se poser des questions sur ... L'identité Nationale
Repost 0
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:20
C'est de tradition.. Donc bonne année à tous!

Une bonne année 2010, qui ne devrait pas avoir de mal à être meilleure que 2009..L'espérance n'est elle pas le propre de l'humain? Les esprits chagrins, principalement journalistiques, diront que le pire est encore à venir; que voulez vous ...  l'apocalyptiquement correct se vend tellement bien !

Qu'est-ce donc qui nous attend en cette année qui s'annonce?

Je passe sur les prévisions d'attentats et autres catastrophes économiques et/ou humanitaires, cette bonne vieille apocalypse que tout le monde attend pour demain matin...

A Clermont -Ferrand comme ailleurs, on va bien s'occuper le "média" avec les élections régionales, le débat sur l'identité nationale et sur le port de la Burka... Nous serons donc tranquilles pour 6 mois avec autre chose à penser que nos soucis quotidiens! Espérons que l'été sera le prélude à d'autres sujets tout aussi laudatifs pour nous permettre de terminer l'année 2010 sereinement..

Les Régionales 2010? Ici cela va être passionnant, ne serait ce qu'à l'observation de la comedia del'arte que va, comme de bien entendu, nous jouer la Gauche sur le thème classique du 'je t'aime, moi non plus". L'inconnue sera la Droite...Il semble qu'elle soit en passe de sortir de son masochisme défaitiste...

Le débat sur la Burka? Moi, je proposerais plutot à tous ceux qui sont contre le port de ce signe ostentatoire d'appartenance religieuse, de ne sortir dans la rue qu'encagoulés de noir,  cagoule.jpgde préférence aux abords des banques et des édifices officiels... cela tombe bien, nous sommes en hiver. Ce serait un test intelligent et qui ne coûterait rien aux services publics: Si les autorités ne bougent pas ...  alors le port de la Burka sera acceptable au titre que nous smmes tous nés "libres et égaux devant la loi"; dans le cas contraire....

L'identité nationale? Que voilà encore un bon débat dont on pourrait faire l'économie. La vraie question à se poser serait plutot: Sommes nous toujours une nation ou sommes nous devenus une province de l'Europe?
Dans le second cas, la question de l'identité nationale ne se pose plus.
sacre-clovis.jpg Dans le premier cas, il n'y a qu'à se reporter à nos anciens manuels d'instruction civique ou pour ceux que l'étude rebute,, à écouter les principâux discours du Général De Gaulle.

Malgré toutes ces bonnes raisons pour ne pas débattre s'il convient de défoncer ou non les portes ouvertes, il est probable que nous débattrons tant il est vrai qu'après la réunionnite, puis la commissionite, nous sommes à présent à l'ére de la "débatitude", ultime étape avant d'instituer la votation permanente sur le sexe des anges, laquelle est, comme chacun sait l'ultime étape de la démocratitude.

En attendant, bonne année à tous et surtout... Bonne santé!
Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 07:58
La réforme territoriale sera bien au centre des débats des prochaines élections régionales.
La plupart des listes d'opposition ( ...à Nicolas Sarkozy ) l'annoncent dans leurs intentions aux cotés du développement durable et de l'empoi..
Il est légitime de débattre de cette nouvelle disposition électorale qui va engager l'avenir de nos régions et de leurs habitants et, au delà, des freins naturels que rencontre tout changement l l'inquiétude portera  sur le mode de fonctionnement dui nouveau système et sur le reclassement professionnel des recalés. Les attaques les plus violentes porteront sur le système d'élection uninominale à un tour...
Ces attaques ont déjà commencé et, virulentes, elles sont le fait des portes parole des principaux partis car ces derniers espéraient que les nouvelles règles pérenniseraient les système de liste bloquée en usage jusqu'ici pour les régionales, système qui empèche tout quidam, aussi compétent soit, il de se présenter devant les électeurs sans l'adoubement d'un parti.
Cette survivance du suffrage universel direct ne plait pas aux états-majors car elle risque de permettre à certains d'échapper à leur influence et c'est pourquoi il y a quelques années je défendais le statut des conseillers généraux et des élus de petites municipalités, seules entités ou la véritable démocratie peut encore s'exercer librement en permettant à n'importe qui d'être élu sur sa notoriété et sur ses compétences sans influence extérieure.
Les partis, censés regrouper, syndiquer des valeurs communes et des moyens ont peu à peu dérivé pour ne plus s'occuper principalement qie de leur propre influence et expansion ou sauvegarde, tout comme les grandes multinationales capitalistes.... ne s'agit 'il pas d'un véritable néo-totalitarisme, voire d'un véritable néo-fascisme?

Il faut reconnaître à Alain Marleix, maître d'oeuvre de cette réforme  et donc à l'UMP et  à Nicolas Sarkozy, cette conscience républicaine, que l'on peut aussi qualifier de gaullienne qui leur a fait sauvegarder l'essentiel de notre système démocratique et même de le rétablir et de la consolider, malgré l'opposition acharnée des tenants du système des partis.

Ainsi, lors des prochaines élections territoriales, 80% des candidats pourront se présenter devant leurs électeurs avec ou sans l'aval d'un grand parti... Si, d'ici là des nouvelles dispositions parlementaires ne viennent pas neutraliser cette avancée démocratique...

Les 20% restants devraient donc, eux, être élus à la prroportionnelle pour permettre à toutes les mouvances politiques de pouvoir être représentées ...  bien aussi, quoi que ce soit du lest laché en direction du système des partis.
La proportionnelle, à être vraiment instituée, devrait, pour être juste,, être totale, mais n' en reviendrait on pas à l'avant 58, à un mode de gouvernance par alliances éphémère et parfois contre nature, c'est à dire instable et incapable de prendre des décisions fermes ou de conduire des projets à long terme.?

La quadrature du cercle....?

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 12:13
La démocratie a de bonne chance de gagner les régionales en Auvergne.

Contrairement à tous les pronostics "bien pensants", les prochaines élections régionales en Auvergne ne sont pas "pliées".

Il n'est qu'à voir les forces en présence et surtout leur état.... dans le Puy de Dôme.

"La Montagne", dans ses "indiscrétions" de ce Dimanche, nous révèle ce que beaucoup savent déjà:

Une gauche tellement imbue de son omnipotence qu'elle n'hésite plus à se déchirer au grand jour. En ce qui la concerne, on n'annonce pas moins de quatre listes qui, chacune, voue les autres aux gémonies! 

chassaigne.jpgLe "Front de Gauche
" de Jean luc Mélanchon et Marie Georges Buffet a choisi André Chassaigne comme tête de liste. C'est pas un mauvais calcul car "Dédé" va donner à cette liste une image de gauche communiste bon enfant.
bouchardy
Les écolos eux, ont eu une idée de génie,, pour poursuivre leur surf sur la vague des européennes, en prenant comme tête de liste, Christian Bouchardy,  le spécialiste du saumon et de la hulotte; ce dernier va leur amener sa notoriété, qui leur fait bien défaut, ici,  par son omniprésence sur la chaine Clermont 1ère.

A l'extrème gauche, laffont.jpg le bon docteur Laffont ne va certainement pas laisser s'endormir le NPA, tout auréolé qu'il est de son score aux municipales

Plus grave pour le PS,
les militants ne suivent pas ; ainsi ceux du Puy de Dôme ont retoqué la liste de leur département constituée sous la férule du roy Réné ,
le souchonvacataire de la présidence Régionale, René Souchon.! Martine Aubry a rafistolé cette liste, puis l'a validée ...  mais si les militants de la base ne suivent pas, que feront les clermontois et autres puydomois?

On voit mal comment ces gens pourront faire alliance pour un second tour et s'entendre demain avec ceux qu'ils haïssent tant aujourd'hui!

Ni à droite, ni à gauche, mais ailleurs, le silence est étourdissant en ce qui concerne le Modem puydomois; La Montagne n'en soufle mot.
Il est vrai que le parti bayroutien est, chez nous, dans une facheuse posture peu propice a entrer gaillardement en campagne électorale, empétré dans le caractère ubuesque de sa direction bicéphale, avec un co-président de droite qui fait des ronds de jambes à gauche et une autre co-président, de coeur et de formation de gauche qui lui n'est pas insensible aux engagements de l'UMP ...
marleix.jpg
A droitebrice1.jpg et au centre, par contre, on est sorti des soubresauts et des états d'âme de l'ère post-giscardienne. Foin de la nostalgie et du combat de tranchées.... Il y a , à présent un capitaine, reconnu et accepté, à la barre, Brice Hortefeux et le meilleur des stratèges, Alain Marleix.

Même si les listes ne sont pas encore officielles, connaissant la prudence proverbiale de nos journalistes, les noms annoncés par "les indiscrétions", de "La Montagne", en ce qui concerne le Puy de Dôme, sont à prendre en considération... Et il n'y a que du sérieux, du lourd... !
photo-avec-borloo-blog.JPG
  frederic-bonnichon.jpgDe Frédéric Bonnichon qui a remporté, haut la main, la mairie de Chatel-Guyon à Jean Pierre Brenas , le bouillant et très actif conseiller municipal radical de clermont-Ferrand, en passant par  sikora.jpgMarie Thérèse Sikora, conseillère régionale sortante, et maire emblématique de la cité ouvrière de Saint Eloy les mines,   lafaye.jpgClaudine Lafaye , indéboulonnable, car compétente conseillère générale du Nouveau Centre ou Jean François Dubourg maire du Mont Dore ...  sans oublier prononce.jpgHervé Prononce, le tribun du Cendre, auréolé de sa victoire plébiscitaire aux dernières municipales après avoir réussi à sortir sa ville des griffes t-tes-liste-r-gionales.jpgde la catastrohique gestion communiste ... et surtout , le patron de Rochefort Montagne, jm-boyer.jpgJean Marc Boyer, président du groupe d'opposition au Conseil Général....

On le voit, avec Brice Hortefeux, si ces noms sont confirmés, toute
s les chances de changer la donne dans le Puy de Dôme, et donc en Auvergne, sont réunies.




meeting.JPG
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 10:48
Économie verte : les atouts Auvergnats

 Afin de mieux connaître les potentialités naturelles de l’Auvergne, « Clermont-avant-tout » organise son prochain Afterwork sur le thème de l’Economie Verte :
Vendredi 11 décembre à 17 h 00 Bar « Le Lux » Place du Terrail à Clermont-Ferrand

Participeront au débat :
Frédéric Bonnichon, Maire de Châtel-Guyon : le thermalisme
Jean-Marc Boyer, Maire de Rochefort Montagne : les éoliennes
Michel LEBLAY, Président Régional de la FNSEA : l’apport de l’agriculture dans le développement durable
André MOLINARD, Président de Société : la géothermie
Ginette BEUGNET, Présidente de l’association Avenir-Thiers-Ambert : la filière bois Florent Belon : le développement du photovoltaïque

Animation : Jean-Pierre Brenas, Président de Clermont-Avant-Tout

Entrée libre
Repost 0
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 14:22
 Cela sent la fin de rêgne, lorsque le Prince comprend qu'il n'aura plus besoin de ses sujets...Alors il pressure sans état d'âme car les lendemains lui importent peu et seuls comptent, pour lui, ses rêves de grandeur avortés...

Les clermontois commencent à se préparer aux fêtes de fin d'année et à courir les magasins malgrè la morosité ambiante.
Il ne se doutent pas de ce qui se prépare pour le dernier conseil municipal de l'année: une hausse substentielle des impots locaux, sans oublier la fameuse taxe "additionnelle" de clermont-co qui va grever chaque ménage à hauteur de près près de 90€..

La gueule de bois va être sévère pour les clermontois, lorsque les fêtes seront passées.

C'est ce que veut dénoncer l'association Clermont-Avant-Tout et son leader Jean Pierre Brenas.

A l'heure ou tous souffrent de la crise et ou tous se serrent la ceinture, particuliers, administrations et collectivités, notre chère, très chère" municipalité fait preuve d'originalité: elle a décidé d'augmenter de façon substancielle nos impots locaux....

On pourrait penser que c'est pour le bien de la population, pour de nouveaux et meilleurs services sociaux... pour de nouveaux projets culturels ... ou même pour de nouvelles lubies pharaonnesques.. Et bien non! Même pas!
Cette augmentation des impots et ce redéploiement des taxations diverses (pubs chez les commerçants...PV...Grande enquête discrète pour  redefinir à la hausse de l'assiette des taxes immobilières etc), na qu'une seule utilité renflouer des caisses qui sont désespérément vides!

Que voulez vous, les projets grandioses avortés tels la grande bibliothèque, les erreurs de gestion comme le gouffre de la rénovation de l'opéra municipal (et ils sont légions ... à croire que le meilleur business à clermont est aujourd'hui d'être société d'étude pour les projets de la mairie) ont un coût cumulé qui dépassent l'entendement du commun des mortels.

Un chef d'entreprise qui agirait de la sorte aurait déposé le bilan depuis longtemps, car, dans la vraie vie, les erreurs se paient comptant!
Notre municipalité est, elle, au dessus de ces basses contingences morales et redemande de nouvelles études pour de nouveaux projets...

Alors pour pour continuer à "étudier" et éviter que la cour des comptes ne se montre soupçonneuse, il faut bien redemander aux clermontois de mettre à nouveau  la main à la poche.

C'est une histoire sans fin ...

C'est pourquoi Jean Pierre Brenas, conseiller municipal d'opposition a décidé de monter au créneau et de descendre dans la rue avec tous ses amis ce Vendredi 4 Décembre.
Et ils seront nombreux ses amis place de Jaude à 11H30 sous le sapin, car beaucoup ont rejoint le collectif constitué pour l'occasion; outre les adhérents de clermont-Avant-Tout et les membres du groupe municipal d'opposition, de nombreux jeunes inquiets ^pour leur avenir ont répondu à l'appel, ceux de l'UNI, des jeunes UMP, des jeunes Sarkozystes, des jeunes actifs, des radicaux, des MPF et bien des clermontois non encarté politiquement  qui ont répondu favorablement par mail ou sur Face Book..

Le porte monnaie des ménages n'est pas sans fond et, lorsqu'il est vide, il se moque de la politique; il n'est pas certain qu'un peu de" pain et des jeux" suffiront cettre fois à calmer son indignation et ses angoisses.






Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 09:38
Estimer et éprouver de la sympathie pour le ministre auvergnat Brice Hortefeux est aujourd'hui hautement condamnable et ... condamné par les loobyes bien-pensants de notre presse intello!

Ainsi faites l'expérience, comme je l'ai faite, d'oser braver l'interdit et de relayer sur FB l'interwiew de Brice Hortefeux, par Jean-Michel Aphatie sur RTL et vous allez voir la volée de bois vert qui va vous tomber dessus....
Vos "amis",FB, même les plus lettrés et humanistes, vont vous agonir de mots orduriérs, Gerber, fait Ch...et vous virer séance tenante de leur cercle d'amis, malgré 'l'amitié qi'ils éprouvent pour vous!"..

Ainsi en va notre monde aujourd'hui:.. un peu partout et surtout en Auvergne...

Afficher son estime pour un membre du gouvernement de Nicolas Sarkozy, même s'il est auvergnat et que son action nous interresse au premier plan, est absolument interdit, sous peine de lapidation publique!

A quand les camps de concentration pour les UMP, les gaullistes, les radicaux, les centristes, les progressistes etc...?
Beaucoup en rêvent ... peut être par désespoir de se sentir au bout du rouleau de cette logique ubuesque de la pensée unique!



Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 15:41
Cette réforme territoriale, tant attendue et si critiquée est désormais, dans ses grandes lignes, sur le portail du gouvernement (http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/la-reforme-des-collectivites-territoriales).

Cette réforme sera certainement au coeur des débats des prochaines élections régionales, lesquelles vont mettre en place une assemblée de transition, chargée surtout de préparer les structures à venir et c'est alors que les coutelas vont sortir ! Songez...3000 conseillers territoriaux à la place des 6 000 élus généraux et régionaux actuels !
Les places vont être chères et les partis vont défendre aprement la pitance rapportée par leurs élus! Qui, dans le bas peuple, s'en plaindra et pleurera sur le sort des 3000 perdants?

Pour en revenir à la réforme territoriale, le gouvernement va devoir embaucher des logisticiens car, il semble que, d'après le texte mis en ligne, les structures d'accueil des assemblées doivent géographiquement perdurer. ("Une fois élu, le conseiller territorial siégera à la fois au conseil général et au conseil régional. "Chargé de son département et de sa région et fort de son expérience d'élu local, le conseiller territorial sera mieux à même d'organiser l'action de ces deux collectivités, non pas sur le mode de la concurrence mais de la complémentarité" dixit Nicolas Sarkozy)

Les nouveaux conseillers territoriaux auront donc deux casquettes et coifferont l'une ou l'autre selon qu'ils iront sièger au conseil régional ou à leur conseil général
Cette disposition est une bonne chose pour la cohérence de l'action locale, le conseiller territorial ayant ainsi accés à toute les clefs ("Ce nouvel élu développera à la fois une vision de proximité du fait de son ancrage territorial et une vision stratégique en raison des missions exercées par la région. Sa connaissance du mode de fonctionnement des structures des deux collectivités, de leurs compétences respectives et de leurs modalités d'interventions juridiques, techniques et financières, lui permettra tout naturellement de favoriser une articulation plus étroite de leurs interventions respectives afin d'éviter les actions concurrentes ou redondantes sur un même territoire" dixit Brice Hortefeux "); par contre il va y avoir un gros travail de logistique à mettre en route pour rendre tout ceci cohérent...dates de séances... transports..hébergement des élus etc...

Pour que cela fonctionne, il faudra que les nouveaux élus territoriaux puissent consacrer tout leur temps à cette fonction; ce qui exclut, pratiquement, pour ces derniers toute possibilité d'être actifs dans un autre mandat.... On voit poindre une lueur d'espoir pour les 3000 recalés annoncés....

En ce qui concenre le mode d'élection, uninominal à un tour pour 80% des élus, le bat blesse du coté des partis car ces 80% seront élus au suffrage universel, canton par canton et on sait bien que, malgré les discours officiels, les grands partis n'aiment pas la démocratie directe car elle redonne la parole et le choix aux électeurs de voter pour des personnalités locales au détriment des cadres des-dits partis.

Pour que tout cela fonctionne, il va falloir( bis repetita..), un mode de financement, mais ce débat ne fait que commencer avec celui sur le remplacement de la taxe professionnelle et ce sera très certainement la véritable pierre d'achoppement de la campagne électorale qui commence dans les prochains jours.



Repost 0

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents