Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 14:22
Nicolas Sarkozy vient de réussir un coup de maître en séduisant le CNPT et le MPF; ainsi au moment ou, à l'extrème droite, Marine Le Pen est en train de se placer pour la succession de son père à la tête d'un FN en perte de vitesse et d'élus et ou, à gauche, Besancenot n'a pas confirmé et ou le PS n'en fint pas de tomber en déliquescence, il ne reste plus grand monde d'organisé pour s'opposer à la politique du gouvernement.

Le tout jeune parti DLR de Nicolas Dupont-Aignan sans arriver à conclure aux élections européennes a cependant réussi a se faire entendre dans la cacopohonie médiatique. des scores de 1,5 à 4% lui ont permis de jouer les trouble fête dans bien des circonscriptions et d'engranger les militants, à défaut d'élus.

Le challenge pour DLR va être de définir sa ligne politique et sa stratégie.
Se recommandant du Gaullisme historique, il va lui falloir définir ce qu'est le gaullisme; exercice difficile, car aujourd'hui, tout le monde se réclame du gaullisme, à commencer par l'UMP.
Il va lui falloir aussi éviter un écueil:
la tentation d'occuper la place de souverainiste, pur et dur, apparemment laissée libre par le ralliement du MPF à la sphère UMP, ce qui aurait pour risque d'en faire un parti protestataire enfermé dans un anti-sarkosisme primaire, lequel ferait fuir nombre de ses militants qui pour être opposés à certaines directions prises par Nicolas Sarkozy (principalement au sujet de l'indépendance nationale et de l'autodétermination) n'en sont pas pour autant prets à faire le jeux des socialistes ou des altermondialistes.

DLR devra sortir d'un gaullisme nostalgique et se montrer constructif. Son plus gros travail va être d'insuffler à ses. jeunes troupes homogénéité rigueur et patience car la richesse du parti de NDA constitue aussi sa faiblesse: l'extrème diversité de ses adhérents; on y trouve de très jeunes "gaullistes", mais aussi de vieux routiers du MPF ou des anciens ams de Charles Pasqua, des "dissidents" UMP mais aussi des transfuges des radicaux valoisiens, du PRG, voir du Front de gauche ou des socialistes. Le trait d'union chez tous ces gens est une sorte de vénération pour l'action du Général De Gaulle. Il convient aussi de penser que certains ou certaines sont plus attiré'e)s par le charisme du leader que par toute autre considération... Enfin, comme dans toute formation politique nouvelle, il y a certainement chez DLR, un lot d'aigris et d'opportunistes qui espèrent ainsi obtenir une existence politique qui leur a été refusée ailleurs.

Tel va être l'enjeu des université de rentrée de Debout la République qui se tiendront début Septembre: Transformer l'essai des élections européennes en devenant, certes  gardien vigilant de l'indépendance de la France et de notre sens républicain de la démocratie, mais aussi force d'action constructive et pragmatique comme l'avait été le Général.

Nicolas Dupont-Aignan doit recréer un état d'esprit et non une doctrine ou bien risquer de voir son jeune parti s'enliser et disparaitre.
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 08:24

Qu’est ce encore que cette salade (mauvaise) qu’on vient de servir à nos agriculteurs ?

 

Vouloir leur faire rembourser une subvention accordée il y a dix ans, alors que beaucoup d’entre eux n’arrivent à survivre qu’à coup d’expédients et d’un travail acharné c’est essayer une nouvelle fois de leur donner le coup de grâce !. Après le scandale du prix du lait qui avait pour but d’affaiblir notre filière élevage, c’est à présent aux producteurs de fruits et légumes que l’Europe s’en prend.

 

On sait que beaucoup d’exploitations agricoles ne vivent que grâce aux subventions, confrontées aux quotas et aux directives contradictoires... un coup, il faut faire de la jachère, un coup il n’en faut pas… Un coup il faut du porc, le lendemain il n’en faut plus etc.…


Beaucoup affirment que nos paysans sont devenus des fonctionnaires… Mais demandent t’on aux fonctionnaires de rembourser les primes reçues dix ans auparavant ?

 

Il est avancé dans la presse que des notifications ont été oubliées alors qu’elles ont été faites par les autres gouvernants européens pour leurs paysans, lesquels ont, à l’époque, perçu les mêmes subventions ; mais alors, qu’on fasse payer ceux qui ont oublié de notifier !

 

On veut aussi nous faire prendre des vessies pour des lanternes en insinuant que notre ministre de l’agriculture était contraint de sortir le dossier qui aurait été mis sous le boisseau par son prédécesseur ! L’annonce du remboursement à faire ne serait qu’un ballon sonde sensé être judicieux et inoffensif en période estivale…sauf que nos agriculteurs n’ont pas de période de vacances estivales, eux !

 

Cette annonce embrouillée d’un remboursement aux producteurs, assortie d’un « mais on va négocier au cas par cas », ne peut que relancer le feu qui couve dans les landes sinistrées de notre France agricole.

Etait ce le but recherché ? Ce serait criminel et on ne peut raisonnablement le penser. Alors, faux-pas d’un « jeune ministre ? Pas très crédible quand on sait que les ministres passent mais que leur administration reste… et que notre Président est revenu aux fondamentaux de la Vème : Il décide et les ministres appliquent… sauf que le Président est en vacances.

 

Alors on attend, pour le moins, un recadrage, à défaut de dire aux technocrates européens comme l’aurait probablement fait, en son temps, un certain Charles : « Allez vous faire voir ! »

 

Et puis, ne nous a-t-on pas appris, dans notre enfance « qu’un cadeau, c’est donné, reprendre, c’est voler !

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 09:25

Encore un mort et des blessés parmi les forces françaises…

 

Mais, qu’est on allé faire là-bas ? Les droits de l’homme et la lutte contre le terrorisme n’ont-ils pas bon dos… ?

 

Si je n’étais capitaliste et libéral (on ne se bat bien que pour ce qu’on n’a pas…éternelle histoire de la gamelle du voisin bien plus appétissante que celle que l’on a devant soi), je dirais qu’on y est pour défendre le nouveau grand capital

Oh, pas celui qui est le fond de commerce traditionnel des protestataires institutionnels, extrême gauche et extrême droite, mais celui dont le dieu s’appelle « maitrise des ressources énergétiques et de l’eau ».

 

Alors qu’importe la localisation continentale des actionnaires de ce néo-grand capital, il suffit  de comprendre que c’est l’émanation d’une nouvelle mafia, une nouvelle pieuvre qui a bien compris les leviers qui, de tous temps, font fonctionner l’humanité : la peur de l’autres et celle de « manquer » des ressources élémentaires, le pétrole et l’eau ; peurs qui avancent sous le couvert de l’humanisme et du développement durable ; peurs qui, bien exploitées, permettent de faire passer au second plan, comme valeurs négligeables, celles pour lesquelles nous, français et l’ensemble des autres peuples nous sommes de tout temps battus, l’indépendance nationale et le droit des peuples à disposer d’eux même.

 

Alors quel sera le nouveau Vietnam, après l’Irak et l’Afghanistan ? Le Pakistan ? L’Iran, le Sud Sahara, l’Amérique du Sud ou plus, près de nous, la Géorgie, par exemple… ?

 

Tiens il ne pleut plus sur Clermont-Ferrand...Demain il fera certainement soleil …

… Le cours de la tonne d'opium m'indifère et du moment que les femmes d'ici  sont belles et que j’ai de quoi remplir ma gamelle ...au diable le bourbier afghan …
Repost 0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 07:54

A mi-chemin de ces vacances d’été, l’actu locale est si maigre que la seule question qui, parfois, anime un peu les terrasses des bistrots est : Brice Hortefeux ira-t-il aux régionales ?

 

Les paris sont ouverts! Et les tenants du oui sont à égalité avec ceux du non, tant dans leurs arguments que dans leur certitude absolue !

 

Pour ceux du oui : il n’a plus le choix… il a dans le contexte actuel, toutes les chance d’emmener une équipe gagnante à la conquête de la région … Son image locale serait complètement cramée s’il ne le faisait pas… et surtout … il en a envie.

 

Pour ceux du non : Il ne peut pas se permettre de prendre ce risque..  Le Président ne le permettra pas … Ses fonctions ministérielles sont trop importantes… La région est trop dure à gagner, mission quasi impossible… Un échec le cramerait localement…

 

Et si tout le monde avait à la fois raison et tort !

 

Le risque d’abord : Il est nul, si on prend un peu de recul. Si Brice Hortefeux est tête de liste aux Régionales il sera, quoiqu’il arrive élu. Donc, son ministère ne sera pas menacé et il lui suffira de passer la main  à son N° deux sur la liste, pour raison d’état, pour pouvoir garder ses fonctions aux cotés du Président…

 

La gagne : Elle sera double s’il y va…

Les  nouveaux politiques de l’ère post-giscardienne on fait leurs premières preuves et sont prêts à partir au combat aux cotés du ministre tels, pour ne citer que certains locaux de l’étape, Jean Pierre Brenas, Hervé Prononce, Samir El Bakkali ou Ginette Beugnet…

L’ouverture va, cette fois, jouer à plein :

A gauche, l’opposition à Serge Godard et, surtout à René Souchon s’est renforcée et cristallisée : la liste des hommes et femmes de qualité qui l’ont rejointe est impressionnante. Ne manque qu’un ingrédient pour agréger cette multitude qui a des vieux comptes à régler et surtout envie de sortir d’un système sclérosé, ingrédient qui pousse dit-on à Puy-Guillaume.

. Il se dessine donc une réelle opportunité pour une liste d’un front rénovateur et démocratique qui aurait la bénédiction de Brice Hortefeux et l’appui efficace de Gérard Charasse, front qui pourrait réaliser avec la liste Hortefeux un accord historique de salut et de salubrité publics…

 

Alors pourquoi Brice Hortefeux  n’irait il pas aux Régionales ?

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 11:01
Khader Moulfi vient de publier sur le site de Coalition Harki un de ces articles dont il a le secret:
Indignation et mise au point, que l'on ne peut qu'approuver:

Mon ami Khader,intraitable et historique chantre du drame harki, n'utilise pas la langue de bois:



L'édito d'été de Coalition-Harkis.Com : Orelsan ou quand le navet grossier mène à la célébrité imméritée !!!

Les débats se poursuivent dans les commentaires, ci-dessous, qui seront mis à jour au fur et à mesure !!!

 fredosego.jpg

 Ségo et Frédo : Je t'aime moi non plus ou je te déteste moi-aussi ???

 

 

Dans une France en crise tous azimuts et implosant, crescendo, via des réactions en chaîne qui se déchaînent, le sujet de controverse ayant "passionné", durant plusieurs jours, nos politiciens de tout bord, la presse et les médias, nos intellectuels et autre intelligentsia pas très "futée" (Ok), ... Fût de savoir s'il était "bon" ou "mauvais" de déprogrammer, le gars Orelsan, des "Francofolies de La Rochelle" et cela est un signe-annonciateur de plus de la désintégration républicaine en marche.

Outre le fait que ce très médiocre rappeur (pléonasme of course Baba !), à l'instar de sa maison de disques, se fait une publicité d'enfer, à la disgrâce de cette polémique préméditée et fabriquée de toutes pièces, je suis consterné, en l'espèce, par les positions hypocrites et mielleuses, de plusieurs politiciens de gauche et de droite (incluant ceux de l'ouverture vers le néant). Bien évidemment, le soutien de Jack LANG (de tous les combats pour faire parler de lui) ne m'étonne guère. L'appui politocard et quasi-incontournable, lui-aussi, de Frédéric LEFEBVRE, le porte-parole de l'UMP qui "divague plus vite que son ombre", est logique car notre "serial sucker" n'aurait perdu, pour rien au monde, une occasion de faire une "farce attaque" à l'encontre du parti socialiste et de ses "leaders en jupons", respectivement, Martine AUBRY et Ségolène ROYAL, pour leur tailler un short. 

En revanche, je suis atterré par les positions singulières et antinomiques, essentiellement, de Frédéric MITTERRAND (Ministre de la Culture qui mériterait d'être relégué ès qualité de Sinistre de l'Inculture), eu égard à ses déclarations ubuesques et d'un fayottage cosmique ! Le Sieur MITTERRAND, pourtant très érudit et subtil, a osé déclamer, très certainement, en vue de "dégommer", Ségolène ROYAL (la maldonne poitevine), par pur réflexe courtisan et allégeant, envers son récent "bienfaiteur" élyséen, Nicolas SARKOZY, que : "Rimbaud a écrit des choses bien plus violentes et qui sont devenues des classiques" (?). Cette comparaison plus qu'aléatoire voire douteuse, entre Arthur RIMBAUD et Orelsan, est déjà en soi un impardonnable et gravissime crime de lèse-majesté contre la littérature, car si le terme "sale pute" relevait du "génie poétique", alors je connais des tas de gens encore plus grossiers et misogynes, à Roubaix et ailleurs, pouvant prétendre, haut la main, au titre du meilleur écrivain de tous les temps.

maricantat.jpgPar ailleurs, faut-il débattre, ad vitam aeternam, pour se convaincre que les "jeux de mots" nauséeux, cruels et gratuits, de cet Orelsan, faisant allusion à l'homicide très violent, de l'actrice Marie TRINTIGNANT (fille de Nadine et Jean-Louis), par son compagnon Bertrand CANTAT, le 27 juillet 2003, sont choquants et indécents ? En se targuant de "marie-trintigner", sa "dulcinée" (réelle ou imaginaire), ce consternant rappeur (autre pléonasme) semble faire fi de la douleur de la famille de la susnommée assassinée. Je m'explique, très difficilement, que le chanteur du groupe Noir Désir, au nom d'une volonté sincère de rédemption, n'ait pas cru devoir fustiger ce pseudo artiste ! Quant à la phrase très "élégante" (pauvre mec !) : "avorter à l'opinel", elle est tout à l'image à gerber de son auteur semblant très fier de ses "oeuvres" aussi minables que celui-ci !!!

Il serait temps de mettre un terme à cet odieux "intégrisme", de la liberté d'expression et de la "pensée-unique", engendrant, sous couvert du vrai/faux "art" (avec un "a" très minuscule), une anarchie d'expression très alarmante permettant de dire tout et n'importe quoi et de crier à la censure, le cas échéant, si d'aventure certains s'en indignaient à très juste titre ! C'est pourquoi un Georges FRÊCHE (le sinistre "goret de Septimanie" !) se permit de qualifier, en toute impunité, de "sous-hommes" les Harkis qui sont de valeureux Anciens Combattants de la France !!!!  

Eh non, M. MITTERRAND & Consorts, le navet d'Orelsan (ah autre pléonasme !) ne sera jamais un classique de la littérature et il tend à formater, insidieusement, avec la complicité mercantile des maisons de disques et des médias, les esprits vulnérables (n'oublions pas le très jeune âge du public pour ce type de nuisance sonore dénommé rap) en légitimant, d'une part, ce genre de propos avilissants, injurieux et inacceptables, dans un Etat de droit et, d'autre part, en conduisant les "victimes malgré-elles", à un fatalisme voire une soumission de rigueur, car ce comportement scandaleux est "avalisé", officiellement, par des membres du gouvernement peu exemplaires !!!

Pour être complet, quel rapport avec les "poètes maudits et sulfureux", du 19ème Siècle, au cours duquel leurs livres n'étaient pas abordables et compréhensibles pour une très large majorité de la population ? De nos jours, c'est tout le contraire et quels exemples à donner, pour les jeunes générations, en faisant l'éloge de ces trop affligeants producteurs de navets en batterie !!!

.............................................................


Cette décadence contribuera, à l'évidence, à cette désintégration républicaine en marche, depuis une quarantaine d'année, que "Coalition-Harkis.Com" dénonce, en vain mais sans répit, pour permettre, un jour, à l'Opinion Publique, de réaliser que le "cauchemar" a déjà commencé !!!

 

Affaire à suivre... (pour lire la suite et participer au débat c'est ici)

Khader MOULFI

Contact : khadermoulfi@coalition-harkis.com Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Dernière mise à jour: 23-07-2009 20:46


Repost 0
Published by d'après Khader Moulfi - dans contributions amies
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 20:23
Salutaire ce léger malaise du Président!

On se demandait quand ce diable d'homme allait se calmer.

A être sur tous les fronts, à dégainer toujours le premier, à prendre tous les problèmes à bras le corp et vouloir tout gérer - et vite! - lui même, il fallait bien s'attendre à ce que la mécanique humaine sarkozienne manifeste un jour ou l'autre son mécontentement d'un sur-régime permanent...

Il ne nous reste plus qu'à espérer que l'hôte de l'Elysée saura tirer les leçons de cet incident, apprendra  à déléguer un peu plus et à lever le pied, car même si je partage les réticences de mes amis DLR sur certaines décisions ou prises de position récentes du chef de l'état, notamment en matière de défense et d'indépendance nationale, il faut bien avouer que, aujourd'hui,  nous n'avons pas mieux que lui, en magasin pour nous sortir du pataquès dans lequel nous ont mis la crise et 25 ans de socialisme dogmatique!
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 16:22

Les  ouvertures du Dimanche ont été votées à l’Assemblée, malgré des réticences de tous bord ; il ne reste plus au projet de loi qu’à passer le cap du sénat ; une formalité certainement et le quidam de base, dont je suis, s’en contrefout… tout au plus est il satisfait que les nouvelles habitudes de consommation aient désormais un cadre législatif plus conforme. Par contre pour les petits, ces TPE unipersonnelles qui n’emploient pas de salariés… rien ! Et pourtant, ne dit on pas que ce sont elles qui créent le plus d’emploi ?

 

Les avions continuent à tomber ; après la série des Airbus ce sont deux petits qui s’écrasent chez nous, en Auvergne et un Tupolev en Iran. Pour ce dernier, les mauvaises langues diront que la vétusté de la flotte iranienne est en cause et que cette catastrophe vient à point nommé pour gommer la contestation quotidienne dans ce pays ; contestation occultée  par la mort du petit prince et qui recommençait à percer dans nos medias …Contestation qui se poursuit chaque jour  avec son lot de violences et de désinformation…Les mêmes (contestations et manifestations) qui avaient permis au shah de prendre le pouvoir, puis … de le perdre aux profit des ayatollahs qui eux même …

 

Et à Clermont quoi de neuf ?

Je n’en sais fichtre rien ! Et si je le savais, je n’en dirais rien…pas encore…

 

Si! Si toutefois si vous ne savez que faire, allez voir l'expo de Servanne Havette Barrière, dans les salons de l'Office de tourisme, place de la Victoire.

Dépaysement garanti et, avec un peu de chance, vous rencontrerez Servane

 

 

, elle même...Alors vous repartirez la tête pleine d'histoires et une toile sous le bras (s'il en reste)

 

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 07:00
 Né à La Havane en 1976, Gabriel Urgell-Reyes commence l'étude du piano à l'âge de sept ans avec Viera Ulashkievich et Vilma Garriga à l'Ecole de musique Alejandro Garcia Caturla de La Havane.
En 1992 il fait une rencontre décisive avec la pianiste Teresita Junco, auprès de qui il poursuit ses études au Conservatoire provincial Amadeo Roldan et à l'Institut supérieur des arts de Cuba.
En septembre 2004, Gabriel Urgell-Reyes est admis à l'unanimité en cycle de perfectionnement au Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il travaille avec Hervé Billaut.
 A l'occasion du concours d'entrée, il est choisi comme lauréat 2004 de la Fondation Alfred Reinhold et se voit à ce titre offrir un piano de la marque Blüthner. Au cours de master-classes, il travaille également, avec Ricardo Requejo, Andrés Alen, Frank Fernandez, Yuri Slessarev, Roberto Bravo et Mauricio Vallina, Vladimir Krainev, Marie-Françoise Bucquet et Gui-Michel Caillat.
Il remporte DE 1991 à 2004 il remporte de nombreux prix et accecits.
Depuis 2002, Gabriel Urgell-Reyes est soliste officiel de l'Orchestre philharmonique de La Havane. Il joue sous la direction de Leo Brouwer, Guido Lopez-Gavilan, Ivan Del Prado, Helena Herrera, Rafael Montes et Alejandro Posada.
Il s'est produit en février 2006 au Théâtre Mogador et au Volcan-Scène nationale du Havre.

Le  Samedi 18 Juillet il sera l'invité de Musik'art-Cantal et donnera un récital en l'église de Saint Poncy (15); au programme: Chopin, Albeniz, Ginastera et Lecuoana. (Saint-Poncy, ancienne place forte seigneuriale  près de Massiac)
..



(Le lendemain, Dimanche 19 Juillet, Gabriel Urgell-Reyes sera à Marcolès (15)
Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 09:16
"

Lorsqu'il s'agit de la Ville de Vichy, Sous-préfecture du Département de l'Allier, on pourrait logiquement penser qu'il n'est question que de ses spécificités liées au thermalisme, à la santé, à la beauté, au tourisme, à l'hôtellerie, à la gastronomie...

 

Malheureusement, par un caprice de notre Histoire, une autre image, bien sinistre celle-là, est véhiculée dans tous les écrits, dans toutes les paroles, dans tous les discours, dans tous les actes : à cause de cet amalgame récurrent, insultant et diffamatoire, Vichy et sa population paient pour des action commises par ceux qui vinrent s'y installer, au nom du Maréchal Philippe Pétain, Chef de l'État français, pour y former un gouvernement de traîtres...

C'est ainsi que Vichy est devenue la victime expiatoire toute désignée : voilà soixante quatre ans que des spécialistes du Second Conflit Mondial, des journalistes, des écrivains, des historiens, des élus de tous bords politiques, des ministres... ne dissertent, dans leurs paroles, dans leurs écrits que sur le Gouvernement de Vichy, le Régime de Vichy, la Police de Vichy, la Milice de Vichy, les Crimes de Vichy... (Dominique DUTILLOY sur C4N)

Le combat de Dominique DUTILLOY ne date pas d'aujourd'hui. Ce journaliste Grand Reporter se bat depuis de nombreuse années contre l'amalgame, qui est encore fait de nos jours, sur le nom de la ville de Vichy, associant quasi-systématiquement cette dernière au Gouvernement collabarationniste qui y a siégé entre 1940 et 1944.

Il a rejoint  pour ce combat le député PRG de l'Allier Gérard Charasse, lequel à déposé en Février 2003 une
Proposition de Loi « visant à substituer dans les communications publiques invoquant la période de l’État français, aux références à la ville de Vichy, l’appellation "dictature de Pétain" »

Proposition de loi qui pour l'instant n'a pas encore été retenue...


J'ai soutenue depuis le début l'action de Dominique et l'ai relayée car elle me paraissait frappée au coin du bon sens et de l'équité; d'autant plus que l'image et le développement de VIchy concourre  à ceux de l'Auvergne.

Grace à la complicité de Fabien BARDOUX( big CHEF de C4N), un débat a été organisé à Vichy, il y a un peu plus d'un mois entre Gérard Charasse, Dominique Dutilloy et une palette d'éminents contributeurs du site C4N. (
Bruno Moreau, Jérôme Roussin et Mickaël Flamand (co-fondateurs de C4N) ainsi que Anido Mirolo (reporter C4N et le Docteur Jacques Donnet (lecteur de C4N).)
ce débat a été relayé sur C4N.

Je ne pouvais faire moins que de relayer moi aussi ce débat, à présent que nous en avons fini avec les élections européennes...
Ces quatres vidéos m'ont paru courtes tant elle sont denses; elles m'ont surtout appris des données historiques que j'ignorais (par exemple l'aspect inconstitutionnel du GVT de Pétain et des premiers décrets).
J'ai apprécié aussi les propos du député Gérard Charasse qui malgré le contexte électoral en cours a rendu à César ce qui était à César et n'a que légèrement égratigné son "adversaire" Claude Malhuret, montrant ainsi que ce n'était pas le sujet du débat...

Espérons que, cette fois, les attentes des VIchyssois vont être enfin prises en compte et même si Gérard Charasse déclare ne rien voir venir de la Présidence de la république, il reconnait, sur le sujet, avoir des contacts positifs avec les locaux de l'étape, Brice Hortefeuxv et Alain Marleix.

Un point parait déjà accquis et c'est un premier pas: Les Grands Médias sont devenus prudents lorsqu'il s'agit de parler du régime de 40/44 ou de la ville de Vichy
...

Dans les propositions de Gérard Charasse, celle qui viserait à créer une unité universitaire dédiée à la résistance dans la région me parait une bonne piste également, une sorte de contre-feux intéressant, efficace et utile...

Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 09:58
Dans les commentaires du billet précédent, Fabio me demande "est passé votre mordant sur la vie locale?".

Je trouve que la vie locale est bien tristounette ces jours-ci. Les gros titres de La Montagne" ne nous annoncent que des accidents impliquant bien souvent de très jeunes enfants; les brèves ne sont guère plus réjouissantes: accidents et violences, voir viols, avec comme dénominateurs communs l'acool et:ou la drogue. Bien sur, il y a les traditionnelles annonces de festivités estivales et les non moins traditionnels reportages, mis de coté pour cette saison creuse qu'est l'été...

Alors que voulez vous avoir de mordant pour commenter l'incommentable?

D'accord, il y a bien quelques news à caractère socio-politique, mais cela fleure bon sa copie d'été voir le ballon d'intox en prévision de la rentrée politique, comme chaque année...

Supputer de savoir si Brice Hortefeux annoncera ou non, mi Septembre, son implication dans les prochaines élections régionales, deviner qui de Serge Godard ou de Jean-Yves Gouttebel aura la peau politique de l'autre, frémir d'extase à l'annonce que Michel Charasse va mettre son gros grain de sel dans les mêmes élections régionales... tout cela est bel et bon ... pour passer l'été entre le dernier best seller de Dan Brown et les parasols d'Aydat.

Et pourtant on (je) se prend à faire un rêve:
Et si on arrivait, un jour, à réunir tous les politique locaux et à les passer au tamis ... un tamis assez fin qui rejèterai tous les hasbeen, tous ceux qui sont inféodés à un parti, tous ceux qui n'ont jamais eu de vrai job à part leurs fonctions politiques, tous ceux qui ne siègent pas assidument, tous ceux qui ne vivent pas au quotidien sur leur terre d'élection, tous ceux qui n'ont pas fait la preuve de leurs compétences dans la société civile et de leur qualité de coeur  dans la vie associative ... etc. Alors, on pourrait espérer voir arriver aux manettes de la ville une équipe nouvelle, active et ardente, sans a prioris et bien décidée à faire du bon boulot pour le bien de tous...

Un rêve? Peut être pas... mais un cauchemard à coup sur pour les recalés du tamis!
Repost 0

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents