Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 12:41
A Clermont-Ferrand, les socialistes du clan Godard, regroupés autour du dauphin Adenot,  sont de moins en moins nombreux et de plus en plus arc-boutés sur leurs positions.

Ont quitté le navire tous ceux qui n’ont pas été pressentis pour la succession, ceux qui se pensent assez forts pour prendre leur envol et ceux qui misent leur avenir politique sur les ennemis internes irréductibles, lesquels se retrouvent dans deux clans, eux aussi ennemis jurés entre eux, les Gouttebel et les André.

Toujours à gauche, les Strauskaniens et les ségolènistes commencent à relever la tête et à reprendre espoir.
Les plus représentatifs des verts ont été éliminés.
Encore à gauche, les PRG peu nombreux, mais divisés, eux aussi, entre celui qui va à la soupe, celui qui lorgne vers l’extrême gauche, celui qui ne sait pas trop ou il peut bien lorgner et ceux qui rêvent d’un rapprochement avec les radicaux valoisiens.
Enfin encore et toujours à gauche, les mélanchonistes, proches du président Gouttebel mais aussi de l’extrême gauche et  opposants farouches et déterminés au premier magistrat de la ville.
Enfin les amis du bon docteur Laffont qui représentent, sur le papier, un bon tiers de l’électorat de gauche et ne portent pas précisément dans leur cœur le locataire de la place Philippe Marcombes.
Et puis il y a aussi les Progressistes qui commencent à se regrouper et à consulter, forts de la montée en puissance de leur leader national, Eric Besson.

Ne reste, à gauche, qu’un demi-Modem qui vote, yeux bandés, tout ce que veut le Maire.

L’équipe Godard/Adenot est donc en position d’extrême minorité au sein des forces de gauche et ne tient le coup que grâce aux manettes de tous les pouvoirs qu’elle a  su garder en main et aussi grâce à un bilan, en termes de réalisations, qui apparait toujours positif aux yeux de la population, et dont le tramway est la vitrine.

Hélas, « tout ce qui brille n’est pas d’or » et l’opinion publique est bien versatile …

L’attirance pour la royauté absolue n’a jamais porté chance aux arvernes et le maire de Clermont-Ferrand aurait été avisé de se souvenir de Vercingétorix enfermé à Alesia avec ses derniers « clients », trahis par ses alliés éduens et attendant désespérément des secours des Parisis et autres gens du nord…

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 16:14

Je vais, comme beaucoup de mes amis, être contraint de modérer ce blog car certains commentateurs passent leur temps à produire des propos sans intérêt et désobligeants.

Un temps j’ai laissé faire, les considérant comme une thérapie pour leurs auteurs, et j’ai même souvent souri en les imaginant se masturber, sournoisement et en cachette, devant mes écrits.

Mais trop c’est trop, et je ne veux pas courir le risque que des commentaires malintentionnés puissent s’adresser à quelqu’un d’autre. ; je vais donc modérer ; dans un premier temps à postériori … 

Repost 0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 18:08
Ce rapport de la cour des comptes, qui doit nous éclairer sur la gestion des deniers de la collectivité, annoncé pour mi-2009, puis pour début Janvier de cette même année 2009, est il enfin entre les mains des autorités ?
Tout porte à le croire, car Jean Pierre Brenas, y faisant référence, parle de possibles disfonctionnements dans l’attribution de certains marchés du tramway, et Clermont1ère y fait une discrète allusion …

Est il donc si explosif que personne n’ose le mettre sur la place publique ?
Est-il tellement anodin qu’il n’y ait rien à y relever d’anormal ?
Ou bien, comme tout document d’expertise administrative, est il tellement complexe et obtus pour le commun des mortels, qu’il faille des spécialistes pour en décoder les attendus sibyllins ?

Des bribes d’informations commencent à filtrer, dont il faudra avoir confirmation et au sujet desquelles on est tenu d’employer le conditionnel.

Alors que savons-nous aujourd’hui de ce fameux rapport de la cour des comptes … ou que croyez nous en savoir ?

Peu de choses en fait ; seuls filtrent des soupçons de relations sulfureuses et conflictuelles de la municipalité de Clermont-Ferrand avec les clubs sportifs de la ville.

La raison de cette omerta ?
Le silence fracassant qui entoure ce rapport peut faire penser que ce qu’il recèle est gratiné et que les intéressés n’ont pas du tout envie qu’il soit mis sur la place publique.
En fait, la vraie raison invoquée est induite dans ce type de rapport : il ne peut être rendu public qu’après communication aux assemblées des concernés (collectivités, associations, entreprises, clubs sportifs etc.…) ; ainsi, en ce qui concerne la municipalité, il devrait être inscrit à l’ordre du jour d’un conseil municipal et présenté aux élus avant de pouvoir être divulgué.

On imagine aisément les concernés travailler fébrilement aux réponses et argumentaires avant de mettre ce rapport à l’ordre du jour de leurs AG respectives et comme ce rapport se décompose en une multitude de rapports spécifiques ont peut imaginer que ce n’est pas « demain … la veille » du jour ou on en connaîtra l’intégralité…

Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 14:02
Il est bien connu que si on est de droite on est un S..., et que si on aborde le sujet de la Sécurité on est un facho!
Et pourtant nous sommes tous confrontés au quotidien au problème de l'insécurité. Dans bien des cas, il ne s'agit que d'incivilités qui dérapent; mais le dérapage peut aller très loin...

Qui, il y a 20 ans, aurait trouvé normaux les incendies de véhicules, l'agressivité des quémandeurs de la rue, les multiples agressions que la presse ne relève même plus sur les mains courantes des commissariats, car médiatiquement et politiquement incorrectes?

A clermont-Ferrand la sécurité des biens et des personnes n'est, à priori,  pas plus en danger qu'ailleurs et même plutot moins, si on se refère à ce qui filtre de la grande couronne de Paris; cependant certains quartiers du centre ville  ont fait récemment l'objet d'opérations policières musclées.

Qu'en est il réellement de la sécurité à Clermont-Ferrand? On parle beaucoup de vidéosurveillance Les élus en place y semblent opposés et pourtant, ailleurs, elle est largement utilisée par des municipalités de gauche ou de droite, telles celles de Paris ou de Vichy.

Pour tenter d'y voir un peu plus clair et connaitre l'avis des clermontois, l'association Clermont-Avant-Tout, présidée par jean Pierre Brenas organise le 21 Janvier un Afterwork au Long John Silver, rue Terrasse, ou expertts, témoins et habitants pourront s'informer, débattre et proposer:





Repost 0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 14:43
Une nouvelle année commence et tout est reparti comme si rien ne s’était passé ; il ne s’est d’ailleurs rien passé, sinon un changement d’année avec quelques jours de fêtes pendant lesquels tout semble arrêté et tout parait à nouveau possible. L’homme a besoin de ces arrêts sur image qui lui permettent de reprendre son souffle et de repartir, lui semble t’il, sur le bon pied.

Repartir sur le bon pied, c’est indispensable devant ce qui nous attend.
Je ne veux pas seulement parler de la crise économique mondiale, mais des évènements à venir à Clermont-Ferrand.

2008 nous a quitté dans un tintamarre de faits locaux scandaleux, de présumés insondables trous financiers dans les budgets de certaines collectivités, de démissions avérées, annoncées ou espérées, d’amis politiques de toujours qui voient leur vieille complicité tourner, sur la place publique, au pugilat fratricide, de soupçons de prévarication et de trafics d’influence.

Ce climat de fin de civilisation n’est pas de bon augure et cette nouvelle année ne pourra pas faire comme s’il ne s’était rien passé en 2008, à Clermont Ferrand.

Si on veut en sortir et aller de l’avant, il faut nettoyer les écuries ; cela ne peut se faire, bon gré ou mal gré, que par les jeunes … les jeunes qui montent et ont envie de s’impliquer dans les affaires de la cité. Il faudra à ces derniers de la volonté et du courage pour s’imposer … s’imposer aux anciens et leur faire comprendre qu’il n’est pas raisonnable de s’accrocher et s’enfoncer plus loin dans les « affaires ».

Ces « jeunes », l’important n’est pas qu’ils soient de gauche, de droite ou du centre, mais qu’ils soient animés de cette flamme qu’est l’envie d’œuvrer pour les concitoyens, flamme éteinte chez la plupart des anciens, remplacée par une envie irrépressible d’exister encore sur le devant de la scène publique et, pour certains, par le sentiments absurde mais compréhensible de se mettre ainsi à l’abri de critiques peut être méritées. 


Repost 0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 14:51
Souhaiter la bonne année est une habitude qui peut devenir très vite une contrainte ou être vidé de tous sens avec la multiplication des moyens de communication ; pourtant, cette année encore, cela devient une obligation, tellement les indicateurs sont au rouge et, ne serait ce que, pour contrer l’influence néfaste des oiseaux de mauvais augure.
    .

Alors, par habitude, par nécessité et aussi par envie d’y croire encore,
Bonne année 2009 à tous !
Que la santé vous accompagne tous, ainsi que la réussite dans votre travail.
Que l’amitié et l’amour soit au rendez vous.
Que personne ne reste seul.
Que les politiques fassent leur travail.
Que les médias retrouvent le chemin du journalisme d’investigation.
Que Dieu unisse les hommes au lieu de les faire s’entretuer.
Que les humains réapprennent la compassion.
Que l’individu survive à la collectivité.
Que la lumière de l’humanisme ne s’éteigne pas
.

Et ... Bienvenue à la Slovaquie



Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 16:14
C'est le site de MODERGNAT qui l'annonce en titrant, ce Samedi 27 Décembre,  Le Modem clermontois en voie d'explosion ?

On croyait le Tandem Fanget-Valentin, vaille que vaille, réconcilié par les bons offices du Béarnais; lequel ne ne leur a pas vraiment laissé le choix en refusant de choisir entre les deux et en leur imposant une "gouvernance commune".
C'est Christine Perret, conseillère municipale Modem de Clermont Ferrand, qui reproche à
Valentin, ses attaques contre son ex-leader et co-gouvernant (Attaques écrites qui ont été largement et généreusement distribuées et que je me suis refusé à mettre en ligne); elle lui reproche une attitude et une inélégance de propos qui frisent la diffamation et conclut en se demandant si Michel Fanget n'aurait pas du s'abaisser au niveau de son adversaire ...

Il n'y a plus grand monde au Modem Clermont, dit on, mais il y fait quand même Chaud ... Chaud ! Cela illustre bien quel aurait été le résultat du programme du sieur Bayrou, mais cela c'est une autre histoire ... du passé

Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 14:05
Ces jours ci, les pontifiants commentateurs économiques et politiques nous prédisent une année 2009 apocalyptique qui devrait renvoyer la crise de 29 et 1789 dans les archives des angéliques images d’Epinal.

A tout ces faux prophètes et apprentis sorciers, l’année à venir donnera certainement une leçon d‘humilité, comme d’habitude. Bien sur, il y aura le lot habituel de malheurs, de catastrophes et de petites misères. S’y préparer, c’est bien. Les appeler, ne serait ce que pour pouvoir revendiquer le « Je vous l’avais bien dit », c’est moins bien, cela relève du domaine de la magie noire … Il devrait y avoir un délit de « crime contre le moral de l’humanité »
 De même, ceux qui prônent la révolte en incitant jeunes et moins jeunes à descendre dans la rue, feraient bien de se souvenir de l’histoire de France.

En 1789, on était à la fin du siècle des lumières et l’intelligentzia d’alors incitait à la désobéissance civile, suivie en cela par une part importante de la bourgeoisie, de la noblesse de province et du clergé séculier.
On connait la suite, les instigateurs furent les premiers à monter sur l’échafaud, car le peuple, une fois mis en mouvement, ne s’y est pas trompé ; puisqu’on devait et qu’on pouvait se débarrasser des privilégiés, des nantis et des spoliateurs, il s’est tourné vers ceux qu’il connaissait bien, les nobles les bourgeois et le clergé au milieu desquels il vivait.

Aujourd’hui, la situation est la même qu’alors. L’intelligentzia, ce sont certains médias et grands esprits parisiens ; « la noblesse et le clergé », dans nos provinces, sont aisément identifiables parmi ceux qui trustent tous les pouvoirs, les partis politiques et leurs affidés socioprofessionnels : leurs « clients » et obligés traditionnels étant la bourgeoisie actuelle..

A force de dire au peuple qu’il lui faut descendre dans la rue, qu’il est au bout du rouleau, il va finir par le croire et s’il en venait à prendre les armes ce serait, bien logiquement, contre ceux dont les signe extérieurs symbolisent ceux qu’on lui a appris à détester :   les grands magasins, les banquiers, les grosses cylindrées ...  puis très vite ceux qui habitent dans les quartiers huppés et ceux qui roulent carrosse et qui font ripaille au frais du contribuable, les mêmes qui les ont incités à la révolte avec des bonnes paroles, haineuses et démagogiques.

Ainsi en va l’histoire ; après avoir aboli les privilèges et les trois ordres qui en bénéficiaient ; la nature humaine, ayant horreur du vide, a su les reconstituer avec toujours les mêmes excès, la même morgue et la même propension à scier les barreaux des fauteuils dans lequel ils sont béatement installés.

Mais rien de tout ceci n'arrivera car, on fond de l'obscurité, subsiste toujours un brin de lumière, cachée dans les tréfonds de la sagesse populaire, même si elle parait s'être éteinte dans le cénacle des "grands esprits officiels" de ce siècle nouveau.

Alors, vivons l'instant présent à fond, bien évidemment, car "Un tiens vaut mieux que deux tu  l'auras", mais surtout, gardons vivante cette lumière qui nous garantit que "demain sera moins pire" que ce qu'on nous prédit...


Bonne année à tous
Repost 0
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 19:19
Merci à Muriel Tournadre  (via le blog de Julien Verkest) d'avoir envoyé cette video de Bernard Oudoul qui Chante "Mon Auvergne"



Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 18:55
Aujourd’hui, il est devenu ardu de commenter la situation politique à Clermont Ferrand. !
Ardu  … pour quelqu’un qui n’est pas de gôche !

Commenter ce qui se passe dans l’étripage public des forces de gôche clermontoises, revient à jouer dans l’euphémisme, voire à tenir le rôle du méchant … celui qui en rajoute en enfourchant l’opinion public.
Il n’est jamais bon d’être le lyncheur, surtout lorsque votre adversaire est au sol.

Et puis, comme je le disais dans un précédent billet : Le sanglier qui est blessé n’en est que plus dangereux … alors gaffe aux procès …
Alors, contentons nous d’observer cette guerre fratricide sans commenter ; la simple pudeur républicaine l’exige.
Et continuons à travailler à préparer l’avenir, cette alternance dont nous n’avons jamais été aussi prêt …

Tout au plus, pour calmer le jeu malsain de cette guerre des chefs et chefaillons PS, pouvons nous placer la polémique sur le terrain de la sémantique, en conseillant aux belligérants de cesser de s’envoyer des noms d’oiseaux et d’user, pour se débarrasser des questions embarrassantes,  de formules aussi éculées que « Ce n’est pas à l’ordre du jour ! ».

Chers Présidents de Clermont Co, du conseil général, de la région etc. … lorsqu’une question embarrassante vous est posée, revenez aux anciens usages :
Remercier votre interlocuteur de vous l’avoir posée ; affirmez haut et fort sa pertinence et, dans la foulée, créez une commission d’étude mixte et paritaire qui sera chargée de lancer une grande enquête publique et d’établir un rapport circonstancié ; lequel sera rendu public lors d’une grande manifestation de démocratie participative, de préférence à la grand Halle d’Auvergne, et à la suite de laquelle vous nommerez un médiateur qui s’adjoindra les service d’un cabinet conseil pour auditionner les parties concernées et présenter un avant projet de réponse :
Cet avant projet, engagez vous solennellement, la main sur le cœur, à le présenter devant l’Assemblée où vous a été posée la question .

Ainsi vous donnerez satisfaction à tout le monde ; on ne pourra pas vous accuser d’opacité et vous gagnerez de nombreux mois, voire des années, pour répondre aux questions embarrassantes ; avec un peu de chance, ce sont d’autres qui auront à répondre à ces fameuses questions qui ne seront d’ailleurs plus d’actualité, depuis belle lurette …

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents