Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 08:16

urne.jpgPlus qu'une poignée de jours, avant ce deuxième tour des présidentielles qui scellera le destin de la France, et le notre , pour les cinq ans à venir


Au lendemain du premier tour qui nous a donné deux finalistes avec un point et demi d'écart entre les deux, les instituts de sondages nous ont donné François Hollande vainqueur sur Nicolas Sarkozy avec jusqu'à douze points d'écart ! allez y comprendre quelque chose, sinon le souci de complaire et d'aider le candidat socialiste...

Aujourd'hui, la tendance s'est infléchi et ce Lundi matin, 30 Avril, les memes instituts donne entre 4 et 5 points d'écarts...Ce doit être un crève-coeur pour eux mais prudence oblige...

En réalité cette premièere semaine de campagne du second tour a bien éclairci les choses

 

Coté candidat socialiste, l'arrogance et la posture présomptueuse de ce dernier qui a débattu comme s'il occupait déjà le fauteuil présidentiel ont déplu...

Son refus de répondre aux insistantes questions du journaliste d'A2 sur sa future politique concernant l'immigration illégale a déplu...

Le retour de DSK dans cette campagne puis le désaveu du candidat socialiste à son encontre on doublement déplus...

Ses fanfaronnades sur l'Europe et la crise économique ont plus que déplu...

Ses promesses d'embauche de 60 000 fonctionnaires supplémentaires et de retour de la retraite à 60 ans avec leurs corollaires, de formidables augmentations des charges sociales et des impots qui pèsent déjà lourdement sur les fameux "Travailleurs"..Ont fortement déplu...

L'obséquiosité de certains médias à son encontre et les villenies infondées distillées par l'officine gauchiste Médiapart ont souverainement déplu...

Enfin et cerise sur le gateau, sa gestion catastrophique du conseil Général de la Corrèze, lui qui prétend gérer la France,  donne "froid dans le dos" à plus d'un et son incapacité avéree dans le passé à trancher et à "se mouiller"  inquiète meme ceux de son propre parti...ce qui est très déplaisant pour un prétendant à la fonction suprême fonction qui demande précisément la capacité de faire des choix et dfe prendre des décisions face aux partenaires internationaux pplitiques et économiques.

A cela vient s'ajouter le "Mensonge" comme l'a si bien démontré Flavien Neuvy car toutes les mesures sociales racoleuses annoncées seront soumises, dixit le candidat socialiste, à un grand audit et à la cour des comptes, ce qui lui permettra d'esquiver ses promesses électorales et de ne pas les tenir...

 

Coté Nicolas Sarkozy, les choses sont plus simples, car il fait ce qu'il dit et il dit ce qu'il fait!

Cela lui est parfois reproché, mais on ne peut le lui retirer.....

Les Français se rendent aussi compte qu'il a protégé notre pays dans la grave crise économique que nous traversons, contrairement à ce qui se passe chez nombre de nos propres voisins.

La place qu'il a su conserver à notre pays au sein de l'Europe et dans les relations internationales nous permet de discuter d'égal à égal avec tous, ce que nous ne pouvons nous permettre de perdre.

Sa réactivité face aux urgences, ses prises de décisions rapides et efficaces ont parfois surpris ceux qui sont plus habitués à créer des commissions mais, en définiif, ont prouvé leur efficacité et plaisent aux français lambdas que nous sommes.

Les agression verbales et écrites gratuites et infames,  dont lui et ses proches ont été victimes pendant cette campagne ont beaucoup déplu...et sa réaction sereine et combattive a beaucoup plu.

Enfin il agit et parle au nom de la France et de tous les français, non  pour un seul parti et des intérets communautaristes.

 

Dimanche lors du vote pour le second tour, certains hésitent et envisagent peut être de voter blanc ou de s'abstenir. A ceux de ces derniers qui pensent que l'élection d'un socialiste leur permettra de devenir un recours lorsque la catastrophe sera accomplie, il faut dire qu'ils prennent de gros risques pour la France qu'ils aiment en jouant la politique du pire car les dégats alors seront irréversibles....

 

Alors dans six jours le choix est simple:

 

Voter pour François Hollande C'est à dire voter pour les socialistes, leurs compères, les compromissions et le déclin irrémédiable de nos valeurs et de notre pays.

ou

Voter pour Nicolas Sarkozy, c'est à dire voter pour la poursuite du redressement, la sauvegarde de nos valeurs et de la France.

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 09:53
Dans 48H on va choisir ce que seront nos 5ans à venir! Dans le contexte économique mondial, l'état de demi faillite des démocraties occidentales, la montée en puissance de tous les extrêmes religieux et néo-trotskistes , l'attitude ambigüe des USA, le choix que nous allons faire Dimanche n'engagera pas que les 5 ans à venir mais notre mode de vie notre existence et celle de nos enfants. Voulons nous un gouvernement qui calme le jeu, nous fasse plaisir en soi poudrant de pansements sociaux les plus désespérés et remette à plus tard la sauvegarde économique de notre pays et son indépendance, attentif surtout à avoir un consensus électoral. Ou bien préférons nous avoir un gouvernement qui tienne la dragée haute aux autres puissances économiques mondiale, relance notre économie, assure la sauve garde de notre mode de vie et de notre identité en préparant solidement l'avenir Hollande pour Quelques pansements immédiats et des lendemains plus qu'incertains... Sarkozy pour poursuivre le redressement et assurer nos acquis et notre avenir. Le choix est simple en fait! La cigale ou la fourmi ...
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 19:04

truffade31.jpgQue voulons nous, ou plutot que ne voulons nous pas, pour notre quotidien, pour la France ?

C'est la question que nous nous poserons, peut être, dans huit jours devant l'urne...Enfin, ceux qui se posent des questions ...

Nos sondeurs qui vendent la peau de l'ours feraient bien de se sonder eux même sur l'intéret de leur propre job. S'il parait avéré que Nicolas Sarkozy sera au second tour, bien malin qui peut dire quel candidat lui sera opposé ...

Bayrou voit ses chances s'amenuiser .. Les français ne sont pas murs pour ce type de candidature et à force de vouloir être au centre de tout, de jouer le coucou, on finit par n'être nulle part ...

Dupont-Aignan ? Lui, je l'aime bien et son parcours, au local, plaide pour lui, mais il n'est pas encore pret; de plus, de la gauche à la droite, tout le monde se réclame aujourd'hui, de Général De Gaulle, ce qui rend son discours difficilement audible.

Ne parlons pas des quelques uns qui ne sont là que pour témoigner ou, plutot, pour justifier, si possible, leur existence...

Il ne reste que trois challengers possible pour relever le gant, François Hollande, Jean Luc Mélenchon et Marine Le Pen.

Alors qui ?

François Hollande est en perte irresistible de vitesse, malgré les efforts désespérés de ses troupes qui tiennent pourtant tous les leviers dans la plupart des régions de France et dans les principaux organes de presse, tétanisé par la perspective d'un nouveau 2002.

Marine Le Pen piétine, elle aussi, et même si elle parait, pour certains, plus fréquentable que son père, elle a du mal à avoir les effets de tribun de ce dernier; elle n'a pas su récupérer utilement  le drame de Toulouse et elle est en train de voir ses troupes filer chez Jean Luc Mélenchon.

Jean Luc mélenchon, lui, parait le favori  de cette mini primaire à trois. C'est un superbe tribun qui arrive presque à gommer de plus en plus la hargne, pour ne pas dire la haine, qui semble l'habiter. Ce pourrait bien être lui qui soit appelé à donner la réplique à Nicolas Sarkozy ... s'il arrive à tenir la candence infernale de campagne qu'il s'est imposé à lui et à ses troupes.

En une semaine tout peut encore arriver et ce ne sont pas les sondages ou les médias qui pourront éclairer notte comprenote, enfermés qu'ils sont dans leur parisianisme obtus et intéressé.

Le français moyen sera seul devant l'urne et devra choisir entre la poursuite de la lutte sur le terrain de l'économie, la mollesse des promesses d'assistanat tous azimuts, le renfermement identitaire ou  la révolution.


Le français de base, lui, s'occupe de truffade, ce soir... et, là, il ne se trompe pas...

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:39

jean_luc_melenchon.jpgA un mois de l'élection présidentielle, les rapports de force ont pris une tournure inattendue: 

Nicolas Sarkozy a opéré un redressement spectaculaire, François Hollande se noie dans l'a peu prés, Marine Le Pen piétine, ayant du mal à égaler dans l'oralité son tribun de père, François Bayrou se tasse, malgré sa tentive d'OPA sur les militants du Parti Radical et du Nouveau Centre, mais c'est Jean Luc Mélenchon qui crée la surprise car il est en voie de dépasser les deux précédents!

Les meetings de ce dernier sont un vrai succés d'affluence populaire et on peut dire qu'il atteignent, dans ce domaine, ceux de Nicolas Sarkozy, laissant loin derrière ceux du candidat du PS et des autres partis.

D'ou viennent son succés et sa progression fulgurante?

De ses prises de position populaires et populistes, des idées qu'il avance et qui, quoique irréalistes pour la plupart d'entr'elles dans le cadre de notre économie libérale occidentale, séduisent les classes défavorisées de la société mais aussi nombre de ceux des classes moyennes, ceux que l'on désigne communément sous le vocable de "cochons de payeurs"?

Le succes de JL Mélenchon tient aussi à ses qualités de tribun et à son culot  sans bornes qui font le spectacle et gomment son union avec un parti communiste en voie de paupérisation, discrédité par la faillite historique du dogme qu'il défend.

Hier, les 100 000 personnes qui ont répondu à son appel , place de la bastille, ont contribué à l'installer pour de bon dans la crédibilité et il est à parier que, rue de Solférino, on doit commencer à se ronger les poings d'inquiétude...

Interrogé, hier soir, sur l'origine des sympathisants qui le font grimper dans les sondage, JL Mélenchon a affirmé qu'il s'agit certainement des abstentionistes qui se réveillaient et reprenaient espoir, à travers lui, en la vie politique...

Peut être n'a t'il pas tort, mais il bénéficie aussi, probablement  du soutien ponctuel et du ralliement de militants socialistes déçus par la mollesse et la valse hésitation du candidat socialiste, ainsi que d'un retour au bercail du peuple laborieux et pauvre de gauche, qui traditionnellement en période de grande crise, amène ses voix au Front National.

Si la campagne électorale se poursuit dans la trajectoire actuelle, on va tout droit vers un duel, au second tour, entre Nicolas Sarkozy et Jean Luc Mélenchon...

Si... Si...JL Mélenchon, ne fait pas un pas de clerc qui l'enverrait dans les limbes de la vie politique..

Hier, à la Bastille il a frisé la correctionnelle, en appelant à une insurrection "civique" laissant entendre que si cela ne suffisait pas il reviendrait au peuple de passer à plus sérieux..; On ne pouvait pas être plus clair!

De "Aux armes civiques citoyens" à "Aux Armes" tout court, il n'y a pas loin!

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 15:17

Depuis bien longtemps, des propos acidulés, chaque Dimanche dans les "indiscrétions" de La Montagne s'en prennent aux politiques de droite de gauche et c'est très bien, même si souvent cela vole bas, car on y glane quelques infos, de ci, de là..

Où le bât blesse un peu, c'est que la rumeur claironne que les petites vacheries qui concernent la droite viennent du Parti Radical local ... Impossible, j'y suis et ... au bureau... Notre Président départemenal et régional ne laisserait pas faire une chose pareille, lui qui est un homme loyal, de consensus et qui occupe un poste à hautes responsabilités à la mairie de chamalières, dont le maire est le député (de droite) Louis Giscard D'Estaing..

On ne peut mettre en cause non plus le journaliste de La Montagne qui est un pro blanchi sous le harnais et qui ne s'amuserait pas à écrire ses indiscrétions sans source valide


Alors qui a bien pu lui souffler dans l'oreille, aujourd'hui, que lors  du dernier repas radical présidé par Franck de Magalhaes, les radicaux ont débattu du soutien ou non, au candidat Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Les jeunes adhérents on manifesté leur souhait de soutenir le candidat centriste François Bayrou..."

Ce soir, là je n'étais pas "sourdingue" et même si nous n'étions pas dans une cabine téléphonique, nous n'étions pas assez nombreux pour que je n'entende pas ce qui se disait autour de la table!

Le soutien à Bayrou n'a pas été évoqué même si beaucoup se sente désemparés après le retrait de la candidaturee de Jean Louis Borloo.

Que certains radicaux aient envie, individuellement, de soutenir Bayrou c'est compréhensible, mais que soit la position officielle du Parti, c'est autre chose...


Il a d'ailleurs, été convenu, au cours du diner,  que cette question serait débattue au congrés du 10 Mars et que nous suivrions la ligne que déciderait le Parti.


Même si c'est peu important, je me demande bien qui est le corbeau qui essaie de mettre la zizanie dans l'opposition clermontoise.

Certainement un (ou une) mal B... qui se donne ainsi la sensation d'exister

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 21:51

Tu-quoque-fili.jpgC'est La Montagne de ce matin qui révèle, au grand public, le psychodrame qui se noue à la mairie de Clermont-Ferrand.

 

Un nombre significatif d'adloints et conseillers municipaux de premier plan se rebelle ouvertement contre le Maire Serge Godard et se fend d'une lettre commune dans laquelle ils lui reprochent un manque total de démocratie et de transparence  dans sa gestion des affaires de la ville..

 

On le savait que, depuis les dernières élections municipales, le feu couvait sous la cendre car nombre d'élus de la majorité de gauche se laissait aller à des réflexions amères et vengeresse envers leur premier édille.

 

L'opposition municipale dénonçait depuis longtemps cette gestion municipale autocratique et opaque (n'y voyez pas un mauvais jeu de mots) et voit donc ses dires confortés et confirmés de la plus éclatante façon !

 

De la à affirmer que les tous nouveaux opposants, de gauche, au Maire, de gauche, de notre bonne ville, vont rejoindre les rangs du grouoe UMP et associés présidé par Jean Pierre Brenas, il y a un pas qu'ils auront peut être du mal à franchir...et nous de même...

 

En réalité, nous  assistons là à une éruption un peu plus fortes que les autres, dans la féroce guerre de succession que se livrent les adjoints de Serge Godard.

 

Traditionnellement les maires de Clermont Ferrand démissionnent  avant la fin de leur mandat, lorsqu'ils souhaitent passer la main, afin d'installer leur dauphin sans élection populaire et permettre à ce dernier de préparer un .. .renouvellement de mandat  serein lors de la véritable élection municipale; une réélection étant d'un abord plus aisé qu'une primo-élection...

Sauf que la dernière fois que le cas s'est présenté, Jean Yves Gouttebel, le dauphin désigné de Roger Quillot, maire démissionnaire, s'est fait rouler dans la farine par Serge Godard qui lui a piqué la place.

ce sont des choses qui ne s'oublient pas !

 

Nous sommes à deux ans des prochaines municipales et donc dans les délais pour une éventuelle démlission de Serge Godard en faveur de son dauphin désigné ce qui explique l'hystérie qui s'empare des ses colloocataires...

CQFD...


A trois mois des présidentielles, puis des législatives, cela fait quand même désordre à gauche, mais ces échéances passées on entendra à nouveau parler de la succession de Serge Godard et, là,  ça va saigner !

 

(Télécharger la lettre des élus rebelles via La Montagne)

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 23:42

20-VRIES-ANNE-DE-LE-JUGEMENT-DE-SALOMON-BI.jpgDepuis le premier Janvier 2012 il n'est plus possible d'etre à la fois adhérent du PR et de l'UMP; il faut choisir ... !

Choix cornélien, surtout depuis que Jean louis Borloo a jetée l'éponge dans la course à la présidentielle.

Pas facile pour un militant de base de faire ce choix, d'autant plus que la création de l'ARES, voulue par JL Borloo et, certainement, principale cause de son retrait, va amener le Parti Radical à soutenir la candidature d'un externe. Au delà de la candidature d'Hervé Morin, du Nouveau Centre, candidat auto proclamé de l'ARES, se profile celle de François Bayrou, lequelle n'était pas, il y a peu, la tasse de thé des radicaux.

Pas simple donc et les difficultés dans le choix d'adhésion se compliquent des particularismes  des contextes locaux  et des ... envies d'investitures...

Mes amis clermontois sont bien ennuyés par la question. Certains ont choisi de ne renouveler aucune carte, d'autres de rester UMP pour ne pas tirer une balle dans le pied du président de la République, dans cette période de crise économique et nombre, bien sur, resteront au PR.

Que faire en ce qui me concerne?

La politique, à mon sens, est une affaire d'hommes (et de femmes bien sur) en ce sens que je fais passer l'humain avant le parti.... C'est pour cela d'alleurs que j'ai des amis solides dans toutes les sensibiltés politiques et des "ennemis" non moins solides aussi...

Au national, mon engagement politique était motivé, au delà des idées, par la présence de Jean Louis Borloo et au local par l'action de Jean Pierre Brenas.

Tous comptes faits... Jean Louis Borloo est toujours au National ... donc je vais rester au Parti Radical et ... soutiendrai Jean Pierre Brenas au local.

Et, comme on dit chez nous: Demain ...Il fera jour ...



 

.

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 22:23

 

 

  Illisible, elle l'est cette année 20112...

 

Notre France se sortira t'elle enfin de ce pataquès économique et, comme si on n'avait que cela à faire; voilà qu'on revote pour les présidentielles ...

Pendant les six mois à venir, nos gouvernants vont passer le plus clair de leur temps à se démolir les uns les autres....  par gouvernants, il faut entendre, bien sur, tous ceux qui nous gouvernent et pas seulement à l'Elysée, mais à l'assemblée; dans nos régions, dans nos villes.

Cela a déjà commencé et celà pue vraiment , que sera-ce dans les prochains mois ?

Pour corser le tout, voilà qu'il y a phlétore de candidats au centre depuis que JL Borloo a jeté l'éponge (pas fou!!), lesquels ne vont pas être en reste d'imprécations...

Donc pendant la moitié de l'année 2012 plus personne ne sera intéressé par ce qui nous préoccupe, la situation économique du pays, mis à part le chef,  la-haut qui va essayer de gérer la guerre politique et la guerre économique...Je voudrais pas être à sa place!.

Heureusement qu'il y a nous, la France qui travaille et que nous n'avons pas trop le temps ni les moyens de fairre joujou et c'est tant mieux.

Chers édiles, chers notables, amusez vous bien et ne vous inquiétez pas...on assure !

Six mois seront vite passés et puis... n'écoutez pas trop les journalistes qui vous disent que tout va mal, ce sont tous des farceurs qui croient vous faire plaisir en vous disant ce qu'ils pensent que vous voulez entendre...


DONC TOUT VA BIEN !


Bonne Année 2012 !

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 05:44

Revolution-francaise.jpg L'interwiew d'Alain Marleix dans l'Express de ce jour vient de réveiller mon indéracinable fond jacobiniste (merci, mes chers instits des années 60).

Il semble donc qu'un accord sur une certaine dose de proportionnelle pour les législatives  soit en passe d'être conclu.

 

"Sur le papier" c'est très bien ! En effet cela permettra aux "petits" partis d'accéder à l'Assemblée Nationale. et ce n'est que justice ( n'est ce pas ?) puisqu'ils représentent une partie non négligeable de l'électorat.

 

Oui, mais..Il y a un effet pernicieux à cette mesure, lequel effet va à l'encontre du but recherché.

 

 Les électeurs encartés dans un parti sont quantité infinitésimale par rapport à l'ensemble de l'électorat et ce dernier vote selon sa conscience, mais aussi et surtout selon les circonstances... le bilan de l'un ou les espoirs mis dans un autre...

 

Une proportionnelle même réduite ( et plus tard généralisée, n'en doutons pas) va gommer cette instabilité de l'électorat

On votera pour un parti et non pour un individu et donc Adieu la représentativité populaire au sens de 1789.

 

Les nouveaux élus issus de la proportionnelle le seront sur leur aptitude à défendre les intérets de leur propre parti au nom de Sainte Investiture, et non sur leur légitimité à représenter les intérets des électeurs de leur territoire


Après les municipales, les sénatoriales, bientot les territoriales, ce sont les législatives qui sont, à présent, au menu de l'appétit insatiable des partis.

 

Ainsi la boucle sera bouclée... nous aurons reconstitué les trois Ordres... Le Pouvoir, le Clergé (Les partis) e le Bon Peuple qui ne sera utile qu' à cautioner virtiuellement les premiers et bosser de plus en plus pour nourrir les deux autres!

 

Cela ne vous rapelle t'il pas quelque chose ?

 

N en déplaise à  mes amis politiques et aux autres...c'était mon coup de gueule de ce vendredi matin

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 06:04

c'est le groupe facebook  Les Amis de Jean pierre Brenas qui lance l'info:

 

fb-jpb-depute.jpg

"Pour appuyer la candidature de Jean Pierre Brenas aux élections législatives des 10 et 17 Juin 2012 Sur la 1ère circonscription du Puy de dôme.

"Jean Pierre Brenas, président du groupe d'opposition municipale UMP, Délégué UMP de la 1ère circonscription et vice Président départemental et régional du Parti Radical, par son action efficace de terrain au sein de l'association CLERMONT-AVANT-TOUT qu"il a créée, est le seul qui puisse, LEGITIMEMENT, répondre aux attentes des habitants de cette circonscription.

Avec lui, avec son expérience de "terrain", son humanisme reconnu nous sommes assurés de redonner espoir à nos quartiers bien délaissés et méprisés par l'actuelle gouvernance.

Ne laissons pas passer notre chance d'avoir enfin un député proche de nous, qui travaille parmi nous et nous connait mieux que quiconque!"

Soutenons avec vigueur sa candidature, afin d'avoir, enfin, sur la 1ère circonscription du Puy de Dôme, un député qui se préoccupe AVANT TOUT de NOUS"

 

En effet Jean Pierre Brenas est prêt, aujourd'hui, à briguer le mandat de député de la première circonscription  du Puy de Dôme; ce territoire où il exerce sa profession et dont il défend au quotidien les intérets des habitants, "bec et ongles" , depuis bientot 10 ans.

 

Cette candidature est aujourd'hui indispensable pour dire non au passéisme et redonner espoir et vitalité à ces quartiers complètement délaissés et méprisés, hors période électorale.


Nous qui connaissons bien Jean Pierre, savons que ce ne sont pas les dorures de l'assemblée qui l'attirent mais la possibilité d'obtenir plus de moyens pour servir ses concitoyens

 

Nous savons aussi qu'il est et sera toujours disponible pour écouter et trencontrer ses concitoyens comme il l'a toujours fait jusqu'à présent.

 

Dans le contexte de délabrement, de guerre des clans et de népotisme qui agite la gauche au pouvoir à Clermont-Ferrand il est temps que de nouvelles générations d'élus arrivent  aux responsabilités.

 

Nous, les amis de Jean Pierre BRENAS ne pouvons, ni ne voulons qu'une candidature par défaut et de dernière minute vienne encore une fois brouiller le paysage politique et décourager les clermontois ; c'est pourquoi nous appuyons celle de Jean Pierre,  car nous savons qu'il est pret et que, tous à Clermont Ferrand, nous avons besoin de lui.

 

Pour s'inscrire et soutenir JPB,  c'est  ...   ICI

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents