Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 15:54
Hier soir, au lancement de campagne  de Samir El Bakkali, candidat sur le canton nord de Clermont-Ferrand, il y avait beaucoup de monde et Samir était entouré d'une très forte équipe de campagne.

(Extrait du discours de Samir El Bakkali)

Anne courtillé était venue lui apporter son appui ainsi que Corinne Aubriet, candidate sur Clermont-sud,  Zohra El Afghani, suppléante de Jean Pierre Brenas (empéché) Antoine Phillipon (Est) et Jean Pierre Brun (Montferrand).




Chafia Mentalechéta était attendue et elle n'a pas failli à sa promesse de soutenir Samir... Elle est allé au delà du simple soutien... Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle ne pratique pas la politique de la langue de bois!




(Voir le blog de campagne de Samir El Bakkali)

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 19:13

Vendredi 26 Janvier, à Montferrand, lors du lancement de campagne de Jean Pierre Brun candidat UMP aux élections cantonales de 2008 sur Montferrand, Brice Hortefeux a fait un important discours qui lui a permis de revenir sur la controverse qui agite les « grands partis » au sujet des élections de 2008 : relèvent elles d’un enjeu national ou local ?

Il a aussi mis en garde contre l’utilisation systématique voire abusive des sondages, annonçant d’ailleurs à ce sujet une prochaine action en justice…





(montez le son car les conditions d'enregistrement n'étaient pas favorables)


Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 12:10
Hier soir, Vendredi, en plein fiegf du sénateur Michel Charasse, Ginette Beugnet nous avait invités à Puy Guillaume au lancement de sa campagne pour les élections cantonales (Canton de Chateldon)

Belle soirée où nous avons eu le plaisir de mesurer la pêche et le charisme de Ginette, qui a été durant ce dernier été,  une des principales animatrices de nos commissions de Clermont-Avant-Tout.

C'est entourée de Jean Houillon, attaché du groupe UR au conseil Général, Anne Marie Delannoy, conseillère Régionale et Jean Pierre Brenas, conseiller municipal de Clermont Ferrand et Vice-président  du Parti radical Puydomois, que Ginette Beugnet à dévoilé son programme






Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 15:49
Le rapport Attali a été remis au Président de la République Nicolas Sarkozy.
Les priorités du rapport sont définies sur le site" du gouvernement dont copie ci-après:

Jacques Attali a remis le 23 janvier à Nicolas Sarkozy et François Fillon le rapport de la Commission pour la libération de la croissance française. Objectifs : obtenir un point de croissance supplémentaire, ramener le taux de chômage à 5 % et réduire la dette publique.

Ce rapport se veut "un mode d’emploi pour des réformes urgentes et fondatrices". Il comporte quelque 316 propositions qui se déclinent en vingt "décisions fondamentales" organisées autour de huit "ambitions".

Ambition n°1 : préparer la jeunesse à l’économie du savoir et de la prise de risque

Partant du constat que la France dispose de peu de matières premières, la commission souligne que la croissance ne peut reposer que sur le savoir et l’innovation. Deux des vingt "décisions fondamentales" du rapport en découlent :

-  faire en sorte que tout élève, en fin de 6e, maîtrise le français, la lecture, l’écriture, le calcul, le travail de groupe, l’anglais et l’informatique.
-  constituer dix grands pôles d’enseignement supérieur et de recherche autour de dix campus (réels et virtuels) fixant les conditions de l’excellence universitaire.

Ambition n°2 : participer pleinement à la croissance mondiale et devenir un champion de la nouvelle croissance

La "nouvelle croissance", selon Jacques Attali, réunit "performance et éthique", comme c’est le cas pour la protection de l’environnement qui a ouvert la voie à de nouveaux marchés. La commission souhaite que la France joue un rôle majeur dans cette nouvelle dynamique. Pour cela, elle préconise de :

-  redonner au pays les moyens (en termes de recherche tout particulièrement) d’obtenir une place de premier rang dans les secteurs d’avenir, comme le numérique, la santé, les énergies renouvelables, les nanotechnologies ou la biotechnologie ;
-  mettre en chantier dix Ecopolis, villes et quartiers d’au moins 50 000 habitants intégrant technologies vertes et technologies de communication ;
-  entreprendre dès maintenant la mise en place du très haut débit pour tous, à domicile et dans l’administration, et développer l’espace de travail numérique ;
-  accroître l’offre de logement social et mettre en place des infrastructures d’accueil nécessaires à l’économie (ports, aéroports, places financières).

Ambition n°3 : améliorer la compétitivité des entreprises françaises, en particulier des PME

Pour pallier une compétitivité déclinante et l’insuffisance du réseau de moyennes entreprises, le rapport propose de :

-  réduire à un mois maximum le délai de paiement des PME par l’Etat et par les grandes entreprises, et instituer un statut fiscal simplifié pour les entreprises réalisant moins de 100 000 euros de chiffre d’affaires annuel ;
-  créer une agence guidant les TPE/PME de moins de 20 salariés dans toutes leurs démarches administratives.

Ambition n°4 : construire une société de plein emploi

L’allongement de la durée de vie couplé au raccourcissement de la durée du travail pèse sur la croissance. Pour la dynamiser, le rapport préconise de :

-  laisser le libre choix au salarié de poursuivre une activité après 65 ans ;
-  imposer à toutes les entreprises et collectivités un bilan annuel de la diversité, par âge, sexe et origine ;
-  renvoyer l’essentiel des décisions sociales à la négociation et modifier les règles de financement et de représentativité des organisations syndicales et patronales ;
-  réduire le coût du travail pour les entreprises (bascule d’une partie des charges vers la CSG et la TVA).

Ambition n°5 : supprimer les rentes, réduire les privilèges et favoriser la mobilité

Des propositions en faveur de l’ouverture, de la mobilité professionnelle et géographique :

-  restaurer la liberté des prix et celle de l’installation des acteurs de la distribution, de l’hôtellerie et du cinéma ;
-  ouvrir très largement les professions réglementées à la concurrence ;
-  encourager la mobilité géographique (par la création d’une bourse internet du logement social) et la mobilité internationale (procédure souple de délivrance des visas).

Ambition n°6 : créer de nouvelles sécurités à la mesure des instabilités croissantes

La mondialisation des échanges génère des opportunités mais aussi des risques, que la société française se doit de prendre en charge par :

-  la rémunération de la formation des demandeurs d’emploi sous la forme d’un "contrat d’évolution" ;
-  la sécurisation de la rupture amiable du contrat de travail.

Ambition n°7 : instaurer une nouvelle gouvernance au service de la croissance

Evaluer et réformer les institutions, afin de "garantir la solidarité et servir la croissance" avec :

-  la création d’agences pour les principaux services au public ;
-  l’évaluation des services publics (école, hôpital...) par des organismes indépendants ;
-  le renforcement des régions et de l’intercommunalité, en faisant disparaître l’échelon régional dans les dix ans.

Ambition n°8 : ne pas mettre le niveau de vie d’aujourd’hui à la charge des générations futures

Réduction dès 2008 de la part des dépenses publiques, pour atteindre 1 % du PIB par an à partir de 2009, soit plus de 20 milliards d’euros d’économie annuels pendant 5 ans.


Lire l'intégrale du rapport en PDF

Repost 0
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 14:48
Invitation-samir-blo1.jpg

Invitation-samir-blo2.jpg
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 10:54
photo-OL-Bouttes-b.jpgOlivier Bouttes a accepté de présider le comité de la candidature aux cantonales de Jean Pierre Brenas. Ce n'est pas un hazard, si ce prestigieux capitaine d'industrie a bien voulu s'engager ainsi, c'est certainement parce qu'il voit en Jean Pierre, non seulement l'ami, mais aussi l'homme d'action et de conviction.

Aux cotés d'Olivier Bouttes, les présidents d'honneurs sont eux aussi emblématiques des espoirs qui sont mis en notre candidat et de l'estime qu'il suscite...Brice Hortefeux, Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement   Louis Giscard d'Estaing, député du Puy de Dôme et Jean Marc Juilhard, Sénateur du Puy de Dôme

Jeudi 24 Janvier à 12h30,à la permanence de campagne de Jean Pierre Brenas, 37 Avenue Charras, Olivier Bouttes recevra tous ceux et celles qui souhaitent rejoindre le comité de soutien.


Elections Cantonales 9 et 16 mars 2008 Clermont-Centre
Quartiers : Sablon, Trudaine Delille, Le Port, La Gare, Les Carmes, Champfleuri et Chanteranne


Comité de soutien
à la candidature de Jean-Pierre Brenas


 

Président d’Honneur : Brice Hortefeux,
Ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement

 

Vice-Présidents d’Honneur :
Louis Giscard d’Estaing
,
Député du Puy-de-Dôme
Jean-Marc JUILHARD, Sénateur du Puy-de-Dôme

 

Président : Olivier Bouttes

 

Vice Président : Miloudi YACINE



Madame, Monsieur,


J’ai le grand plaisir de vous annoncer la candidature de Monsieur Jean-Pierre BRENAS (UMP, Parti Radical Valoisien) pour pourvoir le poste de Conseiller Général du Canton Centre. Actuellement Conseiller Municipal de Clermont-Ferrand et Président fondateur de l’Association Clermont-Avant-Tout, il s’est depuis longtemps très largement investi dans ses fonctions, notamment en organisant de multiples réunions de quartiers afin d’écouter et de résoudre les attentes des Clermontois, témoignant ainsi d’un réel attachement à sa ville et à son canton où il est présent depuis 25 ans.

Sa suppléante Madame Zohra El Afghani issue du Parti Socialiste, femme aux qualités humaines et sociales reconnues l’épaulera dans sa mission.

Pour soutenir leur candidature et les valeurs qu’ils défendent – liberté, responsabilité, équité, travail, solidarité – il m’a paru important de constituer rapidement un comité de soutien : nous vous sollicitons donc pour faire partie de ce comité, nous serions particulièrement honorés de votre présence à son lancement qui aura lieu le 24 janvier à 12 h dans le local de campagne situé 37 avenue Charras à Clermont-Ferrand. Vous avez également la possibilité de leur apporter en complément un soutien financier. Il vous suffit pour cela de vous reporter au coupon ci-joint.

Dans l’attente de vous rencontrer, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes plus cordiales salutations.


Olivier BOUTTES

Président




Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 12:04
Zohra el afghani vient de répondre aux nombreux commentaires qui au fil des billets de se blog, lui posent des questions.
Sa réponse longue et explicite mérite une mise en avant que je vous livre ici:


zohra-200.jpg

Lire  les commentaires de ton blog Jean Noël, me donne la patate...

Il y a de tout, vraiment de tout … entre les biens pensants et les autres... Faites votre choix mesdames messieurs...Mais.. Attention l'œil de Moscou n'est pas loin … mauvais choix direction le goulag !

Enfin, chacun y va de son avis et c'est le plus important ; que la démocratie vive dans le respect réel de chacune et chacun.

Libres, que nous sommes, de voir le monde en deux couleurs : Les bons les humains les honnêtes gens à gauche et les autres à droite.

C’est facile d’asséner des jugements à l’emporte-pièce devant son ordi ou dans son parti, bien à l'abri, sans prendre aucun risque...

Et bien oui, j'ai de l'ambition ! AMBITION ! Quel vilain mot, qu’il ne faut surtout pas l'afficher quand on est de gauche. J’ai l’ambition de faire vraiment  de la politique, c’est à dire travailler efficacement à l’intérêt général, travailler et j'espère y prendre du plaisir et en devenir heureuse.  Pourquoi le cacher. Aucun politique n’est efficace et utile s’il ne prend pas plaisir à ce qu’il fait.

On m’oppose le fonctionnement interne de l’UMP qui serait pire que celui du PS.

Libre aux militants de l’UMP d'en débattre entre eux, mais, en ce qui concerne les ADN et autres pouvoir d'achat, franchemen,t nul besoin d'être à gauche pour réagir ;  beaucoup à droite (et oui Max la malice ou la menace… un peu d'humour) sont franchement contre.

Pourquoi, moi qui suis de gauche, social démocrate et progressiste, serai-je pour, au prétexte que j’adhère au principe d’ouverture ?

Dépassez la simple vision, droite pour et gauche contre... Vous parlez de Sarko ; il invente avec l'ouverture (je crois sincèrement que ce n'est pas l'objectif premier... lol) une nouvelle pratique de la politique, pourquoi nous gens de progrès devrions nous refuser de tenter l’expérience ? Ah oui, j'oubliais, lui est un méchant de droite et nous des gentils de gauche …

 

Que m’importent les remarques, les insultes, de ceux qui hier encore, me souriaient parceque, gentille petite beurettede gauche, je ne faisais rien qui puissent les gêner, toujours docile aimable, utile au PS et inexistante en dehors ... Un alibi bien pratique !

Et bien oui, Max et les autres, je m'en fiche et m’en contre-fiche de vos aigreurs ; Je n’ai plus le temps d’attendre. Je pense à ma petite fille. Je veux pour elle autre chose que des promesses…

20 ans après la marche des beurs, qu'à. fait ou que  fait le PS? Nada Zéro !. Je ne suis ni fonctionnaire: ni prof, ni cheminot, ni EDF ou GDF, et j'en passe et des meilleurs, bref, je ne représente rien pour le PS. Je suis une méchante chômeuse de 38 ans qui se révolte

Max, parlons vécu : Lors d'une réunion interne en section PS, j'ai demandé au conseiller de la députée (présente elle aussi) ce que le PS envisageait pour cette jeunesse des quartiers modestes défavorisées, ajoutant qu’il y avait là un  sérieux souci et que si la gauche ne s'occupait pas du problème, un jour elle le paierait au prix fort, car la colère montait doucement mais surement.

L’éminent conseiller, qui se reconnaîtra à la lecture de ce billet, m'a répondu, sans sourciller, que ce n'était pas le problème du PS. Personne n'a bronché dans la salle. J’ai compris ce jour là que cette jeunesse (des quartiers)  n'intéressait personne ; pas plus à gauche, à l’extrême gauche qu’à droite.

A l’époque, il y a 3 ans, cette jeunesse ne votait pas.. Pourquoi aurait on bougé pour elle ? La politique de la ville était bien suffisante, non ?

Lors de la dernière campagne présidentielle, j’ai entendu des élu(e)s PS se moquer du manque de réelles propositions concrètes du Parti et de sa candidate, arguant que, de toute façon, il suffisait d'attendre d'être élu pour faire quelque chose, qu’il serait alors temps d’aviser et de déterminer des positions et des propositions en fonction des bourdes du gouvernement !

Et bien non, je ne suis pas une hypocrite !

Un parti qui ne me propose rien, je le quitte, après tout de même lui avoir donné sa chance et ... beaucoup de mon temps et de ma jeunesse.

Depuis la défaite, mes anciens camarades sont là, à se bouffer entre eux : ils veulent tous le volant de la voiture, personne ne sait où aller, personne ne veut mettre de l'essence et surtout personne ne veut payer…

Et nous, les petits, les humbles, les chevilles ouvrières et besogneuses devrions rester, faire preuve de loyauté encore et toujours et continuer à lécher la main qui nous flatte, mais nous renvoie à la niche lorsque le danger est passé...

J’ai décidé de dire : STOP ! je ne dois rien à personne si ce n'est à moi même. Je préfère prendre des risques, bosser à des propositions, des projets que de rester passive, stérile. 

Beaucoup, ulcérés ou tout simplement déçus, quittent le PS, cherchent une autre voie mais restent des hommes et des femmes de gauche. Ne nous retrouverons pas tous sur des propositions, de toute façon, gauche droite centre ? Notre but ultime n’est il pas de travailler à l'intérêt général ?

Cette ouverture, tant décriée chez une certaine gauche, je l'ai en moi depuis toujours. Je découvre, à ma grande surprise, des démocrates à droite, au centre, et alors j'échange, je vis enfin. Je suis née comme mes parents dans un autre continent avec une autre langue, une autre religion, une autre coutume et une autre tradition. Aujourd'hui je suis française et marocaine, parfaitement bilingue, européenne et africaine...  et je ne renie rien. ...... je suis un mélange. 
J’aspire à être une richesse pour mon pays, la France, et non un vilain petit canard à intégrer, bon gré mal gré, ou un kleenex qu’on jette après usage…

Je suis en train de découvrir des hommes et des femmes qui me font bien sentir que je suis leur égale, ne me font pas de promesses et me proposent de participer activement à la construction notre société de demain … Ma petite pierre à l’édifice sera ma fierté

 

Allez à bientôt et sans rancune …

 Zohra El Afghani

Repost 0
Published by Zohra El Afghani - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 13:19
Vous êtes invités au lancement de campagne de Ginette BEUGNET en présence de nombreuses personnalités le Vendredi 25 Janvier 2008 à 19H00 au Bar LE SURCOUF, 8 Place Jean Jaurès à Puy Guillaume.


 
 

Ginette BEUGNET

 

Candidate aux élections cantonales des 9 et 16 mars 2008

 

Canton de Châteldon

 

TEL : 06.79.24.15.61

 

Repost 0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 16:52

Canton Clermont-Ferrand Est – Elections cantonales des 9 et 16 Mars 2008

 

Antoine Philippon


est heureux de vous convier au
lancement officiel de sa campagne

Vendredi 18 janvier

A partir de 18h15 - Au restaurant l'Hirondelle

38, rue Claude Guichard – 63 000 Clermont-Ferrand

 

En présence de : 

Monsieur Brice Hortefeux 
Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité Nationale et du Codéveloppement - Conseiller Régional d'Auvergne

 

       Monsieur Louis Giscard D'Estaing
Député du Puy-de-Dôme

 

 

Cocktail

 

 

 

RSVP  : philippon.antoine@ gmail.com – 06 83 93 10 99

Repost 0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 10:58

Le débat revient à l’ordre du jour notamment avec le rapport Attali et la proximité des élections cantonales.

Quel est l’enjeu ? Remettre un peu d’ordre dans l’embrouillamini des collectivités territoriales qui se traduit par une confusion des compétences et une opacité des budgets de fonctionnement.

Qui vise t’on pour dégraisser et rationnaliser ? Le département.
Or c’est la structure territoriale qui fonctionne le mieux, avec le plus de rigueur et de visibilité ; c’est aussi la seule qui sorte vraiment des urnes. ; c’est la seule où les élus qui siègent ne sont, en fin de compte responsables que devant leurs électeurs.

Les autres structures territoriales sont soit dépendantes des municipalités qui y envoient des élus, pour les communautés de communes, soit dépendantes des partis pour les conseils régionaux.

Alors vouloir détruire ce qui échappe encore à la main mise de l’état et des partis, une des dernières manifestations de l’esprit de 1789 me parait dangereux voire liberticide pour notre démocratie.

D’aucuns proposent de remplacer les départements par les communautés de communes, ces dernières devenant de plus en plus étendues.

Or le département a une identité culturelle et sociale, ce que n’a pas la communauté de commune qui se construit autour d’une nécessité démographique et économique

Les problèmes de confusion dans les transferts de compétences existent surtout entre ville, communautés de communes, régions et état ; les départements en souffrent peu.

La tendance est plutôt à créer de grandes entités territoriales économiques calées sur les grands bassins d'activité et les voies de communications, que l’on pourrait qualifier de « grandes communautés économiques », telle celle qui est en train de se construire, incluant une partie de Rhône-Alpes et de l’Auvergne.

Ne serait-il pas plus logique et naturel de prévoir que les communautés de communes évoluent dans ce sens, autour des grands bassins d’emploi et de circulation, et prennent la place des conseils régionaux ?

Repost 0

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents