Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 06:18
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 22:16
Le très sérieux Monde.fr vient,dans un article titré "La  ville se glisse sous les toboogans Michelin", affirmer que "Les étranges structures de béton armé qui se dressent à l'entrée nord de Clermont-Ferrand viennent d'entrer dans le patrimoine de la ville..."  "...Outre les pistes, plusieurs édifices pourraient ainsi être conservés. Les architectes allemands proposent de reconvertir un bâtiment en vaste lieu culturel, un autre en restaurant. Un immense atelier pourrait accueillir des logements, des bureaux, des commerces et un hôtel..."

Pourquoi pas!  Il y a longtemps que nous n'avions pas entendu parler de ce qu'il pouvait bien advenir de ces friches industrielles.

Tout va donc bien et Olivier Bianchi y  va même de sa petite larme ""Ce ne sont pas tant les qualités esthétiques qui font la richesse de ce patrimoine, mais le fait qu'il fasse profondément partie de la vie des Clermontois"...C'est le témoin de l'histoire des luttes, d'une certaine souffrance, mais aussi de la solidarité."

Avant sa mort Edouard Michelin avait souhaité donner ces pistes et on parlait à l'époque d'un projet associant la ville et la manufacture auvergnate...

En réalité le voeu d'Edouard Michelin semble bien loin d'être réalisé car le journaliste du Monde précise que "Le groupe devrait en définitive conserver les 3 ha des pistes et vendre les 7 ha restants aux collectivités".!!!
retour à la case départ donc...on parle d'un restau de logements (avec mixité sociale, ça ne mange pas de pain), des bureaux, des commerces et un hôtel.

Hormis le fait que je ne comprenne pas bien la démarche journalistique qui fait conclure par le contraire de l'affirmation introductive, c'est encore une belle chance  de promouvoir la ville de Clermont Ferrand qui nous échappe, mais la messe n'est peut être pas dite, car il y a des élections en 2008...



Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 15:32
Pour le weck end, trois vidéos sympas que je viens de découvrir sur Daily motion
Elles sont signées Pierre Demayet, je ne le connais pas, mais il ira loin
tout d'abord un hymne à Clermont sur un fond musical avec une voix superbe (c'est pourquoi j'ai titré le billet  Oh Clermont car j'ai de suite pensé à Nougaro avec son OH Toulouse! célèbre...)



 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 19:09
C'est Chafia Mentalecheta (encore elle!), qui nous l'apprend sur son blog:
Les candidatures, en interne au PS, pour  l'investiture  du futur(e) compétiteur à la charge de conseiller(e) général du canton Nord de Clermont Ferrand sont légion; 9 à cette heure (titulaires et remplaçants).
On peut trouver deux  raisons à ce grand nombre de candidats:
- soit Le Ps investit lourdement dans ces quartiers de peur de les perdre car il se dit que l'avenir de la municipalité est en train de s'y jouer.
- Soit la fronde enfle et devient carrément une révolte, de nombreux militants ne se reconnaissant plus dans les candidats officiels du PS local, en l'occurence le "tenant du titre"  Alexandre Pourchon et sa remplaçante Valérie Bernard.

Chafia penche pour la deuxième hypothèse et on peut difficilement lui donner tort

Elle ne pratique pas la langue de bois quand elle affirme "A eux deux, le conseiller général sortant et sa remplaçante constitue un duo que l'on peut qualifier d'ethniquement pur. Deux français de souche respectables et légitimes.
A eux sept, les candidats titulaires et remplaçants tout aussi respectables et légitimes représentent la société française dans toute sa diversité, ses cultures, ses origines. En bref la société française du 21ème siècle.

Si on excepte la candidature de Guy Kpamegan, qui n'a pas encore de remplaçante officielle et semble être une faire valoir démocratique du duo officiel,  il est légitime de s'intéresser au sort qui va être fait aux 6 autres candidatures; Chafia mentalecheta le pense aussi: ".. Pourquoi, les six autres candidatures issues de la section Nord? N''y avait-il pas moyen de s'entendre sur les principes à définir pour se rassembler autour d'un duo représentatif du collectif? D'autant que finalement ces six candidatures sont les plus naturelles compte tenu du contexte. Seules ces six personnes habitent et vivent au quotidien sur le canton. Elles connaissent bien les enjeux de ces quartiers et les besoins des habitants. Elles sont en capacité d'apporter une analyse fine des situations qu'elles rencontrent sur le terrain. En permanence auprès des personnes les plus en difficulté, elles essayent de développer un véritable réseau de solidarité par l'intermédiaire des associations de quartier. Elles représentent l'avenir du parti socialiste dans ce qu'il y a de plus réformateur, rénovateur et refondateur.  

Mais tout cela sera t-il suffisant pour que les socialistes leur accordent confiance et mandat?...."

Je suis curieux, moi aussi,  de voir comment tout ça va finir...
L'année 2008 s'annonce comme un très bon cru pour Samir El Bakkali

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 14:11
Invité de l'émission APATHIE -RTL, Laurence Parisot donne son sentiment sur les soupçons de délit d'initié  envers les dirigeants dEADS.

"...c'est en effet grave et incompréhensible.."

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 13:56
Depuis le 1er Octobre la défiscalisation des heures supplémentaires est entrée en vigueur
toutes infos utiles sont données sur le site du premier ministre:

"Depuis le 1er octobre, les salariés à temps complet ou partiel, des secteurs public et privé, quelle que soit la fonction qu’ils exercent (ouvriers, employés ou cadres), bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu et d’un allègement des cotisations sociales sur la partie de salaire versée en contrepartie des heures supplémentaires ou complémentaires. Parallèlement, une réduction forfaitaire de cotisations sociales est accordée aux entreprises."

La détaxation des heures supplémentaires

A partir du 1er octobre 2007, la rémunération des heures supplémentaires - et aussi des heures complémentaires, pour les travailleurs à temps partiel - est exonérée d’impôt et de cotisations salariales.

Dans les entreprises d’au plus 20 salariés, le salaire correspondant à des heures supplémentaires est désormais majoré de 25 % au lieu de 10 % jusqu’à présent. Les entreprises bénéficient d’une réduction forfaitaire des cotisations sociales portant sur les heures supplémentaires.

Du point de vue des salariés

Les salariés, quelle que soit la fonction qu’ils exercent (ouvriers, employés ou cadres), bénéficient d’une exonération d’impôt sur le revenu et d’un allègement des cotisations sociales sur la partie de salaire versée en contrepartie des heures supplémentaires, et des heures considérées comme telles dans le cadre de différents dispositifs d’aménagement du temps de travail dans l’entreprise.

Mode d’emploi

Les employeurs feront figurer sur les feuilles de paie la rémunération afférente aux heures supplémentaires exonérées.

La déclaration préremplie de revenus n° 2042 à souscrire au mois de mai de l’année suivant celle de la perception des revenus distinguera le montant des salaires imposables et le montant des rémunérations perçues en raison des heures supplémentaires ou complémentaires exonérées d’impôt sur le revenu.

Il appartiendra aux usagers de vérifier et le cas échéant de compléter ou de corriger ces informations.

Exemples

Thomas est payé 1 500 euros par mois dans une petite entreprise.
En réalisant quatre heures supplémentaires par semaine, il verra ses revenus annuels augmenter de 2 500 euros.

Martine travaille à temps partiel aux 4/5e, dans une petite entreprise.
Rémunérée au Smic, elle verra ses revenus annuels augmentés de plus de 3 000 euros en réalisant quatre heures complémentaires par semaine.

Du côté de l’employeur

Les heures supplémentaires bénéficient d’une réduction forfaitaire de cotisations sociales dont l’importance varie en fonction de l’effectif des entreprises, celles de moins de 20 salariés bénéficiant d’une réduction plus importante.

Qui est concerné ?

L’ensemble des salariés, du secteur privé comme du secteur public (sauf pour les cotisations sociales salariales des régimes spéciaux, pour lesquels la mesure serait transposée selon des modalités à définir), à temps complet ou à temps partiel, y compris à ceux employés et rémunérés selon un régime de "forfait".

Elle s’applique également aux salariés, cadres ou non cadres "autonomes", sous convention de forfait annuel en heures, à raison des heures supplémentaires effectuées au-delà de 1 607 heures sur l’année, ou en jours, à raison des jours de travail qui correspondent à la renonciation à des jours de repos au-delà de la limite annuelle de 218 jours.

Les heures complémentaires, qui correspondent aux heures effectuées par les salariés à temps partiel au-delà de la durée contractuelle de travail, bénéficient également de la mesure.

Ces dispositions seraient également applicables pour les salariés ou agents dont la durée du travail n’est pas régie par les dispositions du Code du travail.

Pour plus d'infos, c'est ICI
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 16:05
Vendredi soir, Bertrand Soulier, webmaster de Cyberbougnat, s'était invité au point presse de clermont-Avant-Tout au cours duquel Mohamed Hamdou a crée l'évènement en  annonçant sa démission du PS et son ralliement à l'équipe de Clermont-Avant-tout.

Ce matin Cyberbougnat a mis en ligne  les réponses de Mohamed (dit Momo) aux questions de Bertrand; ce dernier pousse son interlocuteur dans ses retranchements et il faut dire que le nouvel adhérent de Clermont-Avant-Tout s'en sort fort bien!



cyberb-momob.jpg





(Cliquez sur l'image)








Je demande alors à Mohamed ce qu'implique sa décision.....


 



Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 12:22
C'est fait depuis ce matin; Flavien Neuvy vient de se déclarer candidat à la charge de Maire de cébazat.
Président fondateur de l'association Cébazat pour demain, créée il y a plus d'un an, Flavien Neuvy a su créér un grand rassemblement autour de son projet pour sa ville de Cébazat
.
phot-flavien.jpgEconomiste de formation, Flavien travaille sur Clermont Ferrand et vit à Cébazat avec son épouse et leurs deux enfants.Il fait partie de cette nouvelle génération d'hommes et femmes politiques, ouverts, compétents et dévoués.

Ci-après son communiqué de presse:

Cébazat le 1er octobre 2007

Flavien NEUVY annonce sa candidature aux

prochaines élections municipales de Cébazat.

 

Flavien NEUVY sera candidat aux prochaines élections municipales de Cébazat et conduira une liste d’union de la droite républicaine et du

centre.

Cette liste sera aussi une liste d’ouverture puisqu’elle sera composée de personnes venant de tous horizons. En effet, nous pouvons compter sur des personnes de gauche qui ont décidé de nous rejoindre car, comme nous, elles pensent que Cébazat a besoin d’un nouvel élan.

La ville, dirigée par Bernard AUBY depuis presque 25 ans, a besoin d’un nouveau souffle. En 2001, l’équipe municipale sortante s’est retrouvée seule en piste privant ainsi les Cébazaires d’un choix

légitime en démocratie.

En mars 2008, les habitants de la treizième ville du département

auront donc le choix entre plusieurs projets, entre plusieurs équipes.

C’est une bonne nouvelle pour le bon fonctionnement de notrecommune.

 

Contact :

Flavien NEUVY

0672909804

http://cebazatpourdemain.neufblog.com

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 20:09
Bien souvent ici on m'a interpellé, en qualifiant de populiste l'action que nous menons autour de Jean pierre Brenas; à chaque fois, j'ai répondu que la fonction d'un élu est de s'occuper des attentes et des intérets de ses électeurs, de leur donner la parole, de les écouter et, donc, de les représenter loyalement.

Si c'est cela être populistes et bien oui! nous le revendiquons
Si être populaire, c'est être populiste pour les envieux, grincheux et peine-à-jouir de service, et bien, oui nous assumons!
Aujourd'hui, la plupart des élus ont pris l'habitude de se faire élire sur des des attentes des électeurs et donc des promesses tous azimuths, puis une fois élus il n'en font qu'à leur tête, l'habit faisant le moine... c'est à dire l'élu ..sait tout et surtout sait tout ce qui convient aux benets qui l'ont élu..

Pour s'en convaincre il suffit d'assister à une de ces réunions de concertation entre élus municipaux et riverains ou membres d'association.
Le scénario en est devenu immuable:

Le Maire ou l'élu qui a "bien voulu" accepter la rencontre commence par quelques mots aimables de bienvenue, de petits signes amicaux de connivence à droite et à gauche, comme pour bien montrer à tous qu'il a beaucoup d'amis dans la salle..
S'ensuivent des explications dilatoires sur tout ce qui a été fait pour ceux qui ont demandé l'entretien, sur la volonté affirmée de dialogue,,,,de compréhension blabla...sur tout le mal qu'on se donne...Après un rot dicret caché par un baillement , comme pour bien montrer qu'il ne fréquente pas la même cantine que ses interlocuteurs, l'élu donne la parole à la salle

Les questions ont du mal à démarrer, un premier pose une question, puis un second...l'émulation aidant, la cacophonie s'installe bientot sous le regard goguenard du "municipal" qui donc...interromp tout le monde et lève les bras au ciel: "pas tous en même temps..un peu d'ordre si vous voulez qu'on avance.. Nous vous remercions pour ces questions fort judicieises même si nous y avions pensé bien avant..maintenant je donne la parole à mr X., chef de service, qui va vous donner toutes explications et assurances."

L'intéressé se lance alors dans un long monologue, un galimatia technico-juridico-politique qui permets, par la suite, à l'élu de reprendre la main, pour dire à peu près ceci "vous voyez bien qu'on a pensé à tout, circulez il n'y a rien à voir!"

En règle générale, a lieu alors la deuxième phase de la "concertation" ; car il se trouve toujours, dans l'assistance quelque mauvais coucheur, conscient de s'être fait endormier et rouler dans la farine par de belles paroles et qui insiste pour avoir des réponses aux questions, objets de la réunion.

Alors s'installe un ballet bien réglé de question-réponses entre l'élu, le chef de service et la salle, qui n'a qu'un objectif, semer la zizanie entre les administrés demandeurs de cette rencontre...but, bien sur, toujours atteint et, très vite, une partie de l'assistance, outrée, quitte la salle..
Il ne reste plus au Maire ou à l'élu qu'à conclure en grondant gentiment les malheureux restants " vous voyez bien que vous n'êtes pas raisonnables...Allez, rentrez chez vous...Heureusement que nous sommes là, la Mairie s'occupe de vous... Dormez tranquilles...

Et le quidam s'en retourne chez lui, la haine au coeur, la haine envers le maire, envers ses voisins et envers lui même pour s'être encore une fois fait avoir!
Croyez moi, c'est du vécu!

Ces techniques trotzkistes de manipulation sont devenues monnaie courante, surtout dans nos municipalités socialistes comme à Clermont-Ferrand
.
Nos pères qui ont fondé la République au lendemain de la Révolution Française doivent se retourner dans leur tombe, eux qui étaient tellement imbus de leur responsabilité vis à vis du plus petit de leurs électeurs et de la noblesse de leur charge!

Réussite professionnelle et sociale,aisance oratoire, courage, ténacité, reconnaissance de leader par sa communauté, abnégation avérée faisaient de vous un élu légitime. Vous aviez à coeur de remplir votre mission au mieux des intérets de vos électeurs et d'eux seulement....

Aujourd'hui il en reste encore quelques uns de cette race, mais si peu...

La plupart des politiques ont été crées de toutes pièces dans les poupounnières des partis, à l'ENA ou dans les cénacles parisiens... de purs clones.

Que reste t'il de cette "qualité essentielle" d'un élu d'être le "représentant du peuple", de ce peuple qu'il méprise bien souvent?

Il n'y a pas à chercher plus loin les causes du désamour des français pour la "chose" et la classe politique; ils ne se reconnaissent plus dans cette caste qui vit et se reproduit en vase clos.

Il y a déjà des retours de batons, des surprises électorales... certains avancent même le spectre d'une prochaine révolution...

Débarrassé de leur "responsabilisation" vis à vis de leurs électeurs, beaucoup d'élus se consacrent à présent à leur sport favori les "luttes internes", y consacrant l'essentiel de leur temps et de leur énergie.

L'implosion récente du PS en est la plus parfaite illustration

Localement? à Clermont-Ferrand, nous en avons eu la démonstration, lors de la recente élection du maire P¨S, Serge Godard,, en interne, pour sa candidature à sa réélection en 2008:
Sur un peu moins de 700 militants pour la ville, à peine la moité s'est déplacée pour voter lors de cette élection? ou le maire sortant n'avait pas de rééls opposants.

Le nombre de militants restés chez eux correspond exactement au chiffres de ceux qui habite sur Clermont Nord et Clermont Est, parties de la ville qui connaissent le plus fort taux de chomage de l'agglomération et où, en théorie, le parti au pouvoir s'est le plus dépensé en terme de subventions et d'actions sociales..
En théorie car dans les faits, il n'y en a eu que pour les copains et les amis des amis, l'unique motivation semblant être de consolider le pouvoir des anciens de la nomenklatura dans leurs fonctions, au mépris des promesses faites.;de déceptions en dérobades, beaucoup et non des moindres déchirent leurs cartes et ont refusé de participer à la mascarade de l'élection interne!
A cela, si on ajoute les rancunes tenaces accumulées lors des précédentes luttes internes, et celles qui vont naître au cours des prochains mois, et on peut dire, à juste titre, que si Serge Godard est réélu, ce sont un peu moins de 200 clermontois qui l'auront mis dans le fauteuil de maire.

Clermont-Ferrand et le PS ne sont que l'exemple type de cette dérive du fonctionnement de nos institutions. L'UDf vient d'en faire les frais et l'UMP est provisoirement à l'abri grace à l'extraordinaire charisme du Président Nicolas Sarkozy, mais le danger est là il frappe à toutes les portes.

Nos élus feraient bien de se poser eux même la question: Sont ils toujours les représentants du peuple?

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 19:05
Chafia Mentalecheta, candidate malheureuse aux élections législatives dans la 1ère circonscription du Puy de Dôme, vient de faire son retour sur son blog et certainement, je le subodore, sur la scène politique.

Souvenez vous Chafia Mentalecheta, c'est cette militante socialiste, surnommée la Passionaria des Quartiers Nords, proche de Dominique Strauss Khan, qui est entrée en conflit ouvert avec Odiles Saugues sur fond sur fond d'attaques racistes et de lettres anonymes et a fini par déchirer sa carte du PS pour se présenter en candidate libre aux législatives.

En son temps je m'étais intéressé à son aventure et j'avoue que j'avais été séduit par son discours..un peu parce qu'elle amenait de l'eau à mon moulin en témoignant des méthodes des oiligarques socialistes locaux et... beaucoup par l'a propos et la finesse de ses analyses .

Aujourd'hui elle fait sa rentrée sur internet par un vaste tour d'horizon de la politique de la France et de celle de Clermont. Je suis resté scotché par son analyse. Bien sur, elle accroche le gouvernement (et nous promet un article de fond à venir sur ce sujet), mais dans l'ensemble de son article il n'y a rien à jeter..

Au fil de son billet, elle se dit heureuse de la nomination de son ami Dominique Strauss Khan mais ".. regrette que les médias français aient enfermé sa campagne internationale dans un bout de mouchoir polémique sur le par qui et comment sa candidature a été initiée. Franchement en ce qui me concerne peu importe que cela soit Jean Claude JUNKER, Nicolas SARKOZY ou le pape Benoît je ne sais plus combien qui soit à l’origine de la candidature de Dominique. L’essentiel n’est pas à ce niveau d’infantilisme.

De même manière, je déplore les fatwas gaucho méprisantes de certains « plus socialiste que moi, tu meurs » qui passent leur temps à s’abstraire du réel et à enfoncer la Gauche dans l’immobilisme..."

Elle parle bien sur du PS: "...Aujourd’hui encore, et à tous les niveaux, tout se joue autour du leadership et au perpétuel objectif d’une poignée de maintenir en l’état leurs acquis..."

Elle devient un peu plus acidulée lorqu'elle aborde l'élection interne de Serge Godard "...
au nom de la démocratie, le renouvellement générationnel, le rajeunissement des cadres, le non cumul des mandats et la diversité sociale sont passés aux oubliettes. On comprend mieux pourquoi 50% des militants clermontois ont préféré rester dans leur canapé au lieu d’aller voter..."(Je reviendrais la-dessus plus tard ...sur la légitimité de nos élus à agir en notre nom...)
Etc.

Autant de propos qui sont frappés au coin du bon sens!

Quel dommage que Chafia mentalecheta ne soit pas radicale avant d'être socialiste


Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents