Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 09:13

 fille du sang Samedi 14 Mai de 14H30 à 17H30, Jean Noël Bernard D. dédicacera son livre "LA FILLE DU SANG ET LES GARDIENS DU VERBE" à la librairie "NOS RACINES D'AUVERGNE", Place de la Victoire (Clermont-Ferrand.


Qui est l'auteur, n'est plus un secret pour beaucoup d'entre nous, néammoins comme il tient à un minimum de discrétion le plus simple est de se rendre sur place .. (curieux de faire une séance de dédicaces, quand on souhaite rester discret...)

J'y serais bien évidemment !

Ce livre que j'ai lu (cessez de ricaner!) nous raconte les aventures d'une jeune clermontoise qui part en Terre Sainte sur les traces de ses ancêtres . L'action se situe il y a quelques années et la FM y est omniprésente.

L'auteur avoue n'avoir fait qu'un essai, suite à un pari avec un ami FM, mais écoutons plutot (ou lisons) l'entretien avec l'éditeur diffusé sur FB par ce dernier (mais cessez donc de ricaner encore...!)



Edit : Je viens de lire votre livre et j’ai passé un bon moment ! Je l’avais emmené pour agrémenter mes deux jours de repos dominical et l’ai lu en deux heures.
Votre ouvrage vient de sortir en librairie… et en librairie clermontoise, vous le dédicacerez Samedi 14 Mai, à la nouvelle librairie « Nos Racines d’Auvergne » Place de la Victoire. Pourquoi le choix de cette librairie.
Aut : - Parce que « Nos Ra cines d’Auvergne » est plus qu’une librairie, un lieu de rencontre consacré aux auteurs et chercheurs régionaux et que j’habite à deux pas d’elle, ce qui facilite les relations.
Edit : - Les premiers chapitres m’ont déconcerté par les changements de lieu, d’action et d’époque…Tout le contraire des règles littéraires … et puis, j’ai mordu et dévoré la suite. La cathédrale de Clermont-Ferrand y est omniprésente et vous n’êtes pas tendre avec elle…
Aut : - Elle n’a rien de rassurant et je préfère de très loin, Notre Dame du port, mais ceci pourrait être prétexte à un long débat.
Edit : - Pour en revenir à votre ouvrage, vous y faites souvent des retours historiques, parfois très loin même, dans l’histoire traditionnelle de l’humanité ; vous situez l’action de votre livre entre Clermont Ferrand et Jérusalem ; n’avez-vous pas craint de désorienter le lecteur ou de dire des contre-vérités ?
Aut : - J’ai vérifié les faits et les personnages et si parfois je prends quelques libertés, c’est pour la commodité du lecteur, ainsi je fais aveugler Sédécias dans le temple alors qu’il a été pris bien loin de là dans sa fuite, après la chute de Jérusalem ; de même c’est un Eleutète, ami et client du peuple arverne, qui lui administre la punition alors que je ne suis pas sur du tout (mais alors, pas du tout !) que ce noble chef gaulois ait été à la tête des armées de Nabuchodonosor (sourires).
Edit : On va dire que vous avez écrit un roman initiatique, ésotérique…
Aut : - Esotérique ? Je n’aime pas trop ce terme qui, sorti du contexte initiatique, sent un peu trop le souffre, le n’importe quoi… Roman initiatique ? Si vous voulez quoique toute initiation ne peut se faire par la lecture ou par l’enseignement fut il ésotérique (sourires),..
Edit : En quelque sorte, vous témoignez alors ? et vous témoignez beaucoup, dans ce livre ; vous décrivez des cérémonies maçonniques, ne craignez vous pas d’en avoir trop dit ou pas assez…que faites vous du fameux secret maçonnique ? Ne craignez vous pas… Vous vous défendez d’avoir « dévoilé ce qui ne doit pas l’être » et pourtant certaines scènes rituelles sont trop précises dans leur déroulement pour n’être pas proches d’une certaine réalité.
Aut : - Que voulez vous que je craigne ? La Franc-maçonnerie n’est pas une secte et si secrets il y a, c’est à chacun de nous de les découvrir au fond de son cœur et non pas dans la lecture d’un rituel ou au travers des mots secrets ; ces derniers ne sont que des outils qui permettent d’avancer, de déchiffrer ce qui est caché au fond de chacun de nous. Quand aux cérémonies, il suffit de se rendre à la FNAC ou sur n’importe quel site internet dédié à ce thème pour tout trouver.
Edit : l’histoire de « La fille su Sang » se termine abruptement comme une histoire inachevée… On a envie de regarder derrière la dernière page pour savoir ce qui va arriver… et on attend le deuxième volet de l’aventure, qui est comme annoncé ; mais peut être est-ce un leurre ! Cet arrêt du livre en pleine action n’est il pas l’allégorie de l’essence même de la quête initiatique, le mythe de l’échelle sacrée… ?
Aut : Tous trouveront dans cet ouvrage du grain à moudre et de la pierre à travailler. Les initiés en y revivant d’intenses moments de leur propre parcours, les "profanes-cherchant", ceux communément qualifiés d’impétrants, le petit déclic qui les amènera à frapper à la porte et les autres,… ceux qui vomissent l’idée même de fraternité, l’argumentaire pour dénoncer encore une fois le complot mondial.

  face.JPG

 

dos

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 07:18

Phot-jp-camp.jpg

petit-dej-20-12-Anne-courtille--une-femme-de-dossiersSéance annoncée comme animée, au conseil municipal de Clermont-Ferrand ce dernier Vendredi.

J’y étais, mais ne pourrai en faire le compte rendu, car le premier quart d’heure m’a suffit et je suis allé retrouver mon troquet favori pour me remettre de la désolation extrême dans laquelle se trouve notre chère opposition clermontoise.


Dame, après l’appel des élus et avant d’attaquer l’ordre du jour, notre bon maire a fait, comme d’habitude, part de certains menus vœux de conseillers et autres annonces hors sujet du jour pour conclure par l’annonce d’un courrier reçu 15 jours plus tôt, le 16 Avril courant, de Jean Pierre Brenas informant l’auguste assemblée qu’il venait d’être, à la majorité,  élu président du groupe UMP et consorts en lieu et place d’Anne Courtillé,  tenante du titre. *

Notre bon maire a alors repris son souffle  pour déclarer, d’un ton patelin, qu’il venait également de recevoir, le matin même, en date du 28 Avril, un autre courrier, de la dite Anne Courtillé, l’informant qu’elle n’était pas du tout démissionnaire et conservait son poste de présidente…  Prenant alors le ton du bon maître admonestant les mauvais élèves de sa classe, le chef de nos édiles a alors prié le groupe des six opposants municipaux de bien vouloir se mettre d’accord pour lui donner rapidement un nom de président … Intense moment de jubilation discrète chez les autres conseillers qui, comme chacun le sai,t passent l’essentiel de leur temps à s’entredéchirer, mais savent toujours  recomposer la meute face à l’opposant à la pensée unique.

J’en avais assez vu et entendu…

Le matin même, La Montagne avait, sur une demi-page, titré sur cette brouille entre les deux élus  et avancé la cause (dixit le journal) : Dame Courtillé aurait négocié avec les hautes autorités, bien en amont, son retrait de la présidence du groupe d’opposition municipale, à mi-mandat, au mois d’Avril de cette année, contre une sinécure au sein du Conseil Economique et Social National ; le cadeau n’ayant pas été reçu, elle aurait décidé de bouder et d’entrer en résistance.

Abracadabrantesque, cette salade !  Comment penser que quelqu’un qui s’est dévoué toute sa vie à sa ville  ai pu négocier son dévouement contre une retraite dorée ?  Comment penser que notre gouvernement, surveillé comme il l’est par sa propre opposition et les médias, ait pu faire une telle proposition népotique en faveur d'une conseillère municipale au fin fond de cette France que l'on dit profonde ?  Incroyable et inconcevable !

Et pourtant, ce serait elle qui l’aurait affirmé au journaliste de notre quotidien préféré…


En attendant la suite des évènements, l’ex-présidente-non démissionnaire-toujours présidente, entourée de l’unique conseillère municipale qui lui reste, refuse de rendre les clefs de la boutique  et se prépare dit on  à engager un héroïque Fort Chabrol… Alors que les quatre autres conseillers municipaux autour du nouveau Président élu, Jean Pierre Brenas,  hésitent entre former un nouveau groupe, enrichi de transfuges d’autres groupes qui n’attendent que cela, dit on,  ou …  faire appel à l’OTAN pour déloger la récalcitrante.


Allez …Il est 7H, ce lundi matin et je retourne au taf car, moi, je n’ai pas de retraite dorée, ni assurée ni à … négocier !

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 07:57

jp-brenas.jpg Début Avril, un évènement est passé quasi inaperçu et c’est seulement la semaine dernière  que FR3 Auvergne et Clermont 1ère, avisés par la rumeur ont sauté sur leur téléphone et invité séance tenante Jean Pierre BRENAS dans leur émission phare respective, "La voix est à vous" pour FR3 (Samedi 23 Avril) et "L’invité du journal"  pour Clermont 1ère (Débat Vendredi soir 22 Avril sur l’interdiction au véhicules polluants dans la ville).


L’évènement qui a suscité ces invitations est la prise de présidence du groupe UMP et divers au conseil municipal de Clermont-Ferrand, par Jean Pierre BRENAS.


Ce changement de Présidence avait été décidé entre les intéressés, bien en amont, il y a plusieurs mois, afin de mieux préparer l’avenir et les prochaines échéances et a été officialisé par un vote interne et sans surprise, au cours d’une réunion à huis clos des six conseillers municipaux .


Néanmoins, une page se tourne… Celle de l’ère post-giscardienne, comme a commenté un conseiller municipal extérieur au groupe en question.


En effet, le vide politique laissé par le retrait de la vie publique active du Président GISCARD D’ESTAING a été un vrai traumatisme pour les républicains non socialistes de la ville et seules quelques rares personnes courageuses, comme Anne COURTILLE, ont su se dévouer pour maintenir la flamme et assurer une transition douloureuse dans l’attente que la nouvelle génération arrive à maturité.


C’est à présent fait et c’est ce qui constitue, en réalité, l’évènement : Jean Pierre BRENAS qui avait, il y a plusieurs mois, été plébiscité par les militants UMP et Radicaux pour diriger la première circonscription et fort de sa légitimité sur le terrain, au travers de l’action de son association « CLERMONT-AVANT-TOUT », prépare activement les prochaines échéances locales.

Justement, et c’est un signe, des personnalités éminentes de la ville ont rejoint l’association  CLERMONT-AVANT-TOUT et travaillent activement au sein des commissions sur tous les dossiers de la ville, autour de Jean Pierre BRENAS ; et il est bien évident que si ce dernier se refuse, à l’heure actuelle, à se déclarer tête de liste pour les municipales de 2014, c’est uniquement parce qu’il ne souhaite pas « mettre la charrue avant les bœufs ».


Les médias télévisés ne s’y sont pas trompés en l’invitant rapidement, dès l’annonce de sa prise de présidence au groupe municipal.

 

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 11:45

 tram-2.jpg Hier, enfin d'après midi, ma fille est arrivée à la boutique, blanche comme un linge, et s'est effondrée en larmes.

Agée de 11 ans 1/2, elle prend le tram pour rentrer de l'école.. et j'ai tout de suite pensé à une agression dont elle aurait pu être victime ou témoin.

Et bien non!

Elle qui stresse tous les matins, de peur de perdre le ticket du retour, avait bien pris et validé son ticket mais celui ci, lui ayant échappé, est parti se glisser sous les pieds d'une dame laquelle l'a envoyé bien involontairement sous les sièges...

Les controleurs, présents dans le tram et certainement au vu de son attitude ennuyée, ont flairé la grande délinquante multirécidiviste et l'on contrainte à descendre à jaude. Là, elle a eu droit au grand jeu...Rassurez vous, braves gens,  ils ne sont pas allé jusqu'à la fouille au corps, mais lui on fait vider poches et sac à la recherche du billet incriminé lequel était, bien sur, resté sous la banquette du tram...

La présentation des nombreux tickets anciens religieusement validés et compostés n'a pas adouci leure ire soupçonneuse et vengeresse et il a fallu qu'elle montre, à ces vaillants représentants de la collectivité, son carnet de correspondance scolaire, dont ils ont épluché bien consciencement les annotations ... (conscienceusement , et j'imagine avec délectation). pour finalement lui dresser un PV et la laisser repartir sous leurs regards emplis d'une opprobe virile et citoyenne.

Le bénéfice du doute et la présomption d'innocence n'existant pas dans notre bonne ville de Clermont Ferrand, surtout quand il s'agit d'impressionner et de taxer une enfant sans défense, réjouissons nous braves gens d'être si bien gardés!

 

Au fait, ces valeureux défenseurs de l'ordre fiscal communautaire n'était pas présents, ce matin, à l'arret de bus de Cébazat, lorsqu'une jeune fille a failli se faire enlever et n'a du son salut qu'à un formidable coup de pied et une réelle aptitude à la course à pied ... !

 

On les comprend! Il est bien plus juteux et moins aléatoire, questions risques physiques, d'opérer sur les collégiennes entre Lagarlaye et Jaude...

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 08:26

Si j'étais électeur ... je voterai pour un candidat que j'aurais choisi comme le plus apte à me représenter, moi, ma famille et mes amis...

Un candidat dans lequel je me reconnaitrais... Un candidat qui soit à la fois mon père, mon frère et aussi mon bébé (puisque je l'aurais aidé à naître et exister...)

Un candidat qui aurait mes qualités sublimées et mes défauts minorés...comme j'aimerais me voir dans la glace...

Un candidat qui n'ait pas besoin de cette élection pour assurer sa subsistance.

Un candidat qui m'aurait déjà prouvé sa loyauté, prouvé son aptitude à régler les problèmes concrets qui lui sont soumis.

Un candidat qui n'ait pas peur de prendre parti, bec et ongles, pour ses électeurs et son électeur, moi même...

Un candidat qui soit un chef, qui sache prendre les décisions tout seul et que j'accepterais comme tel; sinon pourquoi, par mon vote pourquoi accepterais-je de le placer au dessus de moi?

Un candidat qui partage les valeurs humaines et républicaines auxquelles je suis culturellement et viscéralement attaché.

Un candidat qui habite, vit et travaille dans le même environnement que moi et mes amis et soit d'un abord aisé.

Un candidat qui n'oublie jamais d'où il vient, où il veut aller et qui il représente...

Un candidat ou une candidate ...

 

Justement, je suis électeur...en Mars prochain...

Alors chers candidats, vous savez à présent ce qu'il vous faut être pour obtenir mon vote....

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 20:22

Pour ce qui ne l'on pas vue, ni enregistrée, la vidéo de l'émission:

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 04:18

 154x114_iLyROoafzVLc_1.jpg Vendredi soir, sur Clermont 1ère, le débat à propos de la Giga-Chaudière des quartiers Nord a été particulièrement chaud.

Alain Martinet 1er Adjoint au Maire de Clermont Ferrand et Philippe Lacaze, responsable de l"entreprise cofety en charge du projet ont trouvé des contradicteurs de poids, Jacques Fournier et Nicolas Hardouin,  Président et vice-Président de l'Association "Bien vivre à Chanturgue". Ces derniers, très techniques dans leur argumentaire, ont contré les propos des représentants de la mairie de Clermont Ferrand...

Exemple: 2300 tonnes de bois par an, cela fait de la fumée et si celle-ci ne se disperse pas correctement... Réponse: ... Ce ne sera pas de la fumée ... rien que de la vapeur d'eau (Tiens donc?)

Les propriétaires et les sociétés d'HLM ont été consultés... (C'est pas les mêmes?)... et les riverains de Chanturgues ou de la plaine, sans parler des habitants du périmètre concerné Quid de leur avis...?


A bout d'arguments le 1er Adjoint se laisse aller à dire: Mais, nous ne sommes pas en zone résidentielle...Réponse du tac au tac; C'est quoi alors... un Guetho?


Et de conclure (le 1er Adjoint); "Je ne suis sur de rien... Je ne m'appelle pas Madame Soleil..."

 

Pour plus d'infos, aller sur le site de l'association: Bien vivre à Chanturgues

Revoir l"émission:  http://www.clermont1ere.com/programme_liste.php?em=dossier

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 12:05

Hier matin, en attendant le chaland, j'écoutais benoitement France inter...Emission sérieuse, s'il en est, puisque des  personnalités du prout.prout  parisianiste, des journalistes blanchis sous le harnais et un emminent homme politique (je crois...) se partageaient le micro pour débattre du sujet du jour; sujet grave : l'exécution des deux français en Afrique!

Les premiers résultats de l'autopsie venaient de tomber sur les télescripteurs... oup! pardon! dans les boites mail des débatteurs et, très vite, nos élites journalitiques ont engagé un passionnant débat sur la responsabilité éventuelle de notre mal-aimé chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.

 

En effet, les premiers renseignements, obtenus de nos légistes (à moins qu'il ne s'agisse de ceux du cru), faisaient état d'une trace de balle ayant entrainée la mort de l'un des otages. Nos débatteurs subbodoraient que c'était à "bout touchant" donc que le malheureux avait ,très certainement, été exécuté par les disciples de Ben Laden.

En ce qui concerne l'autre victime française...aucune trace de balle et un décés du à des brulures .. Nos débatteurs en concluaient que des brulures ne pouvaient qu'avoir été provoquées par l'essence du véhicule des ravisseurs; laquelle essence pour s'enflammer avait du s'être échappée du réservoir du véhicule concerné et, pour ce faire, ce dernier avait , très probablement, été la cible d'un tir de balles des poursuivant français... Oups! et je fais court...


Nos débatteurs érudits ont alors engagé une longue et "enrichissante" discussion sur l'éventualité d'une bavure et donc la responsabilité de Nicolas Sarkozy, lequel, nécessairement était responsable car, lui seul, assurémment (tout le monde le sait), était au bout du téléphone sattelite, en direct pour régler le tir de ses soldats et leur donner l'ordre de tirrer ou non sur telle ou telle cible...

Un client intempestif m'a coupé de ce débat passionnant et ne je puis affirmer que nos élites intellectuels aient poussé le bouchon jusqu'à demander une mise en examen de notre chef de l'Etat pour Bavure...

Aujourd'hui j'apprends par les médias que des traces de balles mortelles ont aussi été trouvées sous les brulures de la dernière victime! 

Ouf! Notre président l'a échappée belle!

 

Récit anecdotique et sans grand intéret, si ce n'est que les circonstances ayant abouti à la tragédie et la peine des familles des victimes paraissaient bien éloignées des préoccupations de nos débatteurs et que tout ceci est symptomatique de la dérive de notre démocratie et de ses parengons, lesquels ont érigé en dogme le culte du parapluie, du coupable à tout prix et de la nécessaire bavure!

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:01

La tradition et l'envie l'emportent sur  la propension ambiante à la morosité... donc bonne année à tous !

 

Bonne année à mes amis et amies, mais, sauf oubli inoportun et involontaire c'est déja fait au tel ou par sms,; Bonne année aux autres aussi, car, si cela ne fait pas de bien, cela ne peut pas faire de mal.


Bonne année à mes amis politiques

Bonne année à mes Amis/ennemis politiques (là, cela m'arrache uin peu la gu...)

Bonne année à mes ennemis politiques...Les pôvres ils ne savent pas ce qui les attend !

Bonne année aussi à mes ennemis/amis politiques; ceux-là je les aime bien surtout que mes amis/ennemis politique, eux, n'aiment pas que je les aiment bien..
Bonne année à Jean Louis Borloo qui termine ses voeux par "bien fraternellement"

Bonne année à notre nouvelle copine de jeux au PRV, Rama Yade.


Bonne Année à Marc-François, à Valérie, à Olivier, à Pierre, à Dominique, à Anne, à Jean, à Julien, à Gégé, à Lionel, à Patrice, à Fabrice, à Raymond, à Jean François, à Sylvie, à Christian, à François, à Antoine, à Didier, à Alia, à Samir, à Annie, à Frédéric, à Yves, à Alain,, à Little, sans oublier Jean Pierre, sophie, Guy, Henri, Jean Claude, ...Oups, j'en oublie...de toutes façons vous ne les connaissez  pas mais eux se reconnaitrons, ou croirons se reconnaitre....


Et ... Bonne année à tous les clermontois  qui, pour la plupart, ont bien besoin de bons voeux§

Du travail, bien sur, des logements et de l'écoute surtout..qu'on arrète de les prendre pour des neuneus, juste bons à être assistés..

Je leur souhaite (mais c'est un voeu pieux!!) moins de PV de stationnement et plus de sécurité dans les rues.

Je leur souhaite des élus moins préoccupés de leur réélection et plus attentifs aux vraies demandes....des élus qui  essaient de se souvenir des fondements de notre république: Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité et non pas copinage dogmatisme et sectarisme...


Cette année 2010 a vu notre économie toucher le fond, comme beaucoup d'entre nous. alors, mon premier voeux est que nous remontions tous à la surface.


Je sens que "ça va le faire" !

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 19:21

Brice Hortefeux vient de porter plainte contre un site anti-flic, paris.indymedia.org. Ce dernier n'est qu'une partie de la nébuleuse de sites ant-flics qui prend une extension inquiétante.

 

"Les internautes sont en effet invités à identifier, photographier et filmer «chaque flic en civil», le tout «pour que l'insécurité gagne leur camp», est-il écrit. «Nous identifierons un à un ces déchets», promet ce site, qui compare la police française à la Milice, en l'estimant «digne des grandes heures de Joseph Darnand». On peut y voir des photos de policiers en civil, certains avec leur identité, affublées de commentaires. Ainsi une photo de policier avec son nom, son service et une légende assurant que son tee-shirt est une marque «fétiche du néo-nazisme international».


Sous prétexte de dénoncer des bavures ou des dérives policières, ces sites ont entrepris, en réalité, d'enquéter sur des policiers de la BAC, ou non ,et de mettre sur la place publique des photos et des renseignements de leur vie privée.avec  un slogan appelant au linchage de ces personnes.

C''est une entreprise très grave qui met en danger notre démocratie, dont la police est le garant; et c'est bien cela le but recherché: s'en prendre aux institutions en affaiblissants ceux qui sont chargés de leur défense en première ligne.

En effet comment imaginer qu'un simple quidam puisse avec son appareil photo et ses seuls moyens procéder  à de telles investigations sur des policiers? Il y faut des moyens techniques, financiers et une organisation.

C'est pour cela qu'il s'agit bien d'une nouvelle forme de terrorisme dont le but principal est de destabiliser l'opinion publique  et les garants de la sécurité de la république. Gageons que la prochaine cible serra notre armée, si ce n'est déjà en route.

Brice Hortefeux à raison de porter plainte mais ce ne sera certainement pas suffisant et les services de la sécurité du territoire, intérieurs et extérieurs, devront plancher sur le phénomène, si nous ne voulons pas voir l'entreprise de destructuration de nos institutions s'étendre à nos autres autorités constituées, à la préfectorale, aux douanes, puis aux assemblées territoriales etc.


 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents