Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 15:59
Monsieur le Maire,
 mes cher(e)s collègues,
 
Nous voilà rassemblés pour le traditionnel Débat d’Orientations Budgétaires annuel, précédant la mise en forme définitive du budget de notre ville. Mais y’a-t-il vraiment débat ? J’en doute, mon expérience me conduit plutôt à penser qu’il y a succession d’interventions où l’opposition s’oppose et où la majorité se glorifie de ses réalisations que n’auraient certainement pas imaginées tous ces intrigants réunis dans ladite opposition.
Y’a-t-il orientation de la version définitive du budget ? J’en doute également, là encore mon expérience me pousse à vous dire que tout est joué au mois de juillet et que seules peuvent encore évoluer quelques masses budgétaires, non significatives, et encore, à la marge.
 
Alors, me direz-vous, les orientations distillées lors de ce débat servent-elles à quelque-chose ? Là encore, je pense qu’elles peuvent éventuellement servir, mais seulement d’arbitrage, dans la majorité, afin de mettre du liant entre ses différentes composantes.
 
Vous me répondrez « à quoi bon ?!». Et bien, lorsque l’on est opposant, notre seul but est d’essayer de convaincre une petite fraction de cette majorité en distillant nos idées et en espérant qu’elles seront reprises. Mais nos idées resurgissent quelques années après, remises en route par la majorité, clairons en bouche, expliquant à la population que « cette idée-là, voyez-vous, est vraiment formidable ». Tant mieux, ne nous décourageons pas et continuons de proposer. Pour ma part, je ne vous accablerai pas d’une liste d’actions à mener, quoique j’y suis prêt, mais plutôt d’une réflexion touchant à l’ensemble de notre cité.
 
 
 
Je pense que vous avez tort, lorsque sous couvert d’aménagement, vous habillez Pierre en déshabillant Paul. L’exemple le plus caricatural en est le « Carré Jaude 2 » qui va se juxtaposer à l’opération « Fond de Jaude - Carré Jaude 1 » et densifier l’offre économique en un seul lieu. Pendant ce temps, le nord de ce que l’on peut appeler le centre-ville se désagrège lentement, inexorablement, sans que vous vous en rendiez compte, et si vous ne réagissez pas suffisamment vite, vous serez encore obligés d’y faire de lourds, de très lourds investissements.
 
Me concernant, mais ce n’est que mon avis, vous avez raté l’aménagement harmonieux de notre grand centre-ville, à commencer par le « Fond de Jaude - Carré Jaude 1 » qui a cassé la magnifique perspective allant jusqu’aux Salins et qui se poursuit par la succession de poches qui deviennent sans vie et laissent à penser à leurs habitants qu’ils sont abandonnés. Je veux bien sûr parler du quartier de la Gare, qui n’est pas à la hauteur de ce qu’il devrait être. Cela continue par la rue du Port, qui n’a jamais retrouvé sa vigueur perdue. Si vous n’y prenez garde, il en ira de même avec le quartier « Fontgiève/Gaillard/St-Hérem », et je me garderai bien de vous entretenir du marché St-Pierre qui, à lui seul, lancerait tout un débat.
 
Comment, mes cher(e)s collègues, comment peut-on avoir une ambition européenne pour notre cité et laisser dans un tel état ce puissant outil d’aménagement qu’est un marché, lieu magique de lien social ? Lieu de découvertes de produits authentiques, lieu de rencontres pour nos jeunes enfants des écoles, Agora de la population où toute une société se rencontre et disserte. Non, ce marché n’est pas digne de notre ville, il n’est pas à la hauteur de nos légitimes ambitions, il ne joue pas son rôle de moteur régulateur, il n’est pas à sa place de véritable vitrine régionale de nos produits Auvergnats. Il est donc urgent que vous réagissiez.
 
Autre idée que nous vous soumettons avec insistance depuis le premier jour de notre mandat : les parkings, oui, encore eux. J’ai d’ailleurs, à ce sujet, eu à vivre une douloureuse épreuve en tout début de semaine. Vous le savez tous, sinon mon ego va en pâtir, je suis Administrateur Régional du deuxième régime social de notre pays : Le Régime Social des Indépendants. Afin de faire face à notre développement, notre régime était à la recherche de locaux plus adaptés pour y réunir ses salariés, dispersés sur trois sites, ce qui représente un peu moins de 150 personnes. Et bien, mes cher(e)s collègues, faute de parkings accessibles ou de moyens de garer des véhicules, cette administration va quitter le centre-ville pour aller vers ces zones où là, Monsieur le Maire, vous tolérez les parkings !
 
Après l’URSSAF, après la CPAM, après la Chambre d’Agriculture, après nombre d’autres entreprises de services, en voilà une autre qui déménage et, avec elle, ce sont les salariés consommateurs qui nous quittent et paupérisent un peu plus les entreprises du centre-ville, qu’elles soient entreprises de biens de première nécessité ou de biens culturels. Vous qui cherchez un lieu identitaire pour y loger « La Comédie de Clermont », allons-y, continuons, allons en zone !
Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir argumenté lors de ce Conseil d’Administration ! Je n’ai réussi à convaincre que trois collègues sur trente, sous l’œil des représentants des Conseils de l’Ordre des médecins et pharmaciens, après avoir exigé de soumettre au vote deux autres sites du centre-ville : l’un place Henri Dunant, l’autre avenue de la République. Rien n’y a fait. J’ai abondamment argumenté sur les bienfaits du tramway, sur la qualité de vie du centre-ville, sur la facilité offerte par les parkings de dérivation et sur un thème qui m’est cher, la préservation de notre environnement. Rien, vraiment rien ne les a fait plier.
 
Prenez garde, mes cher(e)s collègues, vous ne regardez pas les faits en face, alors que vous savez qu’ils ont toujours raison face à l’idéologie. Attention à ce que cela ne soit pas fatal ! Je ne veux pas que ma ville ne soit que muséale, historique ou patrimoniale, elle doit vivre, et pour cela, il y faut de la vie, elle ne doit pas être un musée que l’on visite, c’est en ça que j’adhère à la vision qu’en a le grand architecte Paul CHEMETOV.
 
Merci, mes cher(e)s collègues, d’avoir bien voulu m’écouter.
 
-oOo-
 
                                                            Jean-Yves FAFOURNOUX
                                                                  Conseiller Municipal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Groupe « UMP et Apparentés »
15, rue Philippe-Marcombes - 63000 CLERMONT-FERRAND
Tél. : 04 73 42 63 63, poste 65 04 - Fax : 04 73 42 61 57
 
Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans contributions amies
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 20:26

Un peu calmée ces derniers jours, la diva de gôche redescend dans l'arène et se risque à nouveau à des commentaires sur l'actualité et des scoops sur ses projets si elle est présidente.

Cela vaut son pesant de cacahuètes!

Commentant l'actualité des banlieues, elle annonce la mesure phare de son futur septennat: "j'en appellerai au sens de la responsabilité des adultes" dit elle en substance. Nul doute que cette mesure extrèmement courageuse et novatrice soit vraiment le remède révoltionnaire qui va débarraser nos cités de tous leurs maux.

Commentant le récent "acte"  du fougueux alter-mondialiste, elle affirme sa sympathie pour l'immigré du Larzac et assure qu'elle n'est  ""pas favorable à l'atteinte au droit de propriété"  mais que "José Bové est sur un bon combat" et comprend "qu'il puisse y avoir des gestes de provocation" ..comprenne qui pourra. Les électeurs corréziens apprécieront!

Parlant de l'ordonnance de 45 concernant les mineurs elle vient d'affirmer d'un ton péremptoir: "Si on démontre qu'il faut absolument changer l'ordonnance de 45, on verra" ..ou l'art de parler pour rien dire!

Sa principale préoccupation en ce qui concerne l'investiture socialiste: "S'épargner une "nouvelle confrontation" entre les deux tours avec l'un de ses rivaux" Et si elle arrivait à occuper la position de chef de l'état comment éviterait'elle la confrontation avec les autres chefs de grands (et petits) pays?

Dernier recrue du clan marial: Edith Cresson, vous savez celle qui a laissé un souvenir impérissable comme 1ère ministresse et dont on parle dans les couloirs de l'europe!

et dans un éclair éphémère de lucidité elle vient de conclure à Carcassonne: "Les voix populaires, qui nous ont manqué en 2002, ne nous sont pas acquises"

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 20:44

Je ne voulais pas revenir de si tot sur le sujet, ni me joindre à la meute de ceux qui crient au loup ou à celle qui nous assure que tout va bien, circulez, ya rien à voir!

Mais, en parcourant mon aggrégateur, j'ai vu un nouveau billet sur Arverne insolent, bien discret depuis quelques temps.

Billet ô combien inquiétant et qui corrobore ce que je pressentai sur ce qui se trame dans certains quartiers et les rumeurs qui y circulent

je vous livre donc le lien ici sous le titre évocateur de "Banlieues: Politique de l'autruche?"

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 07:56

Khader Moulfi, leader de Coalition Harki que je soutiens pour la justesse de sa cause, et malgrè des positions parfois un peu radicales, vient de publier un édito ou il n'y a pas grand chose "à jeter".

Le cas des banlieues remet, de manière récurrente, sur le tapis, l'amalgame immigrés/Harkis, ce contre quoi s'insurgent ces derniers.Le drame récent de Marseille à fait réagir Khader et la qualité de l'analyse de son édito d'aujourd'hui mérite une large diffusion..(je n'aurait fait mieux):

 

Nos banlieues sont-elles dans la République Française ou dans le tiers-monde ?

La Nation serait-elle victime d'une mutation du "syndrome de Stockholm" via cette "empathie douteuse" et en mettant à l'honneur des voyous et des casseurs qui sont, parfois, des criminels ?

 

 

Tout d’abord, je suis consterné par la très affligeante « récupération clientéliste et démagogique », de la part des partis politiques, essentiellement, de gauche mais, également, par les déclarations singulières et ubuesques, de quelques candidats, irresponsables et en lice, pour les Présidentielles 2007.

 

Peu important que l’on aime ou déteste, Nicolas SARKOZY, notre très explosif Ministre de l’Intérieur, comment pourrait-on tolérer de le laisser accabler et désigner, à tort, comme le perpétuel « bouc-émissaire » de la situation très alarmante et périclitant, dans les banlieues et/ou les quartiers populaires, alors que cette conjoncture catastrophique perdure depuis près de 30 ans ?

 

Le prix de la médiocrité intellectuelle est décerné, à Dominique STRAUSS-KAHN, qui a osé déclamer que : « Nicolas SARKOZY devait demander pardon aux parents de Zyed et Bouna ! ». Mais des excuses pour quoi faire, au fait ? Sauf erreur de ma part, ce sont ces deux adolescents, de Clichy-sous-Bois, qui ont commis, un délit de fuite, face aux injonctions de la Police et, qui sont allés se réfugier, sciemment, dans un transformateur EDF, car ils étaient du quartier et connaissaient, par conséquent, leur environnement et les risques encourus !!!

 

N’amalgamons pas les choses, de façon simpliste et manichéenne, car, il y a, certes, un fait divers tragique ayant entraîné, la mort stupide et accidentelle, de deux jeunes inconscients. En revanche, des « innocents pur jus » ne se sauvent, jamais, lors d’un contrôle policier, sauf s’ils ont un "truc  à se reprocher" plus grave, encore, que la mise en danger délibérée de leur propre vie !!!

 

Et, cet « événement regrettable » ne doit disculper, en rien, les émeutes et les exactions y afférentes (incendies, guet-apens contre les forces de l’ordre, attaques organisées contre des bus, …), de « voyous sans scrupules » (passant à l’étape criminelle pour certains), que l’on voudrait faire passer pour des « héros populaires » qui seraient censés combattre les inégalités sociales (mon œil) !!!

 

Ces sinistres « délinquants » n’ont fait que brûler, détruire, … Les biens de personnes aussi pauvres (ou plus) que ces derniers. Force est de constater que nous sommes bien loin de la période où le « prolétariat » manifestait, au péril de sa vie, sous les balles de la « maréchaussée », dans la perspective d’obtenir une amélioration de leurs conditions de travail et de leurs rémunérations !!!

 

Le comble du mauvais goût atteignit, son paroxysme, lorsque la presse et les médias annoncèrent, pour faire un "scoop racoleur et incitateur", un odieux « premier anniversaire de l’insurrection de Clichy-sous-Bois » !!! Ont-ils oublié que cette rébellion a causé, hormis les énormes dégâts matériels, la mort de plusieurs tiers (un père de famille lynché devant les siens pour avoir pris des photos de son ouvrage, un retraité descendant ses ordures ménagères, …). Sans omettre, à Roubaix, le décès d’une fille de harki, au regard de l’incendie volontaire de son immeuble, par des « racailles » (d’origine européenne mais néanmoins racailles), car notre municipalité qui « sous-traite », la « misère des autres villes », importe les « vauriens » à travers l’hexagone et d'ailleurs.

 

Ensuite, il est temps de rappeler, aussi, le gigantesque « business » engendré, par les banlieues et les quartiers difficiles, que l’on arrose, de manière stérile mais continue, avec des millions d’euros mais pour un résultat quasi-insignifiant car l’argent est détourné de sa mission originelle.

 

Combien de militants politisés et d’élus vivent, sur ces subventions publiques, en se créant des « emplois fictifs et surpayés », au sein de ces sempiternelles « associations écran », entravant la bonne fin des « actions » à l’égard des populations éligibles en situation d’exclusion massive ?

 

Or et nonobstant nos « doléances réitérées » et les rapports très accablants des Chambres Régionales des Comptes, les Préfets et les Procureurs de la République n’entreprennent aucune diligence,  à l’encontre de ces actes délictueux mais, pire encore, ils exercent des représailles contre les « citoyens actifs » qui dénoncent ces agissements répréhensibles relevant du « secret de polichinelle ».

 

Par ailleurs, ces « deniers publics déroutés » servent, de surcroît, à acheter la « paix sociale », auprès des « caïds locaux » qui, de leur côté, n’hésitent pas à pousser, les « djeuns » à accomplir, des initiatives hors-la-loi, dès que leurs dotations sont retirées ou revues à la baisse.

 

Le système fonctionne, depuis des décennies, de la sorte et, avant d’envisager toutes nouvelles dispositions législatives en vue de réguler, ces problématiques urbaines récurrentes, il faudrait, au préalable, durcir les contrôles de légalité et les sanctions à l’égard des contrevenants dépositaires du service public. A noter que la « décentralisation à la française » a favorisé la création de ces « baronnies locales sans foi ni loi » avec l'aval de tous les partis politiques !!!

 

En revanche, il est temps d’arrêter de considérer, les banlieues et les quartiers dits populaires, comme des « dépotoirs d’humains indésirables », à l’instar d’une « Cour des Miracles du 21ème siècle », car la plupart de ses habitants sont honorables et ils aspirent, eux-aussi, à vivre dans la dignité et la sécurité.

 

Ces zones sensibles de résidence ne sont pas, des « caricatures de films américains sur les bad boys », fortes de gangs et de rappeurs très violents mais, elles restent représentatives de la population française car des professeurs, des ouvriers, des caissières, des policiers, des commerçants, … y logent et, la République Française se doit de faire respecter, les lois régaliennes (sécurité, santé, emploi, logement, …), dans tout le territoire, sans la moindre exception et sans avoir à négocier l’ordre public.

 

En regardant une rediffusion, de l’émission de France 2 « Envoyé spécial », je fus choqué de voir qu’un médiateur s’arrogeait la faculté de sermonner et de faire déguerpir, une « crapule cagoulée » qui lançait, des pierres, sur des véhicules de la Police Nationale se sauvant, ce qui était surréaliste ( ?).

 

Le rôle d’un médiateur est d’essayer de régler, des petits conflits et/ou, de donner de bons conseils, aux moins virulents mais, par contre, la force publique ne doit montrer aucun signe de faiblesse, devant celles et ceux qui dépassent la « ligne rouge et, encore moins,  de fuir sous les jets de pierres de ces « sauvageons » (dixit Jean-Pierre CHEVENEMENT pour démontrer que la sémantique réaliste n’est pas l’apanage exclusif de la droite et de M. SARKOZY).    

 

Sans oublier les « parents démissionnaires » qui sont infantilisés, par une politique d’assistanat abusive, car lorsque des mineurs (parfois âgés de moins de 13 ans) sont, dans les rues, la nuit, pour brûler les voitures de leurs voisins et/ou, afin de s’attaquer aux forces de l’ordre, on ne saurait les absoudre, de toutes responsabilités directes, en prétextant qu’ils seraient « débordés » car la pauvreté n’est pas une « dérogation » au respect des lois et des devoirs républicains de chacun !!!

 

Alors que nos politiciens se mettent au boulot, sans délai, pour gérer, ce « fléau sociétal » et, qu’ils cessent de « jeter de l’huile sur le feu », à des fins purement électoralistes, car gare au vilain « retour de boomerang » ! L’ordre public et le sort de millions de gens subissant, au quotidien, un abject « calvaire antirépublicain », ne sont pas des sujets de gauche ou de droite mais, une cause nationale prioritaire !!!

 

Enfin, si les Harkis et leurs familles n’ont pas pu obtenir, à ce jour, justice et réparation, c’est que, justement, ils ont trop respecté les lois de la République en ne cédant pas à ce genre de dérives mais, nous prenons acte que les « mauvais » sont, une fois de plus, « récompensés » via 100 millions d’euros qui ne serviront pas aux « gens de terrain » voulant agir dans l’intérêt général de leurs concitoyens !!!

 

Apparemment, un célèbre adage stipulait que : « le crime ne paie pas ! » mais, à l’évidence, pour certains, la réponse est OUI ! Petite pensée très sincère, pour la malheureuse victime, à Marseille, du bus incendié par ces « racailles à karchériser » mis à l’honneur par cette « ripoublique » qui se marche sur la tête !!!

 

Khader MOULFI

 

Contact : khadermoulfi@coalition-harkis.com Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 20:05

Ces jours-ci, rien de bien nouveau au sujet du tram; si ce n'est l'annonce, aux infos de ce Samedi soir, d'une mise en service très prochaine...Peut être vers le 10 Novembre.

Il ne nous reste plus, comme consolation, que lire et relire le N°spécial LE TRAM (en kiosque pour 2,50 -pub gratuite)

Cette OD'O'TRAM fourmille de renseignements, ainsi ce court extrait:

 

 

 

 

 

 

Enfonçons le clou...trop facile...

 

 

 

 

 

Bon je sors...je suis pas très bon ce soir!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 18:18

De la responsabilité….

Afin que notre groupe d’opposition traite d’un sujet aussi grave que « l’élimination des déchets », la Majorité ne nous a accordé que ce 1/16ème de page. Est-ce bien sérieux ? Ne pouvant aller au fond du sujet, je pensais rendre ma copie blanche, en signe de protestation. A la réflexion, il m’a semblé faire œuvre utile en vous informant, vous Clermontois, certes brièvement, de ce dossier « brûlant ».

 

La Majorité qui dirige Clermont (PS-PC-Verts et LCR) souhaite organiser un référendum sur ce sujet, auquel, bien entendu, vous répondriez « NON », et vous auriez raison. Or, quel que soit votre choix, les dés sont jetés et ils roulent vers la construction inéluctable de l’incinérateur de Beaulieu. De qui se moque-t’on et comment en sommes-nous arrivés là ?

 

Après l’épisode de l’incinérateur de la Combaude , la création du VALTOM, en charge de ce dossier, rassemble, entres autres, les élus délégués de la ville de Clermont. Tous les délégués, je dis bien tous, y compris ceux de notre ville, ont voté favorablement à toutes, oui vous lisez bien, à toutes les délibérations soumises à leur vote par le Président du VALTOM, le Maire socialiste de Besse, M. Gay. Je peux tout de même imaginer, sinon ce serait de l’inconséquence, que leurs votes étaient dictés par un débat de fond engagé au sein de la Majorité municipale. Et bien aujourd’hui, ils nous expliquent, sans rire, qu’ils ont changé d’avis et que les délibérations votées par eux sont nulles et non avenues.

 

Je peux comprendre que l’on change d’avis et cela est respectable. Mais, dans le même temps, leur responsabilité était engagée et ils auraient dû en tirer les conséquences. Pour moi, la seule issue digne aurait été de démissionner de ma charge et de remettre mon mandat. Au lieu de cela, ce projet d’élimination des déchets par l’incinération, conduit par M. Gay, poursuit son chemin de manière inéluctable, et en toute légalité, de par les votes inconséquents de nos délégués.

 

 

Et si ce projet était arrêté ? Ce serait, alors, de lourdes pénalités financières qui vous seraient demandées, ami(e)s Clermontois(e)s, bref, un second scandale après celui du fameux Syndicat du Bois de l’Aumône (SBA) qui avait construit, à Châteldon, une usine d’élimination de déchets qui n’a jamais fonctionné mais qui n’en a pas moins coûté une fortune aux contribuables.

 

 

M. Laffont, qui mène la fronde contre l’incinérateur au sein de son association « CIIPAC », aura beau jeu de protester, il est depuis deux mandats dans la Majorité municipale. Qu’il  assume, lui aussi, ses responsabilités.

 

 

 

 

 

            Jean –Yves FAFOURNOUX -  Conseiller municipal

 & le groupe « UMP & Apparentés »

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 08:45

Hier, Mardi 24 Octobre,  le nouvel Obs.com titre  à 19H03 :  Vote des étrangers :
50% d'approbation
!.

 Le même Nouvel Obs titre à 08:06 le 25 : Vote des étrangers :
les Français contre !

On pourrait penser qu'un nouveau sondage est venu contredire le premier.

Il n'en est rien

Les deux interprétation parlent du mêrme sondage CSA pour l'Institut de la Citoyenneté réalisé par téléphone les 18 et 19 octobre 2006 auprès d'un échantillon national représentatif de 959 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas). rendu public mardi 24 octobre.

Alors le nouvel Obs, un journal qui dit n'importe quoi? Que nenni! Un coup de fil péremptoire à la rédaction a t'il incité celle ci à modifier l'interprétation? J'en doute fort!

Il s'agit peut être tout simplement d'un nouveau jeu démocratique pour vérifier si l'auditoire suit bien et pour prouver que l'on peut faire dire aux chiffres ce que l'on attend d'eux,  sans pour autant mentir!

En fait une partie du sondage annonce que".... les Français sont majoritairement opposés au vote des résidents étrangers à l'élection présidentielle (61% contre, 37% pour) et aux élections législatives (57% contre et 41% pour)..."

 et la suite précise que; "...Les Français sont en revanche plus divisés sur le vote des étrangers, non membres de l'Union européenne, aux élections municipales et européennes, 50% se prononçant pour et 48% contre...."

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 21:28

 par mabprod  parodie de Bernard Mabille et Gary Allan

désopilant non? Quoique.........

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 18:26

Une des dernières propositions de notre Marie-Ségolène est d'instaurer des jurys populaires ( nouvel obs) pour surveiller les ommes politiques. ( voir ici aussi - Le Blog-notes de Daniel RIOT )

Qui dit jury, dit tribunal et, qui dit tribunal, dit procureur. Pendant la révolution on appellait cette charmante engeance les commissaires de la république et plus prés de nous les commissaires du peuple! Les vendéens et les russes s'en souvienent encore!

Elles nous en promet de belles. :elle doit aussi envisager de nommer des chefs d'immeubles et, pour ne rien oublier, quelques camps de rééducation! Cela tombe bien les harkis, habituels locataires, ont presque tous déserté les notres

Un pur paradis qu'elle nous prépare, coté chiourme elle n'aura que l'embarras du choix. En effet l'intelligentzia castriste aura bientot besoin de se recycler...Au fait mais c'est lumineux! Je comprend maintenant les efforts de rapprochement du bon maire de Cournon avec nos amis marxistes cubains..

Ah Marie-Ségolène tu n'as pas fini de nous faire rire! espérons que nous ne serons pas amenés à pleurer! ...Nous pourrons toujours émigrer dans les pays de l'Est! Eux, ils ont compris!

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 11:51

Hier soir a eu lieu le clone clermontois du fameux débat télévisé des 3 candidats socialistes à l'investiture pour l'élection présidentielle.

N'ayant pas été invité et n'ayant pas le droit d'y apporter mon appareil photo, je me suis abstenu , et , ce matin, j'ai lu la presse et consulté les sites internets qui pouvaient en parler.

Je n'ai rien appris de nouveau.

La lumière m'est venu...du blog d'Info-Clermont qui titre "Ségolène déçoit", et plus loin on lit "...Le style très coincé de Royal devait contraster avec l’aisance de l’orateur suivanyt. DSK ..............Laurent Fabius se lance avec une fougue entraînante pour une politique à gauche toute......" puis de conclure:".On s’étonnera que le porte-parole du parti socialiste se soit affiché sans réserve avec la candidate Royal. .."

Bien ce Juan...dommage qu'il soit à Gôche!

Pourquoi?

Parce que Juan voit clair

Si Marie-Ségolène est investie (ce qui semble la voie tracée pour les militants socialistes), il n'est pas sur que les hormones suffisent à  inciter les électeurs à voter pour elle. Dans la vraie campagne présidentielle qui s'annonce, elle ne devrait pas pas poser de grandes difficultés aux candidats qui seront en face d'elle lors des débats télévisés traditionnels; ni sur le plan des projets ni dans ses répliques.(elle l'a, semble t'il, encore démontré hier soir)

Laurent Fabius serait lui le candidat par exellence! L'extrémisme de son dicours lui enlève tout caractère de dangerosité!

DSK, c'est une autre affaire! Celui qui se définit comme "Social-Démocrate" présente un danger autre que ses deux concurrents. Son discours est pondéré et présente tous les aspect du raisonnable et de l'ouverture.

Prions pour que ce ne soit pas lui qui ait l'investiture socialiste, car nous aurions a faire à un fin bretteur, capable d'endormir l'opinion publique et nous avec!

Mais nous avons confiance dans le peuple socialiste de France il saura faire le bon choix: Marie Ségolène!

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents