Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 06:57
Sur le blog de clermont-Avant-Tout que j"ai le plaisir et l'honneur d'animer, reviennent, de manière récurrente, des commentaires nous reprochant (à l'association) de mener une action politique.
Beaucoup de ces reproches s'expriment de façon grossière et injurieuse et je suis contraint de les modérer Pour les autres, je les laisse bien sur en ligne.
Lors de mon dernier billet, rendant compte des résultats obtenus, par notre action concernant le square Michel de l'Hospital, j'ai à nouveau répondu ce ce sujet:
 
"Cent fois sur le mêtier remettez votre ouvrage...!" Je le redis, pour le énième fois l'action de Clermont-Avant-tout n'est pas politique, même si tout est politique.
Encenser le maire" ? Non certainement pas! Il n'en a que faire et nous non plus.
Nous dénonçons assez souvent ce qui ne va pas et le faisons assez bien, semble t'il, eu égard aux réactions et résultats, pour reconnaître et féliciter qui de droit, lorsque cela va mieux!
Le Maire de clermont Ferrand est comme tous les élus et grands dirigeants: Il est très sollicité, son agenda est chargé et le nombre et les avis de ses conseillers, plus ou moins choisis, doivent pas mal lui brouiller la réalité du quotidien et des urgences véritables. Il est donc nécessaire de lui adresser des messages qu'il puisse entendre.
Comme envers les enfants, lorsqu'il agit mal ou n'agit pas comme il conviendrait, il faut le lui dire haut et fort (pour passer audessus du brouhaha de son entourage; en appuyant, voir en criant! De même, lorsqu'il a bien fait son travail et répondu à nos attentes,; il faut le lui dire et le féliciter plus fort que ce ne serait nécessaire avec un adulte lambda.
Reconnaître le bon travail de quelq'un même, s'il n'est pas de son bord politique, cela, c'est de la "vraie politique" au sens noble et ancien du terme!

"Tout est politique"....Bien sur! Le plus cancre des lycéens vous expliquerait cela. Le fait même de ne pas faire de politique est une action politique!

Alors, une association  qui obtient des résultats, voit le nombre de ses adhérents augmenter régulièrement,, interpelle forcément les politiques et les médias: et lorsqu'on sait que la majorité des membres de son bureau ont des fonctions au parti radical, partenaire de l'UMP et que le Président et la vice Présidente sont conseillers municipaux d'opposition on peut effectivement s'interroger sur les dessous politiques de cette assoc.

Des dessous justement, il n'y en a pas.

A Clermont-Avant-Tout il n'y a pas de pseudos, pas de prête-nom: nous avançons tous à visage découvert.

Notre succes auprès de la population tient certainement à notre conception de la politique: vivre, travailler avec et au milieu de nos concitoyens; faire passer leur intéret avant tout autre préoccupation.

Pourquoi certains d'entre nous sont-ils au parti radical? pour les valeurs d'humanisme, découte et de liberté qui sont les siennes et qui font qu'on s'y sent bien. Et puis notre bonne ville de clermont-Ferrand n'est elle pas , de mémoire d'homme, une cité de tradition radicale?

Allons, réjouissons nous! On ne critique bien que ce que l'on aime!

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 10:53
Les HARKIS ?  Beaucoup, et même des proches, me demandent pourquoi je défend leur cause alors que la situation des immigrés est au coeur des préoccupations des politiques aujourd'hui.
 
 
 
Et bien, justement, parce que ce ne sont pas des immigrés et que leur drame constitue l'une des pages les plus noires, avec la collaboration sous l'occupation ou l'affaire Dreyfus, de notre histoire contemporaine !
 
Pourquoi en parler maintenant, parce que la troisième génération de ces français rapatriés de notre ex-département d'Algérie réclame justice . Ces fils et petits fils ou filles de Harkis ne comprennent pas l'ostracisme dont ils font l'objet, pour quoi  cette France dont ils se réclame tarde tant à accomplir les prommesses qu"elle a faites à leurs parents il y a 60 ans.
Il ne veulent pas, ils ne veulent plus être assimilés aus immigrés d'Afrique du nord et d'ailleurs avec lesquels ils n'ont aucun point commun et estime  n'être pas concernés par le débat actuel sur l'immigration, choisie ou non !
 
Une petite leçon d'histoire s"impose pour comprendre...au delà de ce qui est aujourd'hui, médiatiquement et politiquement correct
 
Souvenez vous ! 1962, les évènements d'Algérie... De Gaulle est au pouvoir. Les accords d'Evian viennent de mettre fin à dix ans de combats en Algérie. Depuis quelques années, les appelés du contingent se battent aux cotés de l'armée régulière contre les fellouzes.
Nos médias et nos hommes politiques traduisenent le ras le bol d'une situation de guerre qui ne dit pas son nom..
 
 
 
 
Notre gauche, encore très inféodée à Moscou stigmatise notre armée et la colonisation: et les amis des USA s'agitent eux aussi pour nous faire lacher ce département d'Afrique du Nord. En réalité ces deux superpuissance lorgnent sans vergogne sur les richesses du sous sol algérien.
Nous sortions de la guerre d'indochine ou nous avions tout perdu, même l'honneur (pas celui de l'armée, celui de la classe politique...).
 
L'annonce de la paix a été un soulagement, mélé d'amertume.
 
Et oui, en 62 nous étions tous Gaullistes! DE Gaulle qui avait su tenir la dragée haute aux américains, s'imposer sur la scène internationale et était le héros tout récent de la libération de la france ne pouvait avoir tort! Et puis les évènements d'Alger, Lagaillarde, le "quarteron de généraux", l'OAS avaient préparé l'opinion publique métropolitaine, même si, nous les jeunes, étions également fascinés par les  "exploits des commandos "delta" et des paras dissidents...
 
 
 
A mon souvenir, le rapatriement des pieds noirs n'a pas fait grand bruit et, de harkis, nous ne connaissions que celui qui avait atterri dans notre village, vivait de petits boulots journaliers et avait été consacré le rois du méchoui de la fête des pompiers.
 
 
Ce n'est que quelques années plus tard,  que l'évacuation, en catastrophe, de l'algérie a été connue du plus grand nombre d'entre nous (il n'y avait pas internet à l'époque...) et le voile pudique posé sur la question harkie enfin légèrement soulevé.
 
Qui étaient donc ces Harkis!
 

les harkis, les premières harkas sont constituées en avril 1956. Le terme harka est antérieur à la colonisation. Il signifie, en arabe, mouvement. Les premières harkas de la guerre d'Algérie, sont constituées en 1955 dans la région d'Arris (dans les Aurès) par l'ethnologue Jean Servier. En avril 1956, une circulaire du ministre-résident Lacoste fixa les règles de création, d'organisation et d'armement des harkas, "formations temporaires dont la mission est de participer aux opérations de maintien de l'ordre". Elles étaient rattachées à une unité régulière. (source Coalition Harkis)

 

En  1961 ils étaient 250 00 engagés aux cotés de l'armée régulière et on estime à 150 000 le nombre d'entre eux qui ont été massacrés, aussitot désarmés et ,souvent, sous le regard de notre armée "impuissante sur ordre"
 
 
Le gouvernement d'alors n'avait autorisé qu'un faible contingent de rapatriement des "supplétifs" et, si bon nombre d'officiers n'avaient pas désobéi à leur hiérachie ,le nombre des exécutions sommaires aurait été encore plus grand.
 
150 000 français de souche nord africaine exterminés en quelques mois et leurs proches mis en camps de réducation ou plus simplement portés disparus cela s'appelle un génocide et pendant ce temps en métropole personne ne pipait mot.
 
Les quelques 4 ou 6 000, qui ont pu s'échapper avec la complicité de leurs officiers ,ont été regroupés en France dans des camps, rivesalte, Bourg lastic etc... dans des conditions de vie effroyables et considérés comme des sous hommes.
 
 
Bien sur le gouvernement a voté des aides, des indemnités, un statut particulier pour cette population nouvelle embarrassante et envers laquelle on avait un peu mauvaise conscience. Tout cela s'est mis en place avec réticence et beaucoup de retard. Et puis, il est tellement confortable d'écouter les sirènes qui
nous serinent à longueur de journée que les Harkis sont des traîtres!
 
 
 
 
Le problème, aujourd'hui, c'est que les Harkis sont toujours là!  Des anciens, plus beaucoup, mais leurs enfants, leurs petits enfants réclament justice et, eux, ils ne sont pas déracinés ni incultes comme certains de leurs pères et mères.
Ils demandent peu de chose, si ce n'est le respect des promesses.
La loi récente du 23 février 2005 vient rétablir ces droits et cette reconnaissance des Harkis
 
"Les Harkis se sont battus pendant quarante-trois ans pour qu'enfin la France reconnaisse les sacrifices qu'ils ont consentis pour elle et pour qu'elle esquisse une digne réparation des préjudices qu'ils en ont subis en retour. Ils ont obtenu satisfaction avec le vote de la loi du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés.
Pour imparfaite qu'elle soit, cette loi est dorénavant notre patrimoine et celui de tous les Rapatriés.
A ceux qui voudraient nous en dépouiller sous des prétextes spécieux, nous disons que nous ne nous laisserons pas faire.
Aux élus de tous bords qui ont porté, défendu, voté et préservé cette loi, nous marquons notre reconnaissance et leur disons que nous serons toujours derrière eux." (source
Abdelkader Hamiche )
 
Hélas cette loi est en train d'être amputée de son essence même, par le biais d'amendements qui satisfont les souhaits des lobbies "bien-pensants"de gauche.
 
Pire! un malsain amalgame est entretenu entre harkis et immigrés.On peut être surpis de voir qu"aucun Haki n'ait porté plainte pour discrimination raciale, de se voir ainsi, encore et toujours considérés comme nords africains et islamistes!
 
Il faut, aujourd'hui balayer, définitivement un mensonge consensuel.Les Harkis n'ont rien à voir avec les collabos sous l'occupation allemande. Il faut en finir avec cette auto-flagellation à bon compte!
 
Avant 1962 il n'y avait pas d'état, pas de patrie algérienne.
Lorsque nous avons conquis ces territoires, la côte était aux mains des barbaresques qui menaçaient la sécurité de la méditerranée. La population native avait depuis longtemps été éradiquée ou refoulée vers les terres arides de l'intérieur.
La colonisation a mis en valeur le territoire et fait revenir une population rassurée.(pour faire court).
La rebellion de quelques chefs tribaux a été le seul ferment de cette soit-disant guerre d'Algérie, alimenté il est vrai par le lobbie de l'étranger, interessé au plus haut point par les richesse du département.
 
A la veille des accords d'Evian  "Un rapport compte210 000 Harkis pour 60 000 Fellaghas et, au passage, fait litière du mythe du "peuple algérien tout entier derrière le FLN". (source Abdelkader Hamiche)"...."On disait que la seule katiba constituée encore, était la 312 dans les environs de Bougie et qui ne sortait plus......Aussi, je rigole quand je vois maintenant dire que la "trahison" d'Algérie (je ne peux dire la guerre) c'était Européens contre Musulmans. De qui se moque-t-on ? Sur les 500.000 hommes sur le terrain, plus du 1/3 étaient Nord Africains de souche. (source Pierre Barisain-Monrose)"
"....

De plus et contrairement aux autres « vraies guerres », on ne relève aucune « bataille notoire et notable » engageant, deux armées régulières, dans des « hostilités frontales », ce qui corrobore l?usurpation de cette « sémantique galvaudée » et, au service, désormais, du FLN et de sa propagande anti-harkis et anti-français.

 

l est plus que temps de stopper, cette « falsification de l?histoire » entretenue, par ces « anachronismes révisionnistes et négationnistes », laissant supposer, à tort, que, par un beau matin de novembre 1954, il existait un Peuple algérien (représenté par le FLN) qui aurait déclaré, dans sa majorité, la guerre à la France  ! Mais, de qui se moque-t-on Mesdames et Messieurs les historiens au service de la propagande flniste et marxiste source. (Harkis.info et Coalition harkis)

 

Alors il faut faire quelque chose!

Il faut en finir avec cette question des Harkis, reconnaître leur role de héros et de victimes. Solder la dette d'honneur et financière de la France à leur égard . Ils n'en demandent pas plus. Question intégration et plan de carrière ils se débrouillent très bien tous seuls, ni plus ni moins que bon nombre français, dits de souche (est ce que ça existe vraiment des français de souche, et quelle est la date fixée pour l'enracinement légal de cette souche?...)

On peut s'estimer  heureux que les Harkis n'aient pas été récupérés par la mouvance islamiste: c'est bien la preuve qu'ils font passer leur attachement à la république, à leur pays, la France, avant la satisfaction de leurs revendications. Alors ne poussons pas le bouchon trop loin!

Messieurs les politiques, mes amis et les autres, prenez des engagements fermes de régler cette injustice, en une mandature: promettez-le et faites le!

(Sources: Harkis info - Coalition harki - AJJIR - Harkis.Org)

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 19:26

Amid TOUALBIA webmaster du site http://www.harkis.org/   fait l’objet d’une plainte déposée Par Messaoud BENYOUCEF, Arrivé en France en 1994, auteur d’une pièce de théâtre au contenu pour le moins discutable et qui fait, lui-aussi, l’objet de poursuites pénales, notamment, de la part d’AJIR France pour les Harkis et ses différents partenaires,  au regard des ses écrits douteux et diffamatoires).

 

 

 

 

En effet, la pièce du sieur Messaoud BENYOUCEF,  montée avec Claude-Alice PEYROTTE

 

 

 

 

 

 

(metteur en scène) et tirée de son livre « Le Nom du Père ». est construite autour d’un seul argument   « la généalogie de la trahison », à savoir, le harki (considéré comme un traître par le FLN et leurs porteurs de valises et d’idéologie) engendrera, inévitablement, un « fils traître par hérédité » et ainsi de suite ( ?).

 

 

 

 

 

 

Inutile de dire que cette approche pour le moins déformée de la vérité historique a rendu nos amis Harkis furieux et écœurés et ils ne sont pas les seuls ! 

« …Monsieur BENYOUCEF est chargé de Mission aux Relations avec l’Education Nationale (secteur danse), près le Ministère de la Culture et de la Communication , à la Direction de la Musique , de la Danse , du Théâtre et des Spectacles… » nous dit Khader Moulfi dans son édito indigné du site http://coalition-harkis.com  et plus loin il fulmine à juste titre « «les harkis n’étant pas des traîtres n’ont pas pu engendrer de traîtres » mais, qu’en revanche : « les corrompus criminels du FLN ont pondu des corrompus criminels flnistes » car, en l’espèce, il existe, apparemment, une « généalogie avérée de la corruption et du crime » qui se trouve de l’autre côté de la Méditerranée et peu importe si certains « illuminés nationalistes et endoctrinés » pensent, encore, que l’Algérie serait un pays démocratique et indépendant depuis 1962 (laissez-moi rire) !!! … » »

Enfin, l’important aujourd’hui c’est qu’un courageux Français Harki est poursuivi pour injures déposées sur le site associatif qu’il administre bénévolement.

Le « corbeau » n’a pas été identifié, pour l'instant, par le juge d’instruction et, rien ne prouve que ce soit un RONA … pourquoi pas un raciste anti-harkis ?

 

 

 

Bien entendu, la Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis soutiendra, sans limites, Amid TOUALBIA et son site (harkis.org) et, nous lançons un appel à la mobilisation sous toutes ses formes, à partir d’aujourd’hui, afin d’envisager des actions en ce sens, le cas échéant, pour la rentrée.

Avec mes maigres moyens je soutiens aussi Amid TOUALBIA et j’engage mes amis à le soutenir et à l’aider à sortir de ce guêpier ou il s’est fait, de toute évidence, piéger. Le but de la manœuvre est tellement évident : enlever la parole aux Harkis en essayant de les chasser d’internet formidable outil qui leur donne enfin la tribune qui leur a été refusée depuis près de 50 ans.

Amid TOUALBIA  est convoqué devant le juge au palais de justice d’Angoulême le Jeudi 7 septembre 2006, il y aura du monde pour l’accompagner et le soutenir !

Madame  ROUQUIER-LAFITTE, Vice-présidente, chargée de l'instruction, près le Tribunal de Grande Instance d'Angoulême, nous vous faisons confiance pour faire cesser cette tragi-comédie : ne vous prêtez pas à ce pseudo et inavouable règlement de compte et redonnez leur liberté d’expression aux harkis !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 19:38

La Montagne d'aujourd'hui consacre un important article au jet d'eau de Jaude.

L'article, qui se veut objectif, donne la parole aussi bien aux services municipaux qu'aux concepteurs de la fontaine incriminée.

Jean Max Llorca (créateur) se déclare bouleversé par les accidents et ne comprend pas. Il a appelé les nombreuses villes qui utilisent ses fontaines pour vérifier qu"elles n'ont eu aucun accident de ce type.

De son coté, la direction des services techniques signale qu'à la mairie on s'était bien un peu inquiété des problèmes éventuels de sécurité que pouvait poser ce geyser, "mais Jean pierre Lorca avait balayé ces inquiétudes en affirmant dans un courrier, qu'il n'y avait jamais eu d'accidents; qu'un enfant pouvait même s'assoire sur un des jets d'eau...."  (dixit La Montagne) . L'article précise que la Mairie a mis à l'abri cette fameuse lettre bien sur ! (certainement pour, selon l'espression consacrée, valoir ce que de droit.!)

Jean Max Llorca rétorque qu'il a été désaissi de la partie construction et mise en oeuvre de la dite fontaine, sous-entendant ainsi que ses prescriptions n'ont peut être pas été suivies à la lettre...Il ne comprend pas que "la montée en puissance qui devait se faire doucement, lentement, progressivement, le temps que les gens comprennent l'imminence de l'évènement, s'éloignent de la fontaine..." n'ait pas laissé le temps aux jeunes filles de se rendre compte du danger et de s'y soustraire!

Alain Marguerit, l'architecte de la place de jaude, avoue, dans le même article, ne pas comprendre comment un tel accident a pu se produire.

Dans un article connexe, intitulé "Pas de règles de sécurité pour les fontaines",  La montagne donne un complément et un élément d'explication:

La législation serait quasi muette en matière de sécurité des fontaines et la juris-prudence idem.De plus personne n'aurait pensé que quelqu'un puisse trouver une autre utilité qu'esthétique à une fontaine ! (personne? si, moi ! Car je pense qu'une fontaine, c'est fait pour donner de la fraicheur, de l'eau et pas uniquement pour faire beau !)

Une belle empoignade se profile à l'horizon avec peut être bien un procès géant qui risque fort d'empoisonner les prochains mois, voir les prochaines années.

A voir le nombre et l'importance des parapluies qui commencent à s'ouvrir spontanément autour du fameux jet d'eau, on peut penser que beaucoup commencent à se sentir mal à l'aise dans cette affaire.

Au fait, comment vont les jeunes filles blessées?

 

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 00:12

Le Figaro.fr dans son édition du 16 juillet publie un billet intitulé "Comment Sarkosy attire les ministres à lui"

Notre régional de l'étape, Brice Hortefeux, s'y taille la part du Lion...

"...Au coeur de cette nouvelle géographie des ralliements à Nicolas Sarkozy se tient le ministre délégué aux Collectivités territoriales, Brice Hortefeux. «Je suis là pour permettre à chacun d'évoluer sans perdre la face», explique cet ami de toujours du ministre de l'Intérieur. Devenu ministre l'an dernier, il a désormais la légitimité pour être un interlocuteur. C'est ainsi qu'il a «traité» le ralliement de Michel Barnier, «toujours soucieux de l'étiquette», ou qu'il entretient les meilleures relations avec le ministre des Finances, Thierry Breton, «qui est bien avec tout le monde et encore mieux avec celui qui est en mesure de gagner», ironise-t-on au ministère de l'Intérieur. «Je peux voir les adversaires de Nicolas, personne ne m'accusera de le trahir. Mon engagement à ses côtés est insoupçonnable, je peux donc pratiquer l'ouverture», ajoute encore Brice Hortefeux. Selon lui, les convertis de ces derniers mois ne sont pas encore des «ralliés de la dernière heure». Auront droit à cette étiquette ceux qui franchiront le pas «après l'été...».

Extrait sans commentaires, tant le ministre des collectivités territoriales  y apparait comme le personnage incontournable de la prochaine campagne électorale et, par voie de conséquence, comme le maître du jeu de ce qui va se passer en Auvergne et à Clermont Ferrand . Localement des signes forts, sinon de ralliement, du moins de rapprochement sont déjà perceptibles. Des ralliements, négociés, pour certains, en début d'année sont annoncés pour début Septembre...

Gageons qu'au fil des mois, les choses vont s'éclaircir et que nombreux seront ceux qui voudront recevoir l'adoubement du probable futur patron de Clermont Ferrand.

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 09:46
Les jets d’eau de Jaude appelés “fontaines" deviennent sujets à polémique et, même, parait il à procédure judiciaire.
 
Depuis une quinzaine de jours, les témoignages affluent sur la dangerosité du grand jet d’eau situé devant le centre jaude, ainsi que les témoignages d’hospitalisation de jeunes filles qui voulant par jeu se rafraichir auraient pour certaines subi des dégâts corporels irréversibles
 
J’ai voulu me rendre compte de visu et suis allé, Lundi après midi, sur place, malgré ma réticence à m’aventurer sur ce gigantesque panneau solaire de granit reconstitué.
 
Réticence bien justifiée, car à l’exception des deux terrasses de bistrot à peu près ombragées, le reste du fameux espace minéral de la place de Jaude ne permettait pas d’y flâner sans de graves dommages physique et une rapide déshydratation.
J’ai vu donc cette fameuse fontaine monumentale entourée de barrières provisoire avec panneau dissuasif et un jet réduit au minimum.
 
Cette mesure élémentaire de précaution confirme bien qu’il y a eu problèmes.
 
De la je me suis rendu sur internet et ai trouvé un début d’explication sur le blog de cyberbougnat (toujours à la pointe de l’info),
 
"...Depuis la fin de la semaine dernière des barrières cerclent le jet monumental placé devant le Centre Jaude. J’avais d’abord pensé à une mesure pour éviter que les gamins jouent dedans. Mais c’est en fait suite à un accident, une jeune fille ayant été blessé à l’appareil génital. La Mairie étudie maintenant des solutions pour éviter ce genre de soucis..."
(image cyberbougnat)
 
Sur radio RVA    
"...Avec la chaleur les points d’eau sont très recherchés, mais ils sont parfois dangereux. A Clermont Ferrand une adolescente de 15 ans qui s’amusait place de Jaude a été blessée. C’est quand elle traversait la puissante fontaine qui projette un jet d’eau de 17 mètres de haut que l’accident a eu lieu. Les parents de la jeune fille auraient déposé une plainte.13/07/2006 à 15h09 - Elise Merle..."
 
La Montagne en a également parlé, il y a quelques jours…
 
Alors qu’en est-il exactement ? Quel est le nombre réel d’accidents ? De quel ordre sont-ils ?
Hormis une fragile barrière provisoire, qu’est il prévu pour solutionner ce problème ou remplacer cette « fontaine » ?
 
Cette place qui devait être si attractive était bien vide ce lundi après midi.
 
Les quelques touristes courageux rasaient les murs et s’agglutinaient sur les deux terrasses bistrotières, se demandant bien ce qu’ils étaient venu chercher dans cette fournaise désertique.
Pas d’ombre, pas d’animations, quelque jets d’eau faméliques… Si encore, il y avait un de ces marchés, hauts en couleurs, comme dans le midi, m’a dit un toulousain de passage
 
Pourquoi, sur cette place de Jaude, qui est manifestement inutilisable par temps de canicule, dont le caractère minéral accentue l’effet de fournaise, n’y avoir pas installé un deuxième grand sable-show qui aurait le mérite de créer de l’animation et d’être accessible, aisément, aux habitants du centre ville (et oui ! il y en a, et qui votent et ….beaucoup de personnes âgées à mobilité réduite qui apprécieraient bien un peu de fraicheur près de chez elles…) ?
...Et pourquoi pas, en complément, un grand marché de "plein vent" permanent tout l'été...?
 
Ne voilà t’il pas une bonne idée pour l’an prochain, messieurs les élus ?
 
Et puis, de grâce, demandez à vos architectes de penser un peu plus aux usagers et un peu moins à flatter leur égo et leurs critères esthétiques bien discutables (pour certains d'entre nous) !
Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 08:07

Ce mois ci, le magasine Modergnat sous le titre "La dentelle 2007-20013" propose un article consistant sur le nouveau découpage des zones PAT, véritable travail de dentelle qui a necessité de nombreuses heures de discussion et d'élaboration de la part du Ministre Brice Hortefeux et du préfet de Région, Jean michel Bérard avec les élus locaux.

A ces derniers, les élus, d'attirer de nouveaux investisseurs et entreprises qui pourront bénéficier d'aides de 15% à 35% du montant de leurs investissements.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
13 juillet 2006 4 13 /07 /juillet /2006 11:15

Dans toute société d'hommes, aussi démocratique, aussi ydillique soit-elle, il y a toujours une règle, une frontière à ne pas transgresser; faute de quoi, les fondements même de cette société seraient remis en cause voir en danger.

Ainsi la société, en cas d'agression, doit elle sanctionner vite et fort, sous peine d'enlever toute crédibilité à ses propres valeurs et, même, de disparaître!

De même chaque individu a ses règles de vie et de morale, et si ces dernières sont très proches de ce que la société environnement considère comme l'idéal, l'individu en question est cité en exemple à suivre...

Cet individu dans nos pays occidentaux et démocratiques fait confiance à l'institution pour le protéger.

Mais si, malgrè cet état de perfection et de bonnheur social, l'individu est attaqué dans sa personne il lui est reconnu lecdroit de légitime défense et celui d'avoir une réponse appropriée à l'agression propre à faire cesser celle ci.

C'est ce qui différencie l'homme du mouiton: pouvoir dire Non!...stop!

Les Médias ne cessent de jaser sur le geste de Zinédine Zidane lors de ce match de finale de coupe du monde de foot ball contre l'Italie!

Zidane, bien bon, s'en explique aujourd'hui, s'excuse mais ne regrette rien!

Sur la vidéo on voit bien le joueur Italien le retenir par le maillot puis le poursuivre de ses invectives, Zidane lui répondant l'air excédé et sans se retournet par deux fois, jusqu'au "coup de boule" (Dans le thorax et pas dans la tête, ce qui montre une certaine retenue...)

L'attitude du joueur italien a été à l'image de celle de la plupart de ses compatriotes, lors de ce match....Essayer de faire pénaliser les Français, ou tout au moins les déstabiliser...Ce qui a été une réussite si l'on s'en rapporte au fameux coup de boule!

Nous serions tentés de dire que cette coupe du monde a été celle de la triche et du concours de garnements sournois jouant à pas, vu pas pris

Pour en revenir au geste de Zizou, plutot qu'à une mauvaise image pour la jeunesse, je dirais, au contraire, que c'est le bon exemple à montrer à suivre!

La gentillesse, le fair play, l'éthique, n'ont de valeur que si on leur fixe des limites, celle qu'il ne fazut pas dépasser.

Il est un moment ou il faut faire comprendre à un agresseur par le seul langage qu'il comprenne qu'il faut cesse!.

C'est l'école de la vie, de la vraie vie, celle ou "tout le monde, il est pas beau et gentil"

Zizou, a donné une belle leçon aux enfants, en leur montrant que parfois, il faut prendre' ses responsabilité et dire non de façon appropriée, si on veut être compris.

Alors, oui, Zidane a été un exemple pour notre jeunesse; il l'est toujours et cette "fin de carrière", valide, à l'excellence, tout l'ensemble!

Il a montré à tous qu'il fallait défendre avec force ce à quoi l'on tient et que la vie ne se réduit pas à une image d'épinal et que la liberté de chacun commence vraiment là ou s'errête celle des autres!

Alors, OUI ZIZOU,  tu as montré dans toute ta carrière et, surtout dans ton "dernier" match, ce que doit être un homme, un vrai ! ... Courageux, respectueux des autres, mais aussi, capable de défendre par la force, si besoin, ce qui est tout ta vie!

Merci Zizou

 

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 08:22

Un évènement parisien passé inaperçu dans notre Landerneau clermontois va faire des remous, croyez moi !

D'après l'édition du Monde fr d'hier, une centaine de personnalités ont crée le club "La Diagonale" qui a tenu sa première réunion publique à Paris aux Bains-douches, en présence (je n'ose pas dire, sous la houlette ...) de Brice hortefeux.

Parmi les noms cités Max Gallo , Jacques Attali,  Edouard Cissé, Pascal Sevran , Patrick Rojoelina, Philippe Sauvannet et ....l'avocat Jean-Gilles Portejoie

Les fondateurs et premiers sympathisants de ce mouvement fort d'une centaine de membres ont exprimé leur attente d'un "changement".

Les voilà estampillés "sarkozystes de gauche"

L'une d'entre eux, Véronique Vasseur a déclaré: On peut être de droite en ayant des idées sociales et humanistes. La gauche n'a pas le monopole de la bien-pensance. Lorsque j'annonce que je suis pour Nicolas Sarkozy, on me traite de réac et de facho. J'en ai marre !"

Surprenant ! Non !

notre ministre, Brice Hortefeux, candidat déclaré à la magistrature suprême clermontoise, vient de marquer un sacré point !

Les prétendants qui faisaient les yeux doux à GJ Portejoie, vont devoir tirer d'autres plans sur la comête. Ils devraient pourtant savoir que notre avocat n'a pas l'habitude de jouer perdant !

lien vers l'article:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-791649,0.html"

Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 juillet 2006 3 05 /07 /juillet /2006 10:36

Nicole Moissinac, présidente de la fédération radicale d'Auvergne, a son franc parler et je ne peux résister au plaisir de vous faire partager la totalité de son dernier billet

J'en profite pour vous donner la nouvelle adresse (en attendant la redirection automatique) des blogs de Clermont Avant Tout et d'Auvergne radicale

Le billet de Nicole Moissinac..............

DESEPERATES POLITIC WIVES

Pas forcément accro au foot, je zappe à la recherche d'une petite heure de télé sympa,.

Je tombe sur "Desesperates housewives"...Un concentré de nunucheries avec en plus une voix off, si jamais on ne comprenait pas tout !!!

Au bout de 10 mns, j'ai décroché et suis partie dans mes pensées.

Suite à notre réunion de samedi et un article presse, j'ai du rencontré aujourd'hui au moins 5 personnes qui m'ont demandé: " alors, tu te présentes à quoi, législatives ou municipales ?"

Cette question me met un peu mal à l'aise, ces jours-ci.

En effet, j'ai la sensation d'avoir de l'énergie et des idées à mettre au service de la collectivité, en toute humilité cependant.

Je m'investis depuis une dizaine d'années maintenant dans des groupes de réflexion (Assoc.Femmes Leaders, CGPME,) Conseil Municipal , UMP et maintenant Parti Radical."

Au moment de prendre le top départ pour mettre tout cela en musique et impulser une équipe, j'ai un peu la sensation d'avoir les starting-blocks comme  verrouillés : desesperate politicwive.

Un étrange sensation de ne pas maitriser grand chose et d'avoir peu d'emprise sur les évènements et décisions, si minimes soient-ils .

Faire de la politique n'est pas à la portée de tout le monde,dommage.

Le profil idéal : - ne pas avoir besoin de travailler pour avoir suffisamment de temps

                      - ou bien avoir un job qui vous permette de vous mettre en disponibilité un temps  donné et retrouver votre poste ensuite

                       -avoir suffisamment d'argent pour financer votre campagne

                       -ou bien etre investi par le Parti qui voudra bien vous financer

Pas facile de foncer avec toutes ces conditions.

On finit par comprendre pourquoi nos élus sont soit retraités, soit fonctionnaires et pourquoi la Droite qui rassemble plus de chefs d'entreprise ou indépendants divers, a du mal à s'investir.

Je ne trouve pas cela très démocratique et cela ne permet pas d'avoir des élus représentant la société dans sa pluralité.

Une collectivité, c'est une entreprise à gérer avec une recherche permanente d'évolution (sinon regression).L'évolution et l'adaptation au Monde qui court passe par des réformes plus ou moins profondes.

Toute réforme est un risque qui va avec l'esprit d'entreprise . On l'a ou on l'a pas... 

Mon esprit radical me fait aspirer à une mixité sociale , en politique comme dans la vie.

Je ne suis pas du genre à baisser les bras mais plutot à relever les défis.

Mais là, j'admets  etre obligée d'attendre, attendre quoi ?

-que l'ordre établi me fasse une place

-ou bien jouer les out-siders et l' assumer.

J e me donne encore quelques temps mais j'avoue que je trépigne un peu.

                     

A bientot

Nicole Moissinac

 
publié par Nicole MOISSINAC dans: nicolemoissinacblog
Repost 0
Published by Jean Noël Delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents