Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 16:13

A défaut de politique ...?

Et oui à Clermont, la rentrée politique se fait attendre et cela va certainement durer jusqu'au lancement des cantonales.

Ce n'est pas qu'il ne se passe rien,, mais tout est off ... à droite comme à gauche...les grandes manoeuvres quoi...

Alors, en attendant, un peu de business pour la croûte, avant de renter à nouveau dans le cycle infernal des élections

Justement nos politiques devraient faire un pett tour  par  ici , car j'ai trouvé tout ce dont ils ont besoin pour prévoir la meilleure stratégie, les bonnes invocations, les endroits où il est le plus profitable d'aller se ressourcer pour être "les meilleurs" ...  en compagnie de Louis Pauwels qui avait dirigée, en son temps, la collection "Bibliothèque de l'irrationnel et des grand mystères chez CELT.

livre2

Livre4

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 17:05

 

Le récent Congrès du PS n’aura pas amené d’éclaircissements sur la ligne politique à venir de ce parti.


 index.jpg Les attaques anti gouvernementales se sont renforcées dans le qualificatif, l’adjectif et les attaques personnelles, lesquelles s’en sont prises surtout à Nicolas Sarkozy.

Plutôt que des critiques précises on a surtout entendu des épithètes peu flatteuses.


Bien sur, les récents efforts du gouvernement en matière de sécurité ont été cloués au pilori avec la même outrance qualificative, les ténors socialistes se gardant bien d’argumenter et préférant hurler sur une politique « à vomir » .


Il faut remonter à la IIIème République pour entendre de telles envolées incantatoires … et de telles imprécations….


Car il s’agit bien d’imprécations rituéliques comme une gigantesque partie de vaudou… un exorcisme…


A défaut de pouvoir construire un projet politique et de savoir rassembler ses militants, notre PS est tout doucettement en train de devenir une religion avec ses adeptes, qu’il convient de fanatiser en diabolisant ceux qui ne font pas partie de la nouvelle église !


Imprécations … Fanatisme…. Linchage

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 12:05

 

impots-image.jpg    Le dégraissage des grandes administrations est toujours en cours, chacun sait cela et, parmi les fonctionnaires concernés, ceux relevant des services fiscaux sont de ceux qui attirent le moins notre compassion.


Collecteurs de la taille et de la gabelle pour un état vorace, hantise des petits commerçants, les fonctionnaires de Bercy ont une côte d'amour proche du zéro absolu..


Ce matin je me suis rendu à une invitation comminatoire du service des impôts de ma bonne ville.


Il faut dire, sans m'étendre plus, que ma situation fiscale était un tantinet en vrac, un peu par négligence, beaucoup par le contexte économique ou par des considérations plus personnelles..

J'avais beaucoup tardé à "prendre le taureau par les cornes" et me suis donc rendu à cette invitation, qui est de celles qu'on ne peut refuser, les tripes nouées, m'attendant à me trouver au milieu d'une légion de polyvalents prêts à me soumettre sadiquement à la "Question"...


Et bien, non ! Je fus reçu fort civilement et, en deux coups de cuiller à pot, tout s'est trouvé clarifié, simplifié et régularisé.

Ecoute, compétence et ... Sourire en prime   Un vrai rayon de soleil dans la grisaille quotidienne...

 

Alors, chers amis politiques, dégraissez la fonction publique si vous voulez, mais, de grâce, ne  "touchez pas à MES fonctionnaires des impôts" car si j'avais du régler mon embrouillamini fiscal avec une plateforme vocale installée en Tunisie ou en Corée, je ne m'en serais pas sorti !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 10:00

 Les récentes mesures d'expulsion à l'égard des roms provoquent le tollé à gauche erom_village_8_m.jpgt ...le vatican s'en indigne, même s'l ne couvre pas officiellement les propos d'un prêtre français qui prie pour obtenir le décès de Nicolas Sarkozy.

 


Que la gauche enfourche ce cheval de bataille n'est pas étonnant, à défaut de programme politique pour occuper militants et médias, mais que  le vatican se mèle ainsi des affaires intérieures de la fille ainée de l'église, cela dépasse l'entendement des républicains que nous sommes!


A notre connaissance, il n'y a pas d'acte de barbarie envers cette communauté rom; certains repartent chez eux, certes, mais  avec un viatique et pourronjt revenir quand ils le voudront.

 

Notre Saint père manque t'il de causes à défendre ou bien a t'il, lui aussi, besoin de communiquer et donner du grain à moudre à ses ouailles?


Car de quoi s'agit il?

Donner un coup d'arret à une arrivée massive de roms en provenance des pays de l'est européen, lesquels  viennent chez nous chercher une meilleur qualité de vie et bénéficier d'un système social plus favorable que celui de leur pays d'origine...

En fait de qualité de vie, ils se retrouvent dans de nouveaux bidonvilles indignes et envahissent nos trottoirs pour faire la manche, nos institutions sociales, bien que les meilleures d'Europe, étant exangues et bien incapables d'absorber toute la misère de l'Europe.


L'amalgame, car il y a amalgame, chez tous ces gens qui, de la gauche au vatican en passant par les média, hurlent au crime humanitaire, consite à confondre les roms nouveaux arrivants avec la communauté des gens du voyage qui, pour la plupart, sont gitans, tziganes, manouches etc...*


django.jpg Quoi qu'on en dise, ces derniers sont depuis plusieurs génération en France et nos lois leur permettent d'y  "voyager". La plupart d'entre  ont un lieu d'ancrage, une carte d'identité paient des impot travaillent et ne font jamais la manche.

Certains ont une notion de la propriété d'autrui que nous ne partageons pas toujours, mais ce n'est qu'une minorité et la délinquance que l'on relève dans cettre branche de la communauté française n'est pas plus élevée que dans les autres.

Là ou le bât blesse parfois, c'est par le manque d'aires d'accueil mise à leur disposition par les municipalités (et celles gauches ne sont pas les dernières à renacler devant l'obligation légale).

Donc "nos voyageurs à nous" n'ont rien à voir avec les disposition actuelles du gouvernement envers les roms, comme aimeraient bien nous le faire croire les sempiternels pourfendeurs de moulins à vents.


Enfin ..., il faudra bien, un jour, que quelqu'un nous explique pourquoi les citoyens des pays européens de l'est peuvent venir librement en France mais n'ont pas le droit d'y travailler, comme cela à été martelé dans les médias ces derniers jours, et pourquoi ceux des autres pays du monde, par exemple de l'Afrique, n'ont pas le droit d'y immigrer mais peuvent y travailler et payer des impots ?

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 08:37

250px-Africa_-orthographic_projection-.svg-copie-1.png Dans « l’Atelier des médias », l’Afrique fait l’objet de nombreux articles et émissions web radio

Les thèmes récurrents portent sur son indépendance économique, au travers de l’évolution politique des états qui la composent, sur les diverses approches et tentatives d’un fédéralisme africain et donc sur la maturité des élites.

L’indépendance toute neuve de ces pays (30 ou 40 ans, au regard de l’Histoire, c’est peu) ne s’est pas faite sans heurts et aujourd’hui encore de nombreux conflits fratricides engendrent malheurs, désolation et génocides, mais ces conflits, s’ils ne perdent rien en violence ont changé d’aspect ; au lieu de soubresauts à coloration ethnique pour le contrôle des territoires les plus riches en matières premières, ils évoluent vers des affrontements à forte motivation religieuse et, bien sur, toujours ethniques.

L’Europe y a perdu sa place prépondérante d’anciens colonisateurs et, après une quarantaine d’années d’influence Russe ou américaine, ce sont, à présent, les chinois et les puissances du golf qui s’y implantent sérieusement…

Ces luttes d’influences à motivation économique se heurtent cependant à un phénomène nouveau, la prise de conscience d’une identité africaine des états concernés

Le temps est loin où les nouveaux gouvernants des états n’étaient qu’une poignée formée chez les anciens pays colonisateurs ; à présent les élites y sont nombreuses et sans complexes.

En dehors de l’Afrique, également, le formatage de l’opinion internationale a changé. On ne la considère plus comme une caverne d’Ali Baba sans fond, exploitable à merci et sans vergogne.

La nouvelle conception globale de l’environnement de la planète et les nouveaux modes de communication ont rapproché les hommes et les ont, bon gré, mal gré,  amenés à évoluer vers une conception « humaniste » des rapports internationaux.

L’humanité ? L’Afrique n’est elle pas le berceau ?

 La majorité des historiens et scientifiques l’affirment ; elle sera certainement aussi son avenir ou sa perte de par sa richesse en ressources physiques et humaines…

Le débat porte sur l’indépendance réelle des états africains et, le mot a été lâché, sur leur maturité qui a pour corollaire leur aptitude à se prendre en main sans le secours de pays anciens ou nouveau « coloniaux ».

La plupart des états africains, ont vu leurs frontières dessinées, il y a donc bien longtemps (et peu, au regard de l’histoire) par l’avancée des troupes de conquête sans tenir compte des royaumes ou groupes ethniques déjà existants, ni même des frontières dites naturelles.

L’indépendance a été obtenue pour certains de haute lutte et pour d’autres grâce à l’intelligence politique (ou philosophique) de certains états colonisateur qui on anticipé sur l’inéluctable.

Qu’ont laissé ces pays colonisateurs aux nouveaux états indépendants ? Un fort vernis culturel et cultuel qui s’oppose a la légitime rancœur d’avoir été exploités sans vergogne pendant deux cent ans.

Dans certains de ces nouveaux états indépendants, l’influence des anciens pays colonisateurs a été aussitôt remplacée par celle de ceux qui avaient aidé financièrement et militairement au changement. Dans les autres ce sont les anciens qui ont anticipé en aidant à l’installation de gouvernements qui leur soient favorables et éviter ainsi la main mise d’autres pays exploiteurs de ressources.

Car il s’agit bien de cela, les ressources de l’Afrique !

La grande vague d’indépendance se situe entre les années 1960 et 1980. A cette époque la guerre économique faisait déjà rage entre les pays riches. L’Europe a vu ses ex-richesses coloniales convoitées par les nouveaux riches, les USA et l’URSS (et leurs satellites)

On est passé pour certains états africains de la colonisation à la coopération et pour d’autres à une  nouvelle colonisation économique.

La majorité des nouveaux états indépendants ont eu du mal à lutter contre cette nouvelle forme d’exploitation, manquant de cadres et d’unité historique interne ; l’in fluence cultuelle des anciens ou nouveaux pays coloniaux n’a fait que rendre les choses plus difficiles. Les querelles ethniques et religieuses ont été exacerbées de l’extérieur rendant ainsi bien service à ceux qui tiraient les ficelles depuis les nouveaux pays « riches », empêchant ainsi de se constituer des états forts et indépendants.

Aujourd’hui les choses semblent évoluer et nombre d’initiatives se renforcent en vue de fédérer sur des grandes lignes les états africains ; une élite nouvelle génération est née avec une forte envie d’agir positivement ; on voit naître un sentiment nouveau d’appartenance à une identité africaine, lequel est prometteur.

Restent à juguler deux plaie la Faim et la soif !

Cela ne pourra se faire que par la solidification de ces nouveaux états et par leur indépendance … militaire. Et, lorsque ce sera fait, par remise à zéro de tous les compteurs. Compteurs économiques et historiques… Economiques, en étant en mesure de dire aux « grandes puissances » : On ne vous doit plus rien ! Voulez vous être partenaires ?

Historique, en amnistiant, dans les faits et culturellement, le passé. Le passé ancien comme ont su le faire les USA avec l’Angleterre et surtout le passé récent avec les horreurs des guerres post indépendance, qu’il faudra bien un jour aussi amnistier pour retrouver la sérénité.

Il y a donc encore du pain sur la planche et, en premier lieu il y  la nécessité pour chaque état africain de se créer une identité culturelle et politique qui ne soit pas construite sur la rancœur du passé mais sur l’enthousiasme de l’avenir

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 07:48

 ecusson-de-lempdes.jpg Dernier né sur la toile auvergnate, le blog du groupe municipal d'opposition de Lempdes, "Action pour Lempdes".


 

Affilié sur internet au groupe "Auvergne Avant Tout" d'Overblog,

Il n'était que temps pour Lempdes d'avoir une autre source d'information que le bulletin municipal, devenu un hymne à la nouvelle gouvernance socialiste de la ville.à l'instar de celui de la ville de Clermont-Ferrand.


 

 avatar-blog-1129182282-tmpphpSIPPJN En quelques jours d'existence ce nouveau blog citoyen nous en apprend de belles!


Ainsi le passé" de la ville est il gommé d'un trait par les nouveaux maîtres de la cité:

- L'ancien écusson municipal est proscrit et pourchassé partout dans la cité... un véritable autodafé du patrimoine:

- le nouveau comité de jumelage avec la ville de Hallstadt exclut et n'invite pas les aciens élus et initiateurs du projet scandalisant le maire de la ville allemande lors de la rencontre de mai 2010:

 

Alors bonne route à Action Pour Lempdes

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 09:02

Aeroport_clermont_ferrand_auvergne_2007.jpg  C'est le site TOUR HEBDO qui nous l'annonce, Chalair jette l'éponge suite à une décision du tribunal administratif qui "a mis un terme à l’attribution des lignes vers Toulouse, Marseille, Lille et Strasbourg à Chalair, pour irrégularités dans leur affectation".,


Le Préfet étant à l'origine de cette contestation de la délégation de service public, le roy René va encore hurler

 au harcèlement politique !

Peut être aurait il été judicieux avant de lancer l'appel d'offre de s'assurer auprès des services préfectoraux de la conformité de la dite opération.

Sa suffisance drapée dans son omnipotence ne s'arrète pas à ces détails futiles et s'entête à gérer la région comme il a l'habitude de gérer le PS , c'est à dire en monarque absolu.

C'est une ènième péripétie qui vient entraver une fois de plus le désenclavement de l'Auvergne et porter un nouveau coup à l'aéroport de Clermont-Aulnat qui n'en avait vraiment pas besoin.

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 11:27

 

program-de-soir-.pdf--.jpgL’association pour la nation khmer (PNK-Auvergne) se mobilise afin de financer les études de jeunes cambodgiens méritants.

Après la «période Khmers rouges », la plus grande partie de l’élite intellectuelle cambodgienne avait disparu ; de plus les structures de l’état étaient à reconstruire.

La France a fait de la reconstruction de l’état cambodgien et de l’émergence d’élites intellectuelles une de ses priorités pour la coopération.

Le PNK-Auvergne crée en 1996 est affilié au PNK France et a participé à de nombreuses actions tel un partenariat avec l’alliance Française et l’IUFM de Clermont Ferrand pour la formation de professeurs cambodgiens en matière de sciences, ainsi que des actions avec l’association « Appui du Cambodge » pour la rénovation ou la reconstruction de l’école de Pray ou le lycée de Chambac et l’enseignement su site de la microkinésithérapie par deux kinésithérapeutes auvergnats.

Le PNK-Auvergne s’est associé également à de nombreux évènements culturels organisés par le ville de Clermont-Ferrand et le Conseil Régional comme le « concours des contes en Auvergne ».

Le PNK –Auvergne a aussi lancé une opération de collecte de riz ..

La Mission prioritaire que se donne aujourd’hui le PNK-Auvergne est

le parrainage de bacheliers du lycée de Chambok, Kratie au Cambodge

Le projet a pour but d’obtenir le financement et d’accompagner les écoliers désireux de poursuivre des études supérieures en répondant aux besoins des familles les plus démunies.

Par un processus de sélection, puis de mesure et de suivi des étudiants, qui permettra à chacun d’apporter le meilleur de ses aptitudes intellectuelles et comportementales dans l’évolution de son cursus.

La traçabilité est assurée par

PNK- Auvergne

La direction du lycée de Chambak

Un interprète

Une tutrice « entremetteuse »

Ainsi l’étudiant filleul s’engage à :

Fournir un certificat de scolarité au début de chaque année

Fréquenter régulièrement les cours de l’université et étudier avec sérieux et constance pendant tout le cursus

Donner un exemplaire de ses résultats scolaires à son parrain par le biais de l’association à chaque session d’examen.

Donner de ses nouvelles, au moins une fois par mois, à mon (ma) parraine (m …ne) et à l’association PNK

        Ne demander sous aucun prétexte de finances supplémentaires à son parrain.     

           Ne pas lui demander de faciliter une venue en France avant la fin de son cursus.

Etc …

Tous les intervenants s’engagent de même à intervenir bénévolement sous le contrôle de PNK

Comme l’an passé, un gala de bienfaisance , à la rentrée permettra à tous de se rencontrer et de récolter des fonds pour les parrainages.

Dans l’attente le dossier est disponible au

04 73 30 88 72
(PNK : 23 Rue de la Boucherie - 63000 Clermont-Ferrand)
mail: PNK-auvergne@live.fr

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 18:36

A vomir !

Comment avoir une autre réaction en écoutant ou en lisant tout ce qui se dit à propos d’Eric Woerth ?

Nos médias dans leur grande majorité, emboitant le pas des imprécateurs professionnels de « gôche », notre « gôche caviar », se complaisent à appliquer le principe cher aux systèmes totalitaires : »Dites du mal…il en restera toujours quelque chose ! « 

Ce qu’en d’autres temps on a appelé l’inquisition, les pogroms, se déchaine à nouveau visant cette fois ceux qui essaient de sortir notre pays de la mélasse, en supprimant les privilèges de la nouvelle féodalité, Nicolas Sarkozy et son gouvernement.

Et pourquoi ne pas attaquer justement au moment ou la retraite par répartition est en train d’être sauvée et pérennisée, en remettant au goût du jour les vieilles peurs, les vieux fantasmes qui ont si bien servi d’alibi par le passé : les réseaux… la prétendue collusion du grand capitalisme international et du pouvoir … la prévarication supposée, induite bien évidemment comme vérité de La Palice.

Il est bien connu que qui veut se débarrasser de son chien l’accuse de la rage …

Ce qui est écœurant c’est de voir le nombre de ceux qui accourent à l’hallali … Le nombre de plus en plus grand de charognards qui n’ont qu’une crainte… c’es de ne pas être les premiers à la curée…les premiers devant les photographes et  les micros !

Ah !  Zola doit encore une fois se retourner dans sa tombe !

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 20:17

 

700px-Mazet-satellite.jpg  La Mairie a engagé (pour la première fois dixit le site municipal), il y a plusieurs mois une concertation, sur internet, en vue de réhabiliter la place du Mazet.

Une réunion avait déjà eu lieu le 21 Avril, animée par Grégory Bernard, adjoint à l’urbanisme, en présence de commerçants et artisans du quartier.

Il était ressorti de cette rencontre quelques points forts en ce qui concerne la place du Mazet…

Des points négatifs :

pl - Place abandonnée…

P  - Peu de passage…

-F -   Façades tristes  -…

        -   Pas assez fleurie…

d  -Pas de bancs..

P   - Parking envahissant…

         - Manque d’identité…

- Des points positifs:

P   - Place très commerçante…

           - Quartier cosmopolite…

P     - Place agréable et intime   …

M - Marché Samedi matin…

       - Proche Cathédrale et Marché St Pierre…

        -  Proximité parking de la Poterne…


Une autre réunion de concertation, le Lundi 14 Juin a permis de présenter les contributions déjà postées sur le site (une centaine)

D    développer animations et association à celles déjà existantes, tel le marché de noël

        Créer un espace pour des animations culturelles

C    ouvrir un espace pour le marché du Samedi

M    Mettre fontaine, rivière, bancs, verdure etc.…

E    En faire une vraie place avec terrasses, fleurs, arbres

E   Etendre marché du Mazet au marché Saint Pierre et aux rues adjacentes

        Rendre la place piétonne

 

Un consensus s’est fait pour bannir l’automobile, en conservant cependant un accès pour les riverains et livraisons comme cela se fait dans les autres ilots piétons de la ville.

 

On ne peut que s’associer à l’ensemble de ces propositions avec cependant quelques bémols :   

Couvrir la partie de la place correspondant au marché  c’est enlever de la luminosité alors que le quartier en a besoin.

Peut être faudrait il avoir une réflexion plus globale qui tiendrait compte des attentes légitimes exprimées plus haut.

Ainsi cette place du Mazet, de laquelle on ne peut dissocier la rue de la boucherie, la rue Boirot et les autres rue adjacentes est en déshérence urbanistique depuis de nombreuses années.

Cela a commencé à l’instar d’autres quartiers (rue du Port etc.) par la disparition des petits commerces ou leur départ vers l’extérieur de la ville et la montée en puissance des deux autres rues, la Rue des gras, véritable autoroute piétonnière et la rue Saint Hérem, elle, autoroute pour … automobile…

Ne conviendrait il pas de réfléchir, si ce n’est déjà en cours, à un projet urbanistique pour ce que nous pourrions appeler le Rectangle d’Or : Victoire –Jaude – Gaillard –Poterne ?

Une réflexion qui pourrait s’articuler autour d’axes forts qui sont ceux de l’auvergne, la végétation et l’eau

La place du Mazet, contrairement à la légende bien enracinée est en train de revivre tout comme la rue de la boucherie, la place du marché Saint Pierre et les nombreuses autres petites rues, par l’arrivée de nouveaux commerces, principalement restaurateurs et artistes ou galeries.

L’activité repart et il ne manque que le décor…

Ce cœur historique de notre ville devrait donc redevenir un lieu ou il fait bon vivre et flâner et où l’automobile, ayant possibilité de se garer à proximité immédiate, serait bannie.

Ainsi il serait judicieux de faire des recherches historiques pour remettre en valeur l’histoire du quartier, les éléments architecturaux qui subsistent (remparts de la rue Boirot etc…)

Favoriser l’installation de nouveaux arrivants, restaurateurs, artistes, artisans d’art etc…

Pérenniser le marché du samedi ; lui en adjoindre d’autres, d’artisanat, de produits locaux etc, le tout en collaboration avec les autres places adjacentes.

 

En ce qui concerne la végétalisation et l’eau qui devraient être les éléments directifs  de cette rénovation, pourquoi ne pas envisager un parcours fontainier …  Place victoire, Mazet, gaillard …

Tout ceci suppose aussi, non seulement la volonté politique des édiles mais aussi une volonté participative des habitants et commerçants intéressés qui pourrait concourir à la végétalisation et au fleurissement de leurs propres lieux de résidence.

La culture ne devrait pas, bien sur être absente de ce projet et la place du mazet, comme les nombreuses placettes environnants, se prête fort bien à des manifestations… on peut aussi penser Village artistes etc… le musée du Ranquet peut être une élément fédérateur …

Enfin les autoroutes, citées plus haut, que sont la rue des Gras et la Rue Saint Hérem, et qui sont des voies de passage express, au lieu de retenir le flux de passage entre jaude et la cathédrale, devraient devenir des boulevards d’irrigation du quartier avec un directionnel important et incitatif.

La concertation lancée sur internet par la municipalité est une bonne chose, cependant il est à regretter que l’initiative n’ait pas été médiatisée, car à peine une centaine de personnes se sont inscrites et que seule une petite poignée a fait des propositions, ce qui démontrerait soit un désintérêt des … intéressés, soit une opération-alibi, désamorçage d’une éventuelle opposition politique future aux travaux envisagés.

A l’automne, la mairie organisera une autre réunion pour présenter les avants projets. Les travaux, quand à eux et dans le meilleurs des cas, ne commenceront pas avant l’automne 2011 ... s’il y a des sous …

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents