Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 08:24

L'autre jour, en buvant mon café au coq, une copine du voisinage, avec qui il m'arrive de trinquer la tasse (de café) depuis 3 ou 4 ans, est stupéfaite d'apprendre que je ne suis pas NPA ou au moins LCR ... surpris moi aussi, je crois comprendre que cela tient tant à mon look qu'au contenu de nos discussions précédente ... Comme quoi, l'appartenance à un parti....

 

Samedi matin jours de marché et de tractage, élections obligent, je recouvre mon étal pour aller payer ma cotisation automobile bi-journalière dans la boite à sous de notre bon maire et au retour, je trouve les tracts du bon docteur Lafont  sur mes baches de couverture et ce même bon docteur en train de haranguer les quidams devant mon bouclar...j'enlève tracts et baches après avoir serré la paluche du bon docteur révolutionnaire...  L'échange de regards malicieux, voir rigolards que nous avons n'échappe pas à l'oeil horrifié d'un ami "politique" de passage dans la rue ....

 

L'après midi, en chargeant mon fourgon, j'apperçois, en terrasse d'un restaurant proche, une "vieille copine" ...Quelques mots à l'oreille du patron de l'estancot pour lui dire d'offrir le café à la dite "copine"..; Stupéfaction du dit patron: "Mais, tu sais qui c'est ? !!! " Bien sur et devant son étonnement et son immobilsme marqué, je suis contraint de lui préciser : " c'est ma pire ennemie politique, mais, que veux tu, on s'aime bien !" ... suis pas certain qu'il ai tout compris...,

 

Ah, je vous jure, pas simple la politique !

 

Mais, je vous rassure, je soutiens toujours Jean Pierre Brenas, voterai Louis Giscard d'Estaing  (j'habite sur sa circo) et espére un retour rapide aux affaires (de la France) de Jean Louis Borloo.

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:19
Sur le papier, la première circonscription du Puu de Dôme est imprenable ! La tenante du titre, Odile Saugues , l'est depuis tellement longtemps que nul ne hasarderait à espérer la déboulonner ; et pourtant cette extraordinaire longévité politique pourrait bien la desservir à l'heure ou le fameux changement annonce appelle à un renouvellement . Le centre, les centres( car ils sont nombreux ) et la droite ( les droites) font un tir qui pourrait bien être groupe sur cette circonscription Le centre, le parti radical, l'UMP y ont leurs candidats tous jeunes et légitimes La diversité de ces quartiers (ceux de la 1ère circonscription) n'est plus ce qu'elle était .... Le clientélisme traditionnel commence à laisser la place à la conscience politique . Les électeurs en question, on commence à prendre conscience des enjeux et de leur propre pouvoir! Alors rien n'est vraiment fait et l'emportera à celui où celle qui prendra vraiment en compte les attentes des électeurs et non celui où celle qui aura su distribuer quelques enveloppes au bon endroit.... Jean Pierre Brenas à, la, une belle opportunité que faire mieux que figurer honorablement et ... Tant qu'une bataille n'est pas terminée... Elle peut être gagnée !
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 06:57

SERMENT-JEU-DE-PAUME-BLOG.jpg

 

1ère circonscription

Cantons de Clermont Centre, Clermont Est, Clermont Nord, Clermont Nord-Ouest, Clermont Sud, Montferrand. Cournon d’Auvergne, Gerzat.

Ordre Candidat Suppléant Parti
1 Michel FANGET Marie-Françoise TETE Le centre pour la France
2 Alain LAFONT Edith PEROL A gauche 100%
3 Marie SAVRE Daniel SEGUY Lutte ouvrière
4 Yves REVERSEAU Dominique ROGUE-SALLARD Europe Ecologie les Verts
5 Saliha DENANE Joël LEPEROU Parti Radical
6 Joëlle GIRARD Aurélien SEYTRE Le Trèfle
7 Jacqueline SIMON Patrick KALICIAK Front national
8 Odile SAUGUES Bertrand PASCIUTO Parti socialiste
9 Monique BONNET Christian MANRY MRC
10 Cyril CINEUX Maïté BALLAIS Front de gauche
11 Jean-Pierre BRENAS Anne MARION UMP
12 Véronique SURRE Marie-Thérèse POINAS Alliance écologiste indépendante

2ème circonscription

Cantons d’Aigueperse, Bourg-Lastic, Pionsat, Pontaumur, Pontgibaud, Randan, Combronde, Herment, Manzat, Menat, Montaigut, Riom Est, Riom Ouest. Saint-Gervais d’Auvergne

Ordre Candidat Suppléant Parti
1 Dominique LECLAIR Catherine JUERY Lutte ouvrière
2 Christine PIRES-BEAUNE Laurent DUMAS Parti socialiste
3 Gérald PERIGNON Anne FAUROT Front national
4 Jacques MONTEL Françoise BANNWARTH Alliance écologiste indépendante
5 Pascal ESTIER Josée DUBREUIL Front de gauche
6 Marie-Françoise JOËT Alain CAMUS Mouvement écologiste indépendant
7 Anne-Marie REGNOUX Steve GIANNETTI Le centre pour la France
8 Audrey PIERROT Lionel DAMEZ sans étiquette
9 Agnès MOLLON Denis ARBEL Europe Ecologie Les Verts
10 Gisèle DUPRE Philippe GORISSE Nouveau centre
11 Lionel MULLER Suzanne MACHANEK UMP

3ème circonscription

Cantons d’Ardes, Beaumont, Besse-et-Saint-Anastaise, Chamalières, Champeix, Clermont Ouest, Clermont Sud-ouest, Rochefort-Montagne, Royat, Saint-Amant-Tallende, Tauves, La Tour d’Auvergne.

Ordre Candidat Suppléant Parti
1 Gérard WEIL Bernard FAYET OC
2 Claude DUFOUR Jean-Loup DECHEZLEPRETRE Lutte ouvrière
3 Chantal GUILLAUMIN Sylvette CORAZZA Le trèfle
4 Patricia GUILHOT Christine THOMAS Front de gauche
5 Danielle AUROI Roger GARDES Europe écologie Les Verts
6 Louis GISCARD D’ESTAING Jean-François DUBOURG UMP
7 Stanislas RENIE Christine PERRET Le centre pour la France
8 Michèle ALDON Scarlett TEUILLERES NPA
9 Marie-Christine GUIBERT Claude FAURE Front national
10 Carole SABY Anne BONHOMME Alliance écologiste indépendante
11 Philippe GORCE Bernard BOISSIER MRC
12 Arnaud BEILS Chantal DAYDE Solidarité et progrès

4ème circonscription

Cantons d’Aubière, Clermont-Sud-Est, Issoire, Jumeaux. Saint-Germain-Lembron, Sauxillanges. Vertaizon. Veyre-Monton, Vic-le-Comte. Commune de Pérignat-sur-Allier.

Ordre Candidat Suppléant Parti
1 Jean-Paul BACQUET Sylvie MAISONNET Parti socialiste
2 Alexandre SEYTRE Pierre Marc ENAUD Le trèfle
3 Patrick GOYEAU Lydia DARSAT NPA
4 Hélène FOURVEL-PELLETIER Arnaud ALEXANDRE Europe Ecologie Les Verts
5 Pierre FORTIER Laura FOUGERE La France en action
6 Bertrand BARRAUD Jean-Philippe DEGUI UMP
7 Nathalie COURAGEOT Jacques ALLION Communiste
8 Cecile BESNARD Sébastien LEROUX Le nouveau centre
9 Eléonor PERISE Eric SINSARD Front de gauche
10 Alexandrine SALAZAR Josiane MAINVILLE Lutte ouvrière
11 Dominique MOREL Brigitte PITAULT Front national
12 Valérie COUDUN Gérard LEMAIRE-CHEBANCE Le centre pour la France

5ème circonscription

Cantons d’Ambert, Arlanc, Billom (moins la commune de Pérignat-sur-Allier), Châteldon, Courpière, Cunlhat, Saint-Anthème, Ennezat. Lezoux. Maringues. Olliergues. Pont-du-Château, Saint-Amant-Roche-Savine, Saint-Germain-L’Herm, Saint-Dier-d’Auvergne, Saint-Rémy-sur-Durolle, Thiers, Viverols.

Ordre Candidat Suppléant Parti
1 Philippe DE FREITAS Josette CABRERA Le trèfle
2 Maxime COSTILHES Liliane LEJEUNE-CLAUGE UMP
3 Gabrielle CAPRON Joseph DE PEDRO Lutte ouvrière
4 Sandrine CLAVIERES Jean-Paul TAILHANDIER NPA
5 Martine MUNOZ Patrick PERRIN Parti socialiste
6 Patricia GERBAUD Frédéric MARTIN PRV
7 Michèle DECOMBAS Denis FOUGERE Alliance écologiste indépendante
8 Erik FAUROT Joëlle KALICIAK Front national
9 Hubert CONSTANCIAS Monique FISSET Europe Ecologie Les Verts
10 Michel SAUVADE Agnès CALLOU Le centre pour la France
11 André CHASSAIGNE Eric DUBOURGNOUX

Front de gauche

 

 

 

( Source: Cyberbougnat )

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 06:53

au-coin-du-bar.jpgLe socialiste François Hollande a été élu Président de la République et qu'on le veuille ou non, qu'il le veuille ou non, il est le Président de tous les français, et, à ce titre, on ne peut que lui souhaiter bonne chance.

Heureusement, il n'est pas entouré que de fous furieux et d'incompétents, néammoins il devra compter avec la frange d'électorat a qui il a tout promis... tout ce qui pouvait lui plaire...

Dans quelques jours, nous allons retourner aux urnes pour les législatives et l'en,jeu en est important pour le nouveau pouvoir, car s'il n'obtient pas la majorité à l'Assemblée Nationale, il sera dans l'impossibilité d'appliquer son programme...S'il l'obtient, il sera dans l'obligation de l'appliquer....

Les français sont frondeurs de nature et rien n'est donc joué, car ils ont pris goût à l'alternance et aux contre pouvoirs.

Bien malin qui peut dire aujurd'hui quelle sera la couleur de la nouvelle Assemblée.

S'il advient qu'elle soit "de gauche", alors tous les pouvoirs seront concentrés entre les mains d'un seul parti, le PS... Gouvernement, Assemblée Nationale, Sénat et la majorité des assemblées territoriales.

La campagne des législatives vient de démarrer mais elle parait comme anesthésiée par la précédente, celle de la Présidentielle.

Anesthésiée aussi l'opinion publique qui a hate d'en finir; anesthésiés les deux grands partis majoritaires qui  avaient jeté toutes leurs forces dans le premier round; anesthésié le centre qui ne s'est pas encore remis du " jet de l'éponge" de Jean Louis Borloo ou de "la balle dans le pied" que s'est tiré François Bayrou...

Politiquement, il semble bien que nous soyons à la croisée des chemins; Le bi partisme est à bout de souffle et , surtout, il exaspère...

Les essais de faire émerger un centre ont tous échoué, principalement du fait de l'égo surdimensionné de certains des leaders qui le compose et de sa dispersion.

Se dessine un mouvement d'opinion qui en a ras le bol des querres d'opinion et des chapelles idéologiques et qui attend du pragmatique, c'est à dire des élus, à tous les niveaux de responsabilité, qui soient choisis sur leurs compétences, leur engagement altruiste, leur proximité et leur indépendance d'action.

On en est encore loin, mais l'idée fait son chemin et des échanges croisés ont déjà lieu sur ce thème...et, pas seulement au coin des comptoirs...

Que les élus futurs le soient pour gérer au mieux les intérets de leurs électeurs et non ceux d'un parti et des copains de ce dernier, n'est ce pas un retour aux bonnes sources de notre démocratie et de notre république?

De plus en plus nombreux sont ceux qui rêvent, par exemple à Clermont Ferrand, d'un projet municipal basés sur les compétences et l'engagement au service des concitoyens, en prenant les meilleurs de quelque bord politique qu'ils soient, à condition qu'ils fassent passer en premier les intérets de leur ville et de ses habitants.

.Alors deuxième round, ces législatives de Juin?

Oui, bien sur; mais le Round le plus important se prépare déjà, c'est le troisième, celui des municipales de 2014.

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 08:16

urne.jpgPlus qu'une poignée de jours, avant ce deuxième tour des présidentielles qui scellera le destin de la France, et le notre , pour les cinq ans à venir


Au lendemain du premier tour qui nous a donné deux finalistes avec un point et demi d'écart entre les deux, les instituts de sondages nous ont donné François Hollande vainqueur sur Nicolas Sarkozy avec jusqu'à douze points d'écart ! allez y comprendre quelque chose, sinon le souci de complaire et d'aider le candidat socialiste...

Aujourd'hui, la tendance s'est infléchi et ce Lundi matin, 30 Avril, les memes instituts donne entre 4 et 5 points d'écarts...Ce doit être un crève-coeur pour eux mais prudence oblige...

En réalité cette premièere semaine de campagne du second tour a bien éclairci les choses

 

Coté candidat socialiste, l'arrogance et la posture présomptueuse de ce dernier qui a débattu comme s'il occupait déjà le fauteuil présidentiel ont déplu...

Son refus de répondre aux insistantes questions du journaliste d'A2 sur sa future politique concernant l'immigration illégale a déplu...

Le retour de DSK dans cette campagne puis le désaveu du candidat socialiste à son encontre on doublement déplus...

Ses fanfaronnades sur l'Europe et la crise économique ont plus que déplu...

Ses promesses d'embauche de 60 000 fonctionnaires supplémentaires et de retour de la retraite à 60 ans avec leurs corollaires, de formidables augmentations des charges sociales et des impots qui pèsent déjà lourdement sur les fameux "Travailleurs"..Ont fortement déplu...

L'obséquiosité de certains médias à son encontre et les villenies infondées distillées par l'officine gauchiste Médiapart ont souverainement déplu...

Enfin et cerise sur le gateau, sa gestion catastrophique du conseil Général de la Corrèze, lui qui prétend gérer la France,  donne "froid dans le dos" à plus d'un et son incapacité avéree dans le passé à trancher et à "se mouiller"  inquiète meme ceux de son propre parti...ce qui est très déplaisant pour un prétendant à la fonction suprême fonction qui demande précisément la capacité de faire des choix et dfe prendre des décisions face aux partenaires internationaux pplitiques et économiques.

A cela vient s'ajouter le "Mensonge" comme l'a si bien démontré Flavien Neuvy car toutes les mesures sociales racoleuses annoncées seront soumises, dixit le candidat socialiste, à un grand audit et à la cour des comptes, ce qui lui permettra d'esquiver ses promesses électorales et de ne pas les tenir...

 

Coté Nicolas Sarkozy, les choses sont plus simples, car il fait ce qu'il dit et il dit ce qu'il fait!

Cela lui est parfois reproché, mais on ne peut le lui retirer.....

Les Français se rendent aussi compte qu'il a protégé notre pays dans la grave crise économique que nous traversons, contrairement à ce qui se passe chez nombre de nos propres voisins.

La place qu'il a su conserver à notre pays au sein de l'Europe et dans les relations internationales nous permet de discuter d'égal à égal avec tous, ce que nous ne pouvons nous permettre de perdre.

Sa réactivité face aux urgences, ses prises de décisions rapides et efficaces ont parfois surpris ceux qui sont plus habitués à créer des commissions mais, en définiif, ont prouvé leur efficacité et plaisent aux français lambdas que nous sommes.

Les agression verbales et écrites gratuites et infames,  dont lui et ses proches ont été victimes pendant cette campagne ont beaucoup déplu...et sa réaction sereine et combattive a beaucoup plu.

Enfin il agit et parle au nom de la France et de tous les français, non  pour un seul parti et des intérets communautaristes.

 

Dimanche lors du vote pour le second tour, certains hésitent et envisagent peut être de voter blanc ou de s'abstenir. A ceux de ces derniers qui pensent que l'élection d'un socialiste leur permettra de devenir un recours lorsque la catastrophe sera accomplie, il faut dire qu'ils prennent de gros risques pour la France qu'ils aiment en jouant la politique du pire car les dégats alors seront irréversibles....

 

Alors dans six jours le choix est simple:

 

Voter pour François Hollande C'est à dire voter pour les socialistes, leurs compères, les compromissions et le déclin irrémédiable de nos valeurs et de notre pays.

ou

Voter pour Nicolas Sarkozy, c'est à dire voter pour la poursuite du redressement, la sauvegarde de nos valeurs et de la France.

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 09:53
Dans 48H on va choisir ce que seront nos 5ans à venir! Dans le contexte économique mondial, l'état de demi faillite des démocraties occidentales, la montée en puissance de tous les extrêmes religieux et néo-trotskistes , l'attitude ambigüe des USA, le choix que nous allons faire Dimanche n'engagera pas que les 5 ans à venir mais notre mode de vie notre existence et celle de nos enfants. Voulons nous un gouvernement qui calme le jeu, nous fasse plaisir en soi poudrant de pansements sociaux les plus désespérés et remette à plus tard la sauvegarde économique de notre pays et son indépendance, attentif surtout à avoir un consensus électoral. Ou bien préférons nous avoir un gouvernement qui tienne la dragée haute aux autres puissances économiques mondiale, relance notre économie, assure la sauve garde de notre mode de vie et de notre identité en préparant solidement l'avenir Hollande pour Quelques pansements immédiats et des lendemains plus qu'incertains... Sarkozy pour poursuivre le redressement et assurer nos acquis et notre avenir. Le choix est simple en fait! La cigale ou la fourmi ...
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 19:04

truffade31.jpgQue voulons nous, ou plutot que ne voulons nous pas, pour notre quotidien, pour la France ?

C'est la question que nous nous poserons, peut être, dans huit jours devant l'urne...Enfin, ceux qui se posent des questions ...

Nos sondeurs qui vendent la peau de l'ours feraient bien de se sonder eux même sur l'intéret de leur propre job. S'il parait avéré que Nicolas Sarkozy sera au second tour, bien malin qui peut dire quel candidat lui sera opposé ...

Bayrou voit ses chances s'amenuiser .. Les français ne sont pas murs pour ce type de candidature et à force de vouloir être au centre de tout, de jouer le coucou, on finit par n'être nulle part ...

Dupont-Aignan ? Lui, je l'aime bien et son parcours, au local, plaide pour lui, mais il n'est pas encore pret; de plus, de la gauche à la droite, tout le monde se réclame aujourd'hui, de Général De Gaulle, ce qui rend son discours difficilement audible.

Ne parlons pas des quelques uns qui ne sont là que pour témoigner ou, plutot, pour justifier, si possible, leur existence...

Il ne reste que trois challengers possible pour relever le gant, François Hollande, Jean Luc Mélenchon et Marine Le Pen.

Alors qui ?

François Hollande est en perte irresistible de vitesse, malgré les efforts désespérés de ses troupes qui tiennent pourtant tous les leviers dans la plupart des régions de France et dans les principaux organes de presse, tétanisé par la perspective d'un nouveau 2002.

Marine Le Pen piétine, elle aussi, et même si elle parait, pour certains, plus fréquentable que son père, elle a du mal à avoir les effets de tribun de ce dernier; elle n'a pas su récupérer utilement  le drame de Toulouse et elle est en train de voir ses troupes filer chez Jean Luc Mélenchon.

Jean Luc mélenchon, lui, parait le favori  de cette mini primaire à trois. C'est un superbe tribun qui arrive presque à gommer de plus en plus la hargne, pour ne pas dire la haine, qui semble l'habiter. Ce pourrait bien être lui qui soit appelé à donner la réplique à Nicolas Sarkozy ... s'il arrive à tenir la candence infernale de campagne qu'il s'est imposé à lui et à ses troupes.

En une semaine tout peut encore arriver et ce ne sont pas les sondages ou les médias qui pourront éclairer notte comprenote, enfermés qu'ils sont dans leur parisianisme obtus et intéressé.

Le français moyen sera seul devant l'urne et devra choisir entre la poursuite de la lutte sur le terrain de l'économie, la mollesse des promesses d'assistanat tous azimuts, le renfermement identitaire ou  la révolution.


Le français de base, lui, s'occupe de truffade, ce soir... et, là, il ne se trompe pas...

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 07:39

jean_luc_melenchon.jpgA un mois de l'élection présidentielle, les rapports de force ont pris une tournure inattendue: 

Nicolas Sarkozy a opéré un redressement spectaculaire, François Hollande se noie dans l'a peu prés, Marine Le Pen piétine, ayant du mal à égaler dans l'oralité son tribun de père, François Bayrou se tasse, malgré sa tentive d'OPA sur les militants du Parti Radical et du Nouveau Centre, mais c'est Jean Luc Mélenchon qui crée la surprise car il est en voie de dépasser les deux précédents!

Les meetings de ce dernier sont un vrai succés d'affluence populaire et on peut dire qu'il atteignent, dans ce domaine, ceux de Nicolas Sarkozy, laissant loin derrière ceux du candidat du PS et des autres partis.

D'ou viennent son succés et sa progression fulgurante?

De ses prises de position populaires et populistes, des idées qu'il avance et qui, quoique irréalistes pour la plupart d'entr'elles dans le cadre de notre économie libérale occidentale, séduisent les classes défavorisées de la société mais aussi nombre de ceux des classes moyennes, ceux que l'on désigne communément sous le vocable de "cochons de payeurs"?

Le succes de JL Mélenchon tient aussi à ses qualités de tribun et à son culot  sans bornes qui font le spectacle et gomment son union avec un parti communiste en voie de paupérisation, discrédité par la faillite historique du dogme qu'il défend.

Hier, les 100 000 personnes qui ont répondu à son appel , place de la bastille, ont contribué à l'installer pour de bon dans la crédibilité et il est à parier que, rue de Solférino, on doit commencer à se ronger les poings d'inquiétude...

Interrogé, hier soir, sur l'origine des sympathisants qui le font grimper dans les sondage, JL Mélenchon a affirmé qu'il s'agit certainement des abstentionistes qui se réveillaient et reprenaient espoir, à travers lui, en la vie politique...

Peut être n'a t'il pas tort, mais il bénéficie aussi, probablement  du soutien ponctuel et du ralliement de militants socialistes déçus par la mollesse et la valse hésitation du candidat socialiste, ainsi que d'un retour au bercail du peuple laborieux et pauvre de gauche, qui traditionnellement en période de grande crise, amène ses voix au Front National.

Si la campagne électorale se poursuit dans la trajectoire actuelle, on va tout droit vers un duel, au second tour, entre Nicolas Sarkozy et Jean Luc Mélenchon...

Si... Si...JL Mélenchon, ne fait pas un pas de clerc qui l'enverrait dans les limbes de la vie politique..

Hier, à la Bastille il a frisé la correctionnelle, en appelant à une insurrection "civique" laissant entendre que si cela ne suffisait pas il reviendrait au peuple de passer à plus sérieux..; On ne pouvait pas être plus clair!

De "Aux armes civiques citoyens" à "Aux Armes" tout court, il n'y a pas loin!

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 15:17

Depuis bien longtemps, des propos acidulés, chaque Dimanche dans les "indiscrétions" de La Montagne s'en prennent aux politiques de droite de gauche et c'est très bien, même si souvent cela vole bas, car on y glane quelques infos, de ci, de là..

Où le bât blesse un peu, c'est que la rumeur claironne que les petites vacheries qui concernent la droite viennent du Parti Radical local ... Impossible, j'y suis et ... au bureau... Notre Président départemenal et régional ne laisserait pas faire une chose pareille, lui qui est un homme loyal, de consensus et qui occupe un poste à hautes responsabilités à la mairie de chamalières, dont le maire est le député (de droite) Louis Giscard D'Estaing..

On ne peut mettre en cause non plus le journaliste de La Montagne qui est un pro blanchi sous le harnais et qui ne s'amuserait pas à écrire ses indiscrétions sans source valide


Alors qui a bien pu lui souffler dans l'oreille, aujourd'hui, que lors  du dernier repas radical présidé par Franck de Magalhaes, les radicaux ont débattu du soutien ou non, au candidat Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Les jeunes adhérents on manifesté leur souhait de soutenir le candidat centriste François Bayrou..."

Ce soir, là je n'étais pas "sourdingue" et même si nous n'étions pas dans une cabine téléphonique, nous n'étions pas assez nombreux pour que je n'entende pas ce qui se disait autour de la table!

Le soutien à Bayrou n'a pas été évoqué même si beaucoup se sente désemparés après le retrait de la candidaturee de Jean Louis Borloo.

Que certains radicaux aient envie, individuellement, de soutenir Bayrou c'est compréhensible, mais que soit la position officielle du Parti, c'est autre chose...


Il a d'ailleurs, été convenu, au cours du diner,  que cette question serait débattue au congrés du 10 Mars et que nous suivrions la ligne que déciderait le Parti.


Même si c'est peu important, je me demande bien qui est le corbeau qui essaie de mettre la zizanie dans l'opposition clermontoise.

Certainement un (ou une) mal B... qui se donne ainsi la sensation d'exister

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 21:51

Tu-quoque-fili.jpgC'est La Montagne de ce matin qui révèle, au grand public, le psychodrame qui se noue à la mairie de Clermont-Ferrand.

 

Un nombre significatif d'adloints et conseillers municipaux de premier plan se rebelle ouvertement contre le Maire Serge Godard et se fend d'une lettre commune dans laquelle ils lui reprochent un manque total de démocratie et de transparence  dans sa gestion des affaires de la ville..

 

On le savait que, depuis les dernières élections municipales, le feu couvait sous la cendre car nombre d'élus de la majorité de gauche se laissait aller à des réflexions amères et vengeresse envers leur premier édille.

 

L'opposition municipale dénonçait depuis longtemps cette gestion municipale autocratique et opaque (n'y voyez pas un mauvais jeu de mots) et voit donc ses dires confortés et confirmés de la plus éclatante façon !

 

De la à affirmer que les tous nouveaux opposants, de gauche, au Maire, de gauche, de notre bonne ville, vont rejoindre les rangs du grouoe UMP et associés présidé par Jean Pierre Brenas, il y a un pas qu'ils auront peut être du mal à franchir...et nous de même...

 

En réalité, nous  assistons là à une éruption un peu plus fortes que les autres, dans la féroce guerre de succession que se livrent les adjoints de Serge Godard.

 

Traditionnellement les maires de Clermont Ferrand démissionnent  avant la fin de leur mandat, lorsqu'ils souhaitent passer la main, afin d'installer leur dauphin sans élection populaire et permettre à ce dernier de préparer un .. .renouvellement de mandat  serein lors de la véritable élection municipale; une réélection étant d'un abord plus aisé qu'une primo-élection...

Sauf que la dernière fois que le cas s'est présenté, Jean Yves Gouttebel, le dauphin désigné de Roger Quillot, maire démissionnaire, s'est fait rouler dans la farine par Serge Godard qui lui a piqué la place.

ce sont des choses qui ne s'oublient pas !

 

Nous sommes à deux ans des prochaines municipales et donc dans les délais pour une éventuelle démlission de Serge Godard en faveur de son dauphin désigné ce qui explique l'hystérie qui s'empare des ses colloocataires...

CQFD...


A trois mois des présidentielles, puis des législatives, cela fait quand même désordre à gauche, mais ces échéances passées on entendra à nouveau parler de la succession de Serge Godard et, là,  ça va saigner !

 

(Télécharger la lettre des élus rebelles via La Montagne)

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents