Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 13:39

Rien ne va plus à l'association "on aime Clermont" présidée par Guy Ballet.


Retour en arrière...l'association est lancée il y a quelque mois dans le but de construire une liste pour les prochaines municipales autour de Jean pierre Brenas et Gilles Jean Portejoie.
Se présentant  comme un trait d'union par excellence, puisque UMP et ami de Gilles Jean portejoie, le conseiller municipal Guy ballet en prend derechef la présidence et pour compenser un éventuel déséquilibre, le secrétaire du groupe d'opposition municipale, François Barrière prend le poste de secrétaire de la toute nouvelle association.


Et les mois passent émaillés de réunions de concertations qui n'aboutissent pas vraiment...
Qui prendra la tête de la liste d'union républicaine ?
Il faut bien prendre une décision pour la proposer à la commission nationale d'investiture qui doit se prononcer fin Juillet.
jpb1.jpgJean Pierre Brenas et les militants du centre et de la droite penchent pour un vote ouvert à tous ou interne et Gilles Jean Portejoie favorable à un sondage..


et c'est là que tout dérape...
tract-jp2-s.jpgLe Président de l'association, l'UMP Guy Ballet milite ouvertement pour la candidature de son mentor, l'ex socialiste Gilles jean Portejoie et multiplie les déclarations d’opposition à celle de Jean Pierre brenas.


Voyant que l'UMP s'achemine vers un vote interne il fait acte de candidature contre Jean Pierre brenas...La date est fixée au 15 Juin, du coup Guy Ballet annonce qu'il se retire... et dans le même temps il ne ménage pas sa peine  tenter de déstabiliser l'entourage du premier... Il ira même jusqu'à demander Au secrétaire de l'association " On aime Clermont" de ne plus paraitre dans les réunions, ce qui provoque indignation et commisération.
Pendant ce temps les commissions de travail de l'assoc essaient tant bien que mal de se réunir, mais avec difficultés du fait d'une perte de motivation et un d'un embrouillamini dans les dates et lieux de réunion.


De nombreuses personnes quittent l'assoc, ne comprenant pas le jeu que joue le président et se regroupent autour de jean pierre Brenas, tels Louis Coustès qui dans un mail à Guy Ballet lui fait par de son indignation sur son attitude:

" On Aime Clermont à pour moi été détournée de son objet qui était de rassembler autour de Jean Pierre BRENAS et Gilles Jean PORTEJOIE un ensemble de gens de bonnes volontés pour proposer un projet suffisamment fort et dynamique pour apporter aux Clermontois un renouveau.

Je me suis engagé avec beaucoup d'espoir et aussi de naïveté....
En effet, suite à ta déclaration dans la montagne de hier (article ci-joint) je m’aperçois que depuis le début tu agissais pour le compte de Gilles Jean PORTEJOIE, après avoir cru que c'était pour toi, suite à ta candidature aux primaires UMP.

Je n'aime pas les matchs truqués.

Je ne remets pas en cause les qualités de Gilles Jean PORTEJOIE, en aucun cas,mais j'aurais aimé qu'en tant que président à qui je faisais confiance, que tu me le dises dés le début.

J'aurais apprécié ou pas, peu importe, mais je n'aurais pas aujourd'hui ce sentiment d’être floué.

Je n'abandonne pas la course, et comme je ne veux pas qu'il soit dit que j'agis comme toi, je serais au coté de Jean Pierre BRENAS pour qu'il puisse proposer un projet aux habitants de Clermont-Ferrand empreint de sincérité, cohérence et qui soit le fruit du travail d'écoute sur le terrain..."

D'autre de l'UMP sont aussi indigné et dénoncent une forme de duplicité:

"...    M. PORTEJOIE semble vouloir cette investiture alors qu'il n'est pas encarté UMP et qu'en tant qu'ancien 1er adjoint socialiste, il a combattu les idées défendues par l'opposition municipale.
Avant d'être socialiste, ce monsieur étant centre droit, l'opportunisme et l'esprit de vengeance doivent le guider dans son choix politique mais certainement pas le partage de nos valeurs et il me semble inconcevable qu'il s'approprie le fruit du travail accumulé depuis des années par Jean-Pierre BRENAS (candidat UMP à l'investiture) et des militants.
Je souhaite que la droite parvienne enfin à pratiquer l'alternance dans cette métropole à gauche depuis plus de 50 ans et si le candidat investi n'est pas UMP, je mettrai un terme immédiat à ma participation à la campagne électorale et je remettrai en cause l' adhésion à mon parti politique...."

le conseiller municipal UDI Jean Philippe Valentin enfonce le clou :

" ... D'abord président de "on aime Clermont" dont la mission était de travailler dans l'harmonie et l'union autour du ticket BRENAS-PORTEJOIE,

puis candidat inattendu à la tête de liste en rivalité avec Jean-Pierre BRENAS,

Guy BALLET ne souhaite pas de primaires au sein de l'UMP.

A-t-il retiré sa candidature auprès de la commission nationale d'investiture? A priori non, mais il ne souhaite pas participer à une primaire qu'il a pourtant lui-même suscitée.... "

Quelle est la stratégie de Guy Ballet?

Bien malin qui pourrait le dire à moins qu'il n'en ait aucune... si ce n'est d'être occasionnellement au devant de la scène..
Gilles Jean Portejoie, pourtant vieux manœuvrier de la politique s''est il laissé bluffé par son disciple ou bien le lui a t'on mis dans les jambes dans l'intention de lui nuire ?
Des esprits chagrins pourraient aussi penser que tout cela n'a été monté que pour essayer de rogner la montée en puissance de jean pierre Brenas...


Dans tous les cas de figure, il semble bien que le boomerang soit en train de revenir violemment vers l'expéditeur

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 19:59

trct-jp.jpgCe Mercredi, Jean Pierre Brenas vient de sortir un flayers qui va faire du bruit!

 


Déjà la mise en ligne de ce document sur les réseaux sociaux est en train de faire un sacré Buzz !

C'est qu'il annonce un vrai cadre de programme pour les municipales de 2014.

 

 

 

 

tract-jp2.jpg

Jean Pierre Brenas semble donc en avoir eu assez des discussions interminables pour déterminer qui serait tête de liste de la reconquète à Clermont-Ferrand et des rumeurs d'arrière comptoir qui étaient en train de pourrir le débat.

 

Fort du soutien des trois UDI et des quatre UMP du groupe d'opposition municipal qu'il préside Jean pierre Brenas a donc fait le pas que ses nombreux amis et soutiens attendaient.

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 06:52

photo-logo-jpeg.jpg Mais pourquoi n'avez vous pas adhéré tout simplement et uniquement à l'UDI, m'ont demandé plusieurs élus locaux dont un des principaux d'entre eux, Louis Giscard d'Estaing?

 

... Et moi de réexpliquer, pour la énième fois,

 

...Que les prises de position de certaine PRV, voir de certaines Fédérations, lors des dernières élections ... que les discours ambigus de certains autres, à propos des boulversement sociétaux que veut nous imposer le PS aujourd'hui, ne me convenaient pas et m'avaient mis mal à l'aise, m'amenant à ne pas renouveller, cette année, mon adhésion au Parti Radical

... Qu'une adhésion à l'UMP ne me convenait pas non plus au regard du manque ou plutot du trop grand nombre de leaders nationaux et donc d'un projet d'avenir plutot flou...

... Que l'adhésion directe a l'UDI ne me convenait pas vraiment, également, car les courants qui la composent ont parfois de prises de position que je ne partage pas ... alors partenaire, Oui...Partisan inconditionnel, Non...

 

... Que depuis longtemps je suivais du coin de l'oeil le CNIP et que ma rencontre avec son Secrétaire Général Bruno North, à Paris, en Janvier a été déterminante pour mon choix d'appartenance politique, le sérieux et la compétence des responsables que j'ai rencontré au cours du comité directeur qui a suivi ont emporté ma décision. Respect des valeurs qui ont fait la France, indépendance nationale dans une Europe controlée, assistance et nonn assistanat, retour au role régalien de l'Etat garant de nos institutions ... etc.

La double appartenance CNIP/UDI m'ont paru aussi une bonne opportunité, d'autant plus que le CNIP entend bien garder sa propre personnalité et donc son indépendance sur certains sujets et , en premier lieu, sur son propre fonctionnement.

 

Ici, dans, le Puy de dôme, tout est à faire, non seulement pour le CNIP mais aussi pour le centre et la droite, tant les socialo communistes ont su s'entendre pour avoir en main quasiment toutes lesmanettes du pouvoir, les mairies etc..

Ce n'est pas trahir un secret d'état que de dire que la droite et le centre sont, ici, mal en point...que les récentes défaitres électorales ont laissé beaucoup de blessures et de rancoeurs!

D'aucuns alimentent ces divergences comme si leur propre existence sur le plan politique ne pouvait se maintenir que par leur capacité à nuire à ceux de leur propre famille politique...

 

L'an prochain verra une formidable opportunité d'anihiler cette mainmise de la gauche sur nos collectivités...une gauche bien mal en point du fait de la désillusion au regard des promesses du candidat François Hollande et de son incapacité à les respecter (80% d'insatisfait lors du dernier sondage) et surtout une gauche qui se déchire sur la succession Godard.. et celle de quelque autres caciques locaux.

 

Alors, a droite comme au centre, il est important, vital, de se concentrer sur les enjeux, les véritables attentes de nos concitoyens et cesser de préter l'oreille aux aigris et autres oiseaux de mauvais augure qui font perdre beaucoup d'énergie pour le plus grand plaisir de nos adversaires politiques et alimentent abondamment les rumeurs assassines des indiscrétions de La Montagne...

 

Le CNIP63 avec l'équipe déjà conséquente qui nous entoure, David Quevilly et moi même, entend bien oeuvrer à cette union des forces républicaine, au dela des blessures anciennes et des regrets, en s'appuyant sur les quelques bastions qui ont réussi à résister jusqu'à aujourd'hui tels Chamalières, Royat, le Cendre, pour ne citer que les plus proche de l'agglo clermontoise et sur les têtes montantes et actives sur le terrain tels Jean Pierre Brenas, Flavien Neuvy etc...

 

Alors UDI, UMP... Qu'importe!

Avant de déterminer un leadership il convient d'abord d'avoir quelque chose sur quoi ce leadership pourrait régner..

 

C'est pourquoi le CNIP63 a un important role de rassembleur à jouer  en appuyant (aux coté de l'UDI bien sur) tous ceux qui voudront oeuver en ce sens mais aussi en soutenant directement tous ceux qui souhaiteront s'engager pour le bien de nos concitoyens et la sauvegarde de nos valeurs, au dela des divergences d'ordre personnel ou partisan.

 

 

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 07:52

portejoie-jp.jpg Les médias et le marigot politique clermontois  s'interrogent .. . Qui de jean pierre Brenas ou de gilles- jean Portejoie pour conduire la liste de reconquête municipale en 2014?

Chacun d'entre eux, dit on, veut être tête de liste ce qui parait insoluble, mais si on analyse bien les qualités et atouts de chacun, les données du problème s'éclaircissent ..

gj-portejoie.jpgÀ tout seigneur tout honneur ! ... Commençons par " l'ancien " gilles - jean Portejoie .
Le pour :
- sa notoriété nationale et locale de grand avocat avec le corollaire idoine , une facilité médiatique
- son expérience d'élu municipal et donc sa connaissance des dossiers " Godard" dont il a été longtemps le premier adjoint PS .
Le contre :
Précisément sa longue promiscuité d'avec la gouvernance socialiste, même s'il a fini par claquer la porte de la mairie et du PS.

jpb1.jpgVoyons l'autre prétendant, jean pierre Brenas :
Le pour :
- Plus de 10 ans d'opposition constructive au conseil municipal
- son enthousiasme encore réel et sa jeunesse ( relative)
- L'action qu'il a menée pour et avec les clermontois au sein de son association Clermont Avant Tout depuis bientôt 10 ans ,
- Sa capacité fabuleuse de travail sur les dossiers .
Le contre:
- les mêmes ... Sa jeunesse (relative) et son enthousiasme ( souvent pris pour de la gentillesse naïve ... )
- son image de leader UMP ( et oui ...), mais la moitié de ses colistiers actuels sont UDI  !

En réalité y a t'il vraiment un choix à faire?

Peu probable? tant le premier (Portejoie ) est taillé pour le poste prestigieux de la présidence de clermont communauté ou ses relations et son entregent feront merveille avec, en point de mire, le Clermont métropole qui englobera vichy etc... et Le second (  Brenas) de par sa proximité avec les clermontois et son travail de terrain, taillé, lui, sur mesure pour être un maire de véritable renouveau a Clermont  - Ferrand .


Mais rétorquera t'on, pourquoi tout ce battage médiatique psychodramatique ?

Peut être bien? pour insinuer une rivalité entre les deux, tant cette entente commence à faire peur au "tenanciers" actuels de la place Philippe Marcombes ...

Pour permettre aussi à certains "d'exister"  en agrémentant la rumeur au fil des jour de soutien extra clermontois à l'un ou a l'autre ...
ou tout simplement pour faire du buzz... ?

Qu'importe!  les concernes, eux sont certainement conscients de l'enjeu et de la " fenêtre de tir"  historique qui va se présenter en 2014 et ils devraient faire le bon choix stratégique, n'en déplaise aux égos de certains de leurs soit- disants amis .

 

A moins que l'un des deux ne jette l'éponge ou, qu'au vu du desamour très net aujourd'hui, vis à vis de l'actuelle gouvernance, un troisième compère ne vienne rafler la mise sur le poteau ..

" Seigneur, gardez moi de mes amis ! Mes ennemis, je m'en charge !


Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 21:06

BANDEAU2.jpgPeut être le retour aux sources ... Aux origines ...

Après huit années au PRV et à l'UMP , puis au PRV seul  et, malgré le plaisir d'être dans un parti humaniste et surtout avec un jean Louis  Borloo en lequel il est facile de se reconnaître, le contexte local et national , les prises de positon sur les graves sujets de société qui sont ou vont  etre débattus a l'Assemblée Nationale m'ont mis mal à l'aise ...

Un retour à l'UMP ou j'ai localement nombre d'amis?
Guère envisageable au vu de la cacophonie qui y règne au national depuis le départ de Nicolas Sarkozy, même si à Clermont-Ferrand  les choses y sont claires ..

J'ai pense un moment à DLR ou j'ai aussi de solides amitiés, mais un peu hétéroclite à mon goût même si j'ai énormément d'estime pour Nicolas Dupont-Aignan ...

Alors pour être utile et en phase avec mes idées j'ai rejoins le Centre National des Indépendants et Paysans .

Un long et chaleureux entretien avec Bruno North, le secrétaire général du CNIP, m'a convaincu .

" le courage de dire, la volonté de faire ! "


Le courage, la liberté, la sauvegarde de nos valeurs, le refus de la démission, la reconnaissance de nos origines paysannes etc...
La volonté de bâtir notre avenir sur notre histoire et nos traditions et non dans un délitement boboiste , culpabilisâteur et mondialiste

Oui, décidément ... "Indépendant et paysan" sont des termes qui me vont bien!

Bien sur je garde beaucoup de sympathie pour le parti de jean Louis Borloo, d'autant plus qu'étant au CNIP , je reste membre de l'UDI et que , localement, il restera mon interlocuteur privilégié .

Alors,  en route pour de nouvelles aventures et ... "Qui m'aime, me suive ..."



Jean Noël Delorme
Délégué CNIP pour le Puy de dôme
jeannoeldelorme@gmail.com
0645203012

 

La Charte du CNIP

 

« La Société ne peut promettre que ce qu’elle peut donner, mais doit donner tout
ce qu’elle a promis ».

 

 

 Lire la charte

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 11:36

Tradition oblige... meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année !

La santé d'abord, cela va de soi ...

Mais alors pour le reste, le bonheur, le boulot etc... cela devient plus compliqué où plutot en forme de liste souhaits longue comme un jour sans pain..

Du pain, justement..pas sur qu'il y en ai pour tous, même s'il y a les jeux de 

... nos politiques, nos journalistes pour nous lobotomiser

 

Alors pour 2013, espérons que...

- Nos gouvernants actuels seront moins infatués de leur condescendante supériorité sociétale

- Qu'ils s'occupent enfin de nous et non de leur propre parti

- Que nos élus, qu'ils soient de droite, de gauche ou d'ailleurs cessent d'être les employés obséquieux de ces hydres virtuelles qu'on appelle Partis et se souviennent qu'ils sont des Représentants du Peuple... des représentants de ceux qui les ont élus... Et là, c'est pas gagné ... Faudra peut être se refaire un petit 1789 pour leur remettre la tête à l'endroit...

- La paix dans le monde montre enfin le bout de son nez.. là aussi c'est pas gagné, car l''histoire de l'humanité nous montre que nous sommes des indécrottables insatisfaits, que nous préférons toujours ce qui est dans l'assiette du voisin, que notre Dieu  est toujours meilleur que celui du voisin etc.

Espérons ... car il est aussi avéré qu'après la pluie vient le beau temps et que la même histoire de l'humanité nous montre que les méchants  sont toujours punis par là où ils ont péché et que la part de lumière de l'homme arrive toujours, au bout du compte à vaincre sa face obscure...

Alors, cette nouvelle année, même si tout n'y sera pas rose, même si la crise ne sera pas éradiquée, même si les forces des ténèbres continuerons à nous inquiéter.. Cette nouvelle année sera aussi celle de nouvelles victoires, de nouvelles joies, de nouvelles amitiés et c'est cela qui compte

Al

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 21:25

photo-3.JPGUn nouveau peintre qui peut s'apparenter è l'école dite des naifs est ne à clermont ferrand .

J'ai été bluffé par son foisonnement architectural et les couleurs .

Gérald Boule traîne ses pinceaux et ses couteaux autour du marche saint Pierre, mais c'est surtout la nuit que l'inspiration vient à ce stakhanoviste de l'insomnie créatrice

 

Ses toiles sont visibles au 11 rue de la boucherie tout le mois de Janvierphoto-10.JPGphoto-2.JPGphoto-5.JPG

 


Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 07:03

http://c.villefagnan.free.fr/intranet/activites_des_disciplines/Latin/images/fratricide.jpgL'UMP comme ses prédécesseurs, à droite, à toujours pratiqué l'exercice démocratique .... À condition d'avoir un chef légitime et reconnu comme tel par tous .

C'est en ce sens qu'on peut parler de démocratie plébiscitaire ...

Or l'UMP est orpheline de chef depuis le "départ" de Nicolas Sarkozy !

Deux candidats à la présidence du parti, c'était un de trop pour cette formation héritière en ligne direct du gaullisme (au moins dans les formes et l'histoire).

Il ne faut pas oublier que l'UMP était au départ une "union pour la majorité présidentielle" , celle de Jacques Chirac et que cette union à commence à se disloquer fin 2011 avec le retrait discret du PRV . Cette prise de recul du parti présidé par Jean Louis Borloo à fait sourire à l'époque, d'autant plus que sa tentative d'union des centristes à fait très vite flop!

Aujourd'hui, le contexte est différent: le chef, le patron plébiscitable de l'UMP est reparti, pour un temps, vers son " Colombey" et les dauphins se déchirent .

L'UMP survivra s'il revient à ses fondamentaux, lesquels pour fonctionner s'apparentent à ceux d'un ordre monastique.

En parallèle à ce qui se passe ces jours-ci, la nouvelle tentative de jean Louis Borloo de créer un grand parti au centre semble vouée au succès avec le démarrage fulgurant de l'UDI, rassemblement d'apparence éminemment consensuel mais qui dispose de l'atout essentiel qui manque à son ancien associé et ami, un seul chef accepté par tous!

 

On s'en va tout doctement vers une nouvelle configuration très proche de celle que nous avons déjà connue, même si elle ne s'appelle plus RPR/UDF .

... Et ce n'est peut être pas plus mal pour tout le monde, pour la démocratie et pour la France. ... Jusqu'à ce qu'un leader charismatique se dégage ou revienne pour mettre tout le monde d'accord... Un leader plébiscitable ...

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 11:50

chucxhotDeux importants changements de notre société française sont annonces: le "mariage pour tous" et " le vote des immigrés" et nos gouvernants se refusent à les soumettre à référendum !


Cette attitude n'est pas nouvelle dans notre histoire récente ...


On ne peux trouver que deux raisons à ce refus de consulter le peuple
- soit les initiateurs des projets sont persuadés que la voix du peuple serait NON
- soit les mêmes initiateurs considèrent que les électeurs ne sont pas matures
En fait, il est aussi probable que le dogme ait peur de la démocratie .

 

Et pourtant, ces deux projets touchent aux fondements profonds de notre nation et de notre civilisation.
Imaginons qu'un hurluberlu de nos gouvernants décidé d'une langue commune européenne, l'espéranto ou l'allemand ... Va t'on nous l'imposer sans référendum?
Imaginons que la Bretagne, la Corse ou l'Auvergne souhaite faire sécession ... Le parlement acceptera t'il sans demander son avis à l'ensemble de la population qui constitue notre état souverain


Alors, sans polémiquer sur le fond,  pouvons nous tolérer cette attitude de ceux que nous avons élus ?


Allons nous accepter indéfiniment le " fait du prince" et jusqu'où ce dernier pourra t' il aller sans que nous réagissions ?

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 10:02

 Phot-jp-camp.jpg La rentrée politique, à Clermont-Ferrand, n’a pas attendu la fin de la reprise scolaire pour occuper l’actualité.

 

On aurait pu croire l’opposition clermontoise laminée par les derniers résultats électoraux ; apparemment, il en est rien, tant il est vrai que c’est au fond du gouffre qu’on a le plus de chance de remonter à la surface…Il suffit d’un petit appel du pied…


Il faut aussi reconnaître que les gouvernances actuelles, tant au local, qu’au national donnent à la droite et au centre républicain un véritable coup de main : bisbilles locales et nationales, népotisme outrancier, destruction (détricotage, dit on maintenant…) de toutes les réformes engagées par le précédent gouvernement ( sans même faire semblant de séparer le bon grain de l’ivraie), refus de passer par le référendum pour des réformes touchant au cœur de notre civilisation (certainement, de crainte que le bon sens populaire dise NON ! ), et augmentation massive de toutes les taxes, charges, impôts etc…


Du pain béni donc, que ces quatre premiers mois de présidence socialiste…pas pour les français, ni la France bien sur…mais pour ceux qui proposaient l’autre voie, le travail et la relance par les entreprises.


Ici, à Clermont-Ferrand, inutile de revenir sur les errances de la municipalité en place, l’opposition municipale emmenée par Jean pierre Brenas tire la sonnette d’alarme depuis bien longtemps sur les gabegies financières et l’incohérence de la politique (notamment urbanistique) de la ville.


Justement, jusqu‘à présent cette politique paraissait erratique et le fait de quelques rares initiés de la garde rapprochée du maire Serge Godard ; mais aujourd’hui tout semble d’aggraver et s’affoler comme s’il n’y avait plus personne à la barre ! Le meilleur exemple en est la gestion du « dossier Hôtel Dieu » !


Bien malin qui y comprend quelque chose ! Depuis plus de 10 ans que la question est sur la table des élus, rien n’a été fait, ni proposé, si ce n’est une vague étude qui n’a eu aucune suite et, cerise sur le gâteau, en réponse au CHU qui annonce avoir une offre sérieuse du privé, l’annonce décalée et quelque peu ubuesque, sur notre télé locale, du Maire qui émet une offre (inférieure) et propose de payer « cash » … !

On se croirait au Salins, aux puces du Dimanche matin : «  Dis, tu me fais combien de remise, si je te paie cash, en espèces… ? »


Notre bon maire se gardant bien de faire préemption, et depuis, plus rien… nada…comme ils disent, les soc.


Pendant ce temps Jean Pierre Brenas, qui n’a pas caché son intention de prendre la tête d’une liste pour les prochaines municipales, ne reste pas les deux pieds dans le même sabot ; il multiplie les réunions sur le terrain avec son association Clermont-Avant-Tout et l’accueil est partout chaleureux car les clermontois commencent à prendre conscience de ce qui se passe, aidés, il est vrai,  en cela par leur déception de la nouvelle gestion nationale.


Samedi Prochain, les élus d’opposition de Clermont Communauté organisent un grand banquet républicain, nul doute que les oreilles des gouvernants locaux et nationaux vont siffler…


Le même jour, pour battre le fer tant qu’il est chaud-brûlant, Jean pierre Brenas organisera un point presse, intra Muros celui-là, pour dénoncer les dérives et incohérences financières de la municipalité clermontoise ; là aussi il y aura du monde et du sérieux pour s’informer et dénoncer l’inacceptable !


 http://jean-pierre-brenas.com/s/cc_images/cache_2416730721.jpg?t=1335775352  Enfin signe que la véritable bataille pour les municipales de 2014 est bien lancée, Jean Pierre Brenas vient de recevoir un appui de taille, celui de Gilles–Jean Portejoie.

L’avocat clermontois, ex-premier adjoint de Serge Godard, ne mâche pas ses mots dans La Montagne du Samedi 16 courant et annonce qu’il a décidé de se lancer pour les municipales de 2014 et de rejoindre Jean Pierre Brenas ! … « J’étais disponible. J’étais prêt. Je suis désormais décidé. Je suis candidat avec Jean-Pierre Brenas, à la mairie de Clermont-Ferrand » 


A un an et demi de ces fameuses élections, Serge Godard, le maire de Clermont-Ferrand,  n’a toujours pas annoncé ses intentions.

Contrairement à la tradition socialiste locale, il ne semble pas encore avoir pris la décision de démissionner, avant la fin de son mandat,  pour mettre en place son successeur préféré et ainsi assurer à ce dernier, pour 2014, la position d’un candidat « maire sortant », toujours plus confortable….


Peut être, se méfie t’il aussi, se rappelant comment il a raflé la mise lors de sa première élection, et sorti le candidat légitimé et installé à la manière traditionnelle, Jean Yves Gouttebel.


Il se dit que les cocus d’alors ne seraient pas mécontents de régler ce compte toujours en attente…


Il se dit aussi que pour mettre tout le monde d’accord et protéger ses affidés, notre bon maire pourrait bien aussi décider de se représenter, remettant à l’après élection, l’installation de son successeur…


Il se murmure aussi que le retour de Gilles-Jean Portejoie dans l’arène politique, aux cotés de Jean Pierre Brenas, ne serait pas anodin et que le médiatique avocat clermontois aurait gardé quelques solides amitiés au sein de l’actuelle majorité municipale…

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents