Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 17:09

Serge Godard, maire sortant et candidat à sa propre succession, est donné gagnant par beaucoup, à commencer par le magasine Modergnat qui dans sa dernière édition titre : « Serge Godard la victoire annoncée ».

Mais l’édifice socialiste se lézarde.

Ainsi, hier, c’est une de ses « réussites » qui a implosé : la culture, avec la crise du Transfo.

Manquerait plus que trois autres de ses réussites explosent à la figure du locataire de la place : Le tramway avec ses choix, son amortissement, voire le montage de son financement, l’urbanisme avec la minéralisation comme religion et les projets en cours et le social… le social avec tout ce que l’on peut soupçonner d’opaque, de clientélisme et d’électoralisme …

Dans ces trois secteurs qui sont la fierté du bilan du maire sortant, l’enjeu pour ses opposants est de trouver les failles.

Dénoncer ne sert à rien sinon à cristalliser les sympathies autour du maire. En effet en ce qui concerne le tramway ou la place de Jaude, Les nuisances des travaux sont oubliées et ne subsiste que le résultat.

Il faut proposer autre chose, il faut proposer mieux aux électeurs et plancher sur les dossiers épineux … critiquer ce qui est critiquable, principalement les choix et les méthodes.

Trois semaines avant le premier tour des municipales, c’est largement suffisant pour présenter un programme aux clermontois et exhumer les disfonctionnements de gestion de la mandature finissante, pour critiquer les choix des projets futurs et démontrer que l’on est capable de faire autrement et mieux. En d’autres termes critiquer ce qui est critiquable en expliquant comment, nous opposants, on aurait fait et ce qu’on propose de faire à l’avenir.

Et … compter aussi sur l’inénarrable suffisance des gouvernants clermontois qui pourrait bien amener, d’ici le 9 mars, quelque autre implosion…

Repost 0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 13:52

Mais que se passe-t-il au Transfo ?

transfo.jpgIl y a quelques jours, la présidente, Laure Adler, démissionne avec fracas. Avant-hier, le préfet Dominique Schmitt annonce le retrait de l’état…

Plus de présidente, plus de subventions de l’Etat…heureusement que reste un directeur, Simon Pourrat.. . il est vrai, bien occupé par son implication dans la campagne électorale  de Serge Godard ! (candidat sur la liste et Directeur de campagne)

Justement, c’est ce que reproche l’ex-présidente du Transfo, le mélange des genres et l’absence de politique de la culture.

Laure Adler, dont la venue à Clermont-Ferrand avait été critiquée par nombre d’observateurs et, notamment, par l’ensemble de la droite, comme le parangon du « Gôchisme caviar parisianiste », ne peut être accusée d’hostilité politique envers les dirigeants et élus locaux.

Il semble donc que trop c’est trop, et que notre parisienne ait  trouvé des limites à son militantisme … En d’autres termes, elle vient de « pêter » un câble, de disjoncter ; Elle n’en pouvait plus d’être patronne d’une coquille vide, en charge de coordonner pour notre région une politique culturelle… inexistante (c’est elle qui l’affirme !).

Laure Adler, au-delà de l’absence avérée d’une politique culturelle (c’est difficile de mettre en application une absente !) dénonce dans les médias locaux, l’utilisation à des fins uniquement politiques dudit Transfo et met en cause l’action du directeur Simon Pourret.

Dans la foulée, le préfet, annonce une probable suspension des subventions de l’Etat (500 000€) en raison de l’opacité des choix de programmation et du mode de fonctionnement du Transfo, s’appuyant sur un rapport de la DRAC qu s’avère « défavorable dans l’appréciation de la qualité de l’action conduite ». (L’Etat remettra la main à la poche en fonction de la qualité des projets et de leur traçabilité financière.)

La nouvelle Présidente, Michelle André (on se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère..) va avoir du pain sur la planche, d’autant plus que le vice-président du Transfo, Daniel Martin, vient aussi de démissionner et que les personnels commencent à s’inquiéter et donc à grogner… (Comme d'habitude, si grabuge il y a, ce sont les lampistes qui vont trinquer, lampistes, dont la qualité du travail n'a pas, jusqu'à preuve du contraire, à être remise en cause)

La fameuse « exception culturelle auvergnate (clermontoise) que le Monde entier nous envie » (dixit Serge Godard) a du plomb dans l’aile, heureusement que nous restent le Zénith et Vulcania…

 

Repost 0
Published by jnj delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 14:38
Samedi 9 Février, à la BBox l'UMP du Puy de Dôme présentait aux militants les candidats investis pour le municipales et les cantonales
Un moment fort a été la préentation des 4 candidats au  cantonales de Clermont-Ferand et un hommage appuyé et remarqué au travail de Jean Pierre Brenas par Anne Courtillé


Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 10:11

Le plan banlieue a été dévoilé hier et vous pouvez en trouver les détails ici ; nous en reparlerons certainement dans quelques jours,  ainsi du souhait de Nicolas Sarkozy de voir le principe de diversité inscrit dans le préambule de la Constitution (il a confié à Simone Veil la mission de conduire un débat national sur cette question.) mais un commentaire sur un des volets du plan a attiré mon attention.

En effet,  le « Plan Espoir Banlieues » comporte un effort substantiel en faveur du désenclavement, en matière, notamment, de transport, des quartiers concernés : 500 millions d’euros.

Ce matin sur BFM, François Pupponi, maire PS de Sarcelles s’insurge contre la modicité de cette somme, affirmant que c’est tout juste le coût de 3 tramways, car celui sa ville est revenu à 150 millions d’euros…

Au fait, combien a couté celui de Clermont-Ferrand …
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 18:13

Hier soir, avec quelques amis nous avons commenté l’actualité locale et  les dernières nouvelles en provenance du front politique.

La venue de Jean louis Borloo et sa réponse lapidaire sur le sujet de l’incinérateur ne faisait  pas l’unanimité parmi nous :

Lors de la conférence de presse, précédant l’intervention de Jean louis Borloo, venu soutenir la candidature aux municipales d’Anne Courtillé, ce dernier avait été interrogé sur le sujet de l’incinérateur ; un journaliste lui demandant s’il savait ce que serait la réponse du préfet…

« Ton Borloo, il est gonflé…dire que c’est aux locaux de régler le problème et que, lui, il a fait son boulot au Grenelle de l’environnement…  C’est un peu fort.. On attend toujours les conclusions du Grenelle à propos de l’incinérateur… » M’assène un ami socialo.

Je m’insurge ... « Le Grenelle n’avait pas à donner une réponse pour ou contre un incinérateur.. Il a définit un cadre de pollutions et rejets acceptables..Après, c’est aux élus locaux à travailler les dossiers et faire des choix qui entrent dans ce cadre… »

..Comme nous n’avons pas approfondi la thématique et les attendus du Grenelle de l’environnement et, après avoir convenu que la pollution il en faut un minimum, sinon on n’aurait plus le droit de faire le moindre pet (et que les arbres seraient mal sans co2 …), nous dérivons sur le développement durable, autre nom de l’écologie moderne

Là nous sommes d’accord pour ne pas trop savoir ce que ce terme recouvre, ou plutôt pour en avoir des définitions différentes qui partent dans tous les sens..

Nous tombons finalement d’accord pour dire que « c’est ce que nous laisserons à nos enfants et nos petits enfants » Pas très précis, mais cela nous suffit…

Nous convenons aussi que, l’incinérateur, on n’en veut pas … et nous nous mettons à rêver à un grand projet de recyclage avec beaucoup d’emplois à la clé et des entreprises de récup’ en amont, d’autres, en aval, de réutilisation des matières récupérées.. encore plus d’emplois.. une véritable dynamique économique pour la région… un centre de recherche.. Une université dédiée … un exemple national, voire international…

Un témoin de notre discussion nous pose la question qui tue : « mais, au bout du bout, s’il reste malgré tout des déchets ultimes dont vous ne pouvez rien faire … vous en faites quoi ? »

On ne sait trop que répondre à l’intrus …  ? Enfouissement ou cadeau à d’autres... à moins qu’un petit moratoire… ?

Et vous , que répondriez vous … ?

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 11:05
Hier soir, au Marmotel Anne Courtillé a présentée sa liste pour les élections municipales de Clermont-Ferrand; liste d'ouverture et de rassemblement ... et ce n'est pas un vain mot, car cette liste représente vraiment la diversité politique et sociale de notre ville ... une  autre particulité de cette liste est la place importante faite aux représentants de la société cicile (en clair au non-politiques)


Je vous laisse suivre  sur les vidéos le déroulement de la soiréee



Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 15:49
Brice Hortefeux, lors du lancement de campagne de Corinne Aubriet , candidate aux cantonales sur Clermont-Sud, s'est montré particulièrement incisif à propos de l'attitude des élus socialistes de notre région, dénonçant une dérive dangereuse et anti-démocratique des moeurs politiques...

Repost 0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 21:23
Pour plus de facilité et que chacun ou chacune y retrouve les siens j'ai regroupé la plupart des vidéos, d'ici ou d'ailleurs sur  Actu Vidéo Auvergne
Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 20:32
Repost 0
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 20:54
Jean Louis Borloo, venu aujourdhui  à Clermont-Ferrand soutenir Anne Courtillé tête de liste UMP aux municipales, s'est prété au jeu traditionnel de la conférence de presse.
Les journalistes l'ont questionné sur l'incinérateur lui demandant s'il était en mesure de donner des élément à propos de la réponse du préfet (en attente?)

Jean Louis Borloo n'a pas maché ses mots et leur a renvoyée la question en leur suggérant de s'adresser aux élus locaux à qui incombe la suite de ce dossier...
" au grenelle de l'environnement nous avons fait notre boulot, le cadre est fixé ... aux élus locaux de travailler et de faire des choix..."  (au lieu  de toujours tout attendre de l'état)

Repost 0
Published by jn delorme - dans jeannoeldelorme
commenter cet article

Présentation

  • : jn delorme blogue....
  • : mon espace de "Liberté" - humeurs et réactions
  • Contact

C'est tout bon

Recherche

Texte libre

visiteurs

un compteur pour votre site

personne(s) actuellement sur ce blog


 Jean Noel Delorme

Référencement
paperblog member

<script src="http://www.paperblog.fr/includes/js/marqueur.js" type="text/javascript">
</script>
<script type="text/javascript">
sendmarqueur();
</script>

Articles Récents